TFGA #13 : C’était mieux avant, les jeux vidéo ? (Julius)

Voilà le premier thème de la deuxième année du TFGA, concept lancé par Alex.

Une célèbre marionnette aux Guignols de l’Info (paix à leur âme) chantait «c’était mieux avant ». Et pour les jeux vidéo, c’était vraiment mieux avant ? Pas forcément mais voici 5 choses qu’on aurait pu garder, améliorer ou éviter de mettre en œuvre.

5- Les consoles avec un disque dur inadapté aux besoins

C’est un fait : tout possesseur d’une Xbox One ou d’une PS4 vous le dira, le remplissage des disques durs des nouvelles consoles se fait très rapidement. Les jeux installent désormais des données de façon obligatoire, même si vous avez acheté la version physique, sans compter les mises à jour parfois de plusieurs Gigas… Le problème n’est pas tant les jeux eux mêmes ; bien que la course à celui qui aura la meilleure résolution a tendance à m’énerver, mais que Microsoft et Sony n’aient pas anticipé cela et obligent les joueurs à changer de disque dur ou de supprimer des données pour pouvoir jouer à un nouveau titre. Franchement, ça vous aurait coûté trop cher de mettre une capacité décente ? Une pensée pour ceux qui n’ont eu que 500Go… Parce qu’un jeu faisant en moyenne entre 15 et 50 Gigas de capacité, vous voyez un peu… Sur PS3 et 360 ça existait mais c’était plus rare. Et encore, j’aurais pu parler des DLC, non seulement une pratique faite souvent de façon à faire allonger encore plus d’argent aux joueurs (même NIS s’y est mis) mais qui prennent encore plus de place sur le disque…

Hard_disk_platter_reflection

4- La fiabilité des nouveaux modèles

Évidemment, je ne vais pas évoquer la « solidité » au sens propre du terme, il est clair que le fracas d’une console lancée avec contre un mur ou le carrelage la mettra hors-service et vu le prix des engins, il vaut mieux éviter, d’autant que je ne recommande pas la violence. Mais il n’est pas dit que dans 20 ans, ma PS3 ou ma PS4 marchent encore, même en bon état. J’espère cependant me tromper.La raison ? Le support optique. Ou plutôt, ce qui permet de le lire. En effet, une lentille laser s’usera toujours plus vite que des connecteurs permettant de lire les cartouches. Ma Megadrive fonctionne toujours, depuis plus de 20 ans. Pourra t-on en dire autant des consoles à lecture optique ?

CD_drive_lens

3-Le RPG Japonais

Constat amer : le J-RPG n’a plus la cote. C’était le cas sur la génération précédente : Peux nombreux sont ceux du genre qui ont réussi à réveiller mon intérêt  et surtout pas Final Fantasy XIII, véritable déception à mes yeux très loin des promesses que Square Enix clamait quelques jours avant sa sortie. D’ailleurs, lorsque je vois la collection que j’ai sur PS1 et PS2, ma collection PS3 ne tient pas la comparaison au niveau du nombre, même quand j’ajoute ceux de la 360. Cependant  Nier et Resonance of Fate pour ne citer qu’eux ont eu le mérite de tenter de dépoussiérer le genre.  Mais je ne perds pas espoir : la démo de FF XV laisse entrevoir une évolution plus moderne de la saga, sans perdre son identité. Et j’attends Xenoblade Chronicles X sur Wii U avec impatience. Finalement, peut être que le genre reviendra en force sur cette génération, allez savoir…

SLUS_013.55_09042015_094923_0415

2- Konami

Je me souviens encore du temps de ma Megadrive, lorsque je voyais le laser vert se former, descendre en bas de l’écran et dévoiler le logo de Konami en quelques notes…  (cf.vidéo si vous n’avez pas connu cela).Ou encore les premières notes du logo concernant Metal Gear Solid... Et combien d’heures sur les Suikoden, aussi ?  Les Castlevania ? Konami c’était tout ça. Avant. Maintenant, je ne sais pas trop. L’éditeur est parti dans une direction que je pense mauvaise, c’est à dire le développement de jeux mobiles. A vrai dire, le déclin de cet éditeur phare a été le feuilleton de l’été entre le départ de Kojima, le reclassement des employés, leurs conditions de travail et les informations contradictoires concernant l’abandon des gros jeux (un coup oui, un coup non)… Toutefois, parier gros sur le marché des mobiles promet des dégâts plus grands encore le jour où cette bulle explosera. Plus dure sera la chute… Et Konami aurait pu être premier de ce « c’était mieux avant » si quelque chose d’autre ne me frustrait pas davantage encore…

1-Sonic

Oui je sais ce numéro un est assez particulier, mais en tant que fan des épisodes Megadrive, on ne peut pas dire que Sonic ait réussi son passage à la 3D. Le hérisson bleu n’a pas fait que des hits en changeant de dimension, loin de là. Je dirai même que SEGA a complètement perdu les pédales. Ajout de mouvements pas toujours évidents à comprendre, de personnages pas forcément utiles… Bref… Sonic en 3D c’est devenu la cour des miracles. Toutefois, le hérisson bleu aura quelques fulgurances, soit en retournant aux épisodes 2D, soit en faisant des jeux de courses plus que valables avec les All Star Racing. Certains diront qu’ils sont même mieux que les Mario Kart, surtout le deuxième mais je n’entrerai point dans ce débat. Mais bordel, globalement pour les jeux 3D, quel gâchis… Il n’y a qu’à voir Sonic Boom sorti l’année dernière : Un désastre sur toute la ligne, rempli de bugs et d’un scénario indigent. Mais une suite est hélas prévue… Qu’ont-ils fait de toi, mon pauvre hérisson bleu ? Mario,lui, va bien.

Sonic_modern_and_classic_designs

Voilà pour ce TFGA d’octobre. Je n’oublie pas cependant que les jeux vidéo sont riches, et que le passé ne doit pas être omniprésent dans le domaine pour ne pas nous empêcher de voir un futur, certes imparfait mais qui réserve sans doute aussi de belles choses.

Je vous donne rendez-vous le mois prochain pour le quatorzième.

Publicités

Publié le 21/10/2015, dans TFGA, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Beaucoup de vrai dans cet article ! Je plussoie surtout pour Konami, plus particulièrement avec Silent Hill qu’ils ont emporté dans leur tombe 😦

  2. Pas grand chose à ajouter pour Konami. Je ne fais que suivre leurs déboires de loin car je ne joue pas à MGS et aurait eu trop la trouille de faire P.T. mais leur attitude avec Kojima et leur politique donne pas mal la gerbe …

    Nous partageons ton n°5 et ton n°4 m’effraie aussi, je l’avais confié dans le TFGA sur les peurs inavouables … dans la blogosphère et dans mon entourage je vois régulièrement des soucis au niveau des consoles et il est vrai que ça fait peur. Quand je pense que j’ai sorti/testé ma vieille N64 qui dormait chez mes parents et que tout s’est bien passé … comme tu dis, allumons notre PS4 dans 20 et voyons le résultat, hein 😡

    Enfin concernant Sonic, dont personnellement je ne suis pas un fan, tu n’es pas le seul à regretter le passage à la 3D. Mais le parallèle avec le début de la fin semble pourtant évident …

    Félicitations pour ce classement en tout cas, comme toujours un plaisir à lire 🙂

  3. Konami n’a pas fait dans la finesse !! Aujourd’hui on sent de plus en plus la pression commerciale derrière beaucoup de jeux. Mais techniquement on a de belles prouesses.

  4. Ah la vache tes 5 points sont criants de vérité. Je dois avoué avoir lâché un petit éclat de rire en lisant « 2. Konami », parce que c’est trop vrai.

    En ce qui concerne les JRPG, j’en ai vu un relatif retour ces dernières années, avec Xenoblade, les plus récents Persona et Bravely Default. Et puis Pokémon est toujours aussi bien.

  5. Aie aie le cas Konami, ou un futur fail selon mon avis… quelle erreur monumentale de lâcher des licences mythiques telles que MGS ou Castlevania…
    Côté personnage mythique, Maxcho14 m’a fait penser que Spyro aussi a été lâchement abandonné. T.T

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :