Archives Mensuelles: novembre 2015

TFGA #14 : Les jeux vidéo, c’est mieux maintenant !

Voici le quatorzième TFGA, concept initié par Alex sur son blog qui a de plus en plus de plumes qui y participent. Voici donc, après un treizième assez pessimiste, un TFGA qui prouve qu’il y a de bonnes choses dans les jeux vidéo actuels. En effet, tout n’est pas à jeter malgré des pratiques qui peuvent faire râler Voici ma sélection de 5 bonnes choses dans le jeu vidéo de maintenant.

Les jeux tiennent sur un seul disque

Avec les supports optiques actuels, nous ne sommes pas près à mon avis de voir un jeu tenant sur deux Blu-ray comme pouvaient l’être certains sur CD ou DVD. Je pense tout particulièrement au RPG genre à la durée de vie particulièrement longue. Sur la première PlayStation, ils tenaient sur plusieurs CD ( 2 à 4 selon les titres), ce qui imposait un aller-retour vers la console pour changer de disque. Cela faisait une rupture. Sur les consoles à DVD, c’était plus rare, mais certains tenaient sur deux, voire trois ou quatre disques (Star Ocean 4 ou Lost Odyssey sur Xbox 360 en sont de bons exemples). Maintenant, plus besoin de changer à moins que Square Enix ait de nouveau la folie des grandeurs pour ses prochains titres…

BluRayDiscBack

 

 

 

Des consoles tout en un

Je me demande si le terme « console » convient encore aujourd’hui, tant celles-ci offrent des services en plus du jeu, leur fonction première. Vous pouvez ainsi écouter de la musique, aller sur des services de streaming ou de vidéo à la demande, vous abonner aux chaines premium depuis votre console… Maintenant, elles sont plus proches d’être des « media center » plus que des consoles proprement dites. Mais ce n’est pas forcément un mal. Un concentré de technologie dans une boite ? On appelle pas ça une « Box », par hasard ?

Windows_mediacenter_logo

Une immersion renforcée

Le développement de consoles de plus en plus performantes permettent une meilleure immersion, avec des mises en scènes dignes du cinéma. Diversité des plans, travellings, tout est fait pour que le joueur s’immerge. Mieux encore, certains jeux rendent la transition imperceptible.

Mais surtout, les graphismes rendent les choses plus perceptibles qu’avant. Même s’ils ne font pas tout, bien entendu. Des jeux beaux, il y en a eu à toutes les générations. Des moches aussi.

Mais la modernité fait du bien également aux oreilles. Certes, je ne renierai jamais les musiques qui m’ont marqué, quelle que soit l’époque, et bien que certains comme Yuzo Koshiro aient cherché à exploiter la pleine puissance des processeurs offerts, je comprends que les sons trop artificiels ou mal reproduits des anciennes consoles puissent agacer. Faire des voix sur Megadrive ? Chose quasi-impossible sans saturer le processeur. Maintenant faire des musiques dignes de ce nom sans aspect trop synthétique est désormais courante. On croirait vraiment entendre des musiques dignes des films. Un exemple ? Écoutez donc cela ci-dessous. C’est aussi une des raisons pour lesquelles j’attends ce jeu avec impatience.

En plus, la plupart des jeux sont non seulement sous-titrés, mais aussi doublés avec des voix. Fini, le bruitage plus ou moins aigu qui signifiait qu’un personnage parle comme dans LandStalker ! Parce que ça aussi c’était TRES énervant, notamment si la personne avait beaucoup de choses à nous dire.

Landstalker pirncesse lara

Les manettes sans fil

En voilà une bonne chose ! Pouvoir se lever ouvrir au chat ( quand ce dernier ne ronronne pas sur vos genoux) qui demande à sortir sans poser sa manette et dépendre d’un fil, ça c’est bien, car cela nous permet de continuer à jouer sur une certaine distance. Fini les pieds dans le tapis aussi parce qu’on a trébuché à cause du fil de la manette. Ce qui risquait aussi d’être dommageable pour la console ou les données de jeu… Sur PS1 et 2, par exemple, retirer une manette en pleine sauvegarde pouvait corrompre les données.

DualShock_4

Les captures d’écran ou le partage d’expérience

Alors ça, c’est également une très bonne chose. Vous voulez faire un test pour votre blog avec vos propres captures ? C’est possible, comme à la SNCF. Une simple pression et hop, vous pouvez sauvegarder l’image. Vous pouvez même le faire sur 3DS et Wii U même s’il faut passer par le Miiverse rendant la chose un poil plus compliquée que sur PS4 et Xbox One. Si vous voulez également montrer que vous êtes le meilleur sur un jeu, ou savez trouver le meilleur équipement dans un RPG, vous pouvez désormais le prouver.

Disgaea 5: Alliance of Vengeance_20151007114104

Mais les consoles actuelles enregistrent en temps réel vous performances, ce qui fait que vous pouvez ainsi faire des vidéos des jeux, que vous pouvez partager directement via Internet. Si vous voulez les commenter, soignez tout de même votre élocution…

Voilà, c’est sur cette note d’humour ironique que s’achève ce quatorzième TFGA. A bientôt sans doute, pour le quinzième.

Publicités

Desert Bus de l’espoir : une année record

Le marathon caritatif Desert Bus de l’espoir s’est terminé hier soir à 22 heures avec un final assez délirant il faut bien le dire.  Quoi qu’il en soit, cette édition  aura  battu le record de l’année dernière avec près de 33 500 € de dons pour le Secours Populaire.  Et cette année, il y avait  les moyens . L’événement se  déroulait une nouvelle fois à l’école 42, et  disposait cette fois d’un habillage et de plusieurs caméra pou filmer le stream. Durant trois jours, les invités, connus et moins connus se sont succédé et ont fait gagner des cadeaux aux participants en jouant au jeu le plus ennuyeux du monde. 

La nuit et le matin, nous découvrions les membres du staff de Loisirs Numériques et aussi des élèves  de l’école 42. Pas grand chose à reprocher de manière globale, si ce n’est un poil trop d’enchères  (il suffit qu’un gars mette d’emblée une somme importante pour que personne ne puisse suivre),  mais pour le reste, cette édition le prouve,  les gamers ont  toujours du cœur.  Vivement l’année prochaine pour la quatrième édition, que nous suivrons toujours avec autant de plaisir. 

logoDefinitif

 

Les 25 ans de la Super Nintendo

Décidément, beaucoup de consoles et de jeux fêtent leur grand anniversaire en cette année 2015. Mais que voulez-vous, les jeux vidéo ont une histoire. Et en ce 21 novembre, c’est la 16 bits de Nintendo qui fête son quart de siècle. La Super Famicom sortit en effet en ce beau jour de 1990 au Japon.  Les Etats-Unis suivront en 1991 et l’Europe en avril 1992, soit un an et demi après la première sortie en prenant le nom de Super Nintendo pour ces deux territoires, chose qui serait impensable de nos jours. On notera que l’Europe, pour une fois, ne suivra pas le design américain, bien moche il faut l’avouer, pour reprendre le japonais, plus sobre et aux boutons de manettes de couleurs.  Elle fut la première console a introduire les boutons de tranche L et R. 

Techniquement en avance sur son temps, elle permettait des affichages de transparence sur plusieurs couches, et le fameux « mode 7 » permettait un effet de fausse 3D bluffant pour l’époque. Tout cela permettait de compenser un processeur mois  rapide que celui de la Megadrive, sa rivale directe. Cela est du au fait que dans le projet initial, la Super Nintendo devait être rétrocompatible avec la NES. 

Un bon anniversaire donc à cette console que beaucoup considèrent comme la meilleure réussite de Nintendo. Et il y a de quoi : les références sont nombreuses, à commencer par Super Mario World qui sera vendu en bundle,  Zelda:  A link to The Past, Super Metroid, Starfox/wing,  et j’en passe. Elle inaugurera aussi l’âge d’or du RPG japonais, avec notamment Final Fantasy VI, Secret of Mana, Terranigma, Breath of Fire I et II, Chrono Trigger pour ne citer qu’eux dont seuls une petite partie finira par sortir aux Etats-Unis et encore moins sur le Vieux Continent.Pourtant, le genre recèle de  trésors sur la console.  Pour avoir une démocratisation du genre en Europe, il faudra attendre l’avènement de la PlayStation, qui poursuivra cette période faste pour le genre. 

Le temps a passé, et pourtant, cette reine du rétrogaming fait encore rêver et a marqué les mémoires. Ce n’est pas pour rien… 

685px-SNES-PAL-Console-Set

Les journées Mondiales du Jeu Vidéo 2015

150904_jmjv2015

Puisqu’on besoin de positiver en cette période sombre, voici les Journées Mondiales du Jeu Vidéo 2015, du 20 au 22 novembre. lancées en 2010 par l’association Loisirs Numériques, elles ont pour but de promouvoir les jeux vidéo au moyen de diverses manifestations.  Soutien au secteur, événements autour de ce loisir, et le reconnaître comme une culture à part entière, entre autres.

Parmi les événements proposés, n’oubliez pas que Le Desert Bus de l’espoir prend le départ ce matin à 11 heures en direct de l’école 42  pour plus de 60 heures de stream pour des dons qui iront en intégralité au Secours Populaire. Pour plus de détails, vous avez l’article précédent. Je remets l’adresse du stream :

http://www.twitch.tv/desertbusfr

N’oubliez pas, que si vous avez l’impression de trop jouer…jouez encore. 

En route pour le Desert Bus de l’Espoir 2015 !

 Puisqu’il faut continuer à vivre, le blog reprend ses droits et voici une bonne nouvelle à annoncer: Le Desert Bus de l’espoir revient pour la troisième année consécutive dans sa version française.

Vous le savez, sur le blog, nous aimons lorsque le jeu vidéo sert une cause noble, et Desert Bus de l’Espoir en fait partie. Ainsi,  pendant 60 heures, du vendredi 20 novembre à 11 heures, au dimanche  22 novembre à 22 heures, des personnalités et même certains blogueurs jeux vidéo se relaieront pour conduire le bus du plus mauvais jeu du monde, en évitant les crash, pour récolter des fonds pour le Secours Populaire.  L’édition 2014 avait permis de récolter plus de 26 000 euros de dons. De plus, des lots seront à gagner. Alors, vous montez ? 

Nous suivrons ça de très près, car il y aura un stream Twitch, retransmis en direct depuis l’école 42. Voici l’adresse :

http://www.twitch.tv/desertbusfr

Rendez-vous vendredi pour le départ! 

logoDefinitif