Archives Mensuelles: juin 2021

Putain, 30 ans…

BON ANNIVERSAIRE MON HÉRISSON BLEU !!!

Putain, 30 ans, mon Sonic, tu te rends comptes? 30 balais, trois décennies faites de hauts, de bas, et pourtant, je t’aime toujours autant. Tu es comme un ami qui ne nous aurait jamais quittés et ce malgré la défaite de SEGA dans le monde des consoles. 23 juin 1991 Bordel. J’étais tout minot, je n’avais même pas 10 ans alors que les images de ton premier jeu sur Megadrive me faisaient baver!

Les cousins, eux, jouaient déjà à ton jeu mais sur Master System. Ceci dit, cela aura été suffisant pour que tu t’invites dans la maison familiale, c’était décidé, moi aussi après voir joué à ton premier jeu, je voulais une SEGA. Et je n’ai pas été déçu, tu es arrivé fin 1992 avec ton premier jeu, Streets of Rage et une manette supplémentaire, soit le meilleur pack Megadrive jamais fourni, je sais j’en ai déjà parlé dans l’article précédent.

Toujours là, bon sang…Et quel kiff, mais quel kiff, de refaire une de tes aventures en 2D. Que ce soit Sonic 1,2,3& Knuckles ou Mania, un Sonic à l’ancienne ça ne se refuse jamais. Bon, j’avoue que j’ai eu un peu plus de mal avec les épisodes en 3D. Il n’empêche, tu as fait de moi le joueur que je suis. Amateur de jeux de plateformes 2D, de jeux rapides, rétrogamer invétéré… Tout ça c’est à toi que je dois, espèce de souris à pics! Et aussi le fait que si j’entends le « cling » d’un anneau, je tourne la tête dans sa direction?

Ben oui mon hérisson, parfois tu es hérissant. La faute à certains jeux discutables, mais bon, je ne sais pas, tu es comme un ami, et on ne laisse jamais tomber un ami. Un vrai ami de 30 ans, comme on dit. C’est reparti pour 30 autres années tu crois?

Quoi qu’il en soit, bon anniversaire Sonic.

[Rétrogaming] Sonic, un ami de 30 ans

Voilà, nous sommes en juin. Et ce mois de juin 2021 qui rime avec rhume des foins, est particulier. En effet, Sonic, la mascotte de Sega, va fêter ses 30 ans. Et pourtant, j’ai l’impression que le hérisson bleu m’a toujours plus ou moins accompagné dans ma vie de joueur.

Pour moi, tout commence à Noel 1992, où je reçois ce qui fut sans doute le meilleur pack de Megadrive 1 n’ayant jamais existé: le pack avec Sonic et Streets of Rage et deux manettes, pour 1290 francs. Je connaissais un peu le hérisson avant d’avoir la console, via les pubs, n’oubliez pas que Sega, c’est plus fort que toi, mais j’avais déjà joué à la version Master System du premier chez les cousins qui habitaient le même village. Alors forcément, l’être humain ayant tendance à reproduire les schémas qu’il vit, j’ai vit demandé la console avec le jeu pour le Noël suivant. Ma mère, très réticente à cette idée, finit par céder et me dit que le Sonic de la Megadrive est plus joli tout de même, et que le pack avec deux jeux et deux manettes n’est pas si cher. C’est certain… Donc, finalement elle est d’accord pour ça, sous condition de bulletin de premier trimestre satisfaisant pour l’élève de 6ème que j’étais.

Sonic The Hedgehog a été le premier jeu à squatter le port cartouche de ma console. Alors, forcément, ça marque. Un jeu beau, bien réalisé…Je n’ai pas passé la deuxième zone, Marble, mais j’étais bien décidé à aller loin. Quelques semaines plus tard, je m’offrais Sonic 2. Je n’ai jamais eu Sonic 3 à l’époque de sa sortie, à cause de son prix très élevé, et je suis donc passé directement à Sonic & Knuckles. Autant dire que je me suis éclaté, au propre comme au figuré, comme une bête. Combien d’heures passées sur le mode deux joueurs de Sonic 2 avec ma soeur? J’ai aussi eu Sonic 3D: Flickies Island, qui est pour le moins particulier et ne s’inscrit pas pour moi dans la ligne des « Sonic ».

Et ça, juste avant de passer à la PlayStation. Autant dire, pas de Sonic chez Sony. Même si la console grise et les consoles de Sony m’ont offert des heures de jeu et de joie, cela ne m’empêchait pas de rebrancher ma Megadrive et de rejouer aux différents épisodes. Lorsque j’ai dit récemment à ma mère que je me faisait encore des runs Sonic, cela l’a faite sourire. Elle non plus n’a pas oublié le bruit des anneaux qu’on récolte en jeu… Je n’ai pas eu la Dreamcast au moment de sa sortie. En effet, j’ai ensuite continué sur PS2 et là, coup de tonnerre début 2001 : Sega arrête la production de la console à spirale et décide de devenir simple éditeur de jeux. Une page de l’histoire vidéoludique se tournait, mais Sega aura fini son aventure hardware avec une console qui a su marquer les esprits par la grande qualité des jeux sortis. Mais la firme paie très cher certaines décisions comme le développement de la Megadrive 32X ou le semi-échec de la Saturn. Cependant, c’était désormais une évidence, Sonic allait venir chez les autres constructeurs. Imaginez juste si un visiteur du futur m’avait dit en 1993 que Sonic allait ensuite se retrouver sur consoles Nintendo! Nintendo récupérera les deux Sonic Adventure, en version améliorées pour la Gamecube. Le premier jeu Sonic hors console Sega que j’achèterai sera Sonic Heroes sur PS2 en 2004. J’allais enfin retrouver le hérisson bleu et il n’était pas seul. Même si j’ai eu plus de mal avec les Sonic en 3D, certains jeux mériteraient tout de même une petite réhabilitation, j’ai bien dit « certains ». Parce que pour Sonic 2006 ou Sonic Boom, je ne peux hélas rien faire. J’ai enrichi petit à petit ma collection de jeux mettant en scène le hérisson bleu, même si j’en conviens, il m’en manque encore beaucoup. En général, ils ne coutent vraiment pas très cher.

Ce qui est formidable, c’est que même si les jeux en 3D sont de qualité irrégulière, mon amour du hérisson n’a pas faibli. J’ai également adoré les jeux de courses All Star Racing et All Star Racing Transformed. Et j’espère que Sonic continuera encore longtemps à m’accompagner dans ma vie joueur. Comme un vrai ami de trente ans, en fait. C’est reparti pour le même nombre d’années, allez…