Archives Mensuelles: mars 2015

Guns of the Kikoolols épisode #66

Insatisfaits

Cette fois ci je vais taper  sur nous. Les joueurs. Enfin, une certaine catégorie de joueurs. Notamment ceux qui comme moi aiment les J-RPG, genre en voie de disparition actuellement.

Xenoblade Chronicles 3D sort cette semaine sur New 3DS * et c’est un portage du jeu Wii.  Malheureusement, il a du faire des concessions par rapport à l’original sur certains points, différence de hardware oblige.  Mais le point sur lequel certains semblent se focaliser semblent être l’absence de voix japonaises, faute de place sur la cartouche de la portable. Si on peut regretter effectivement cela, ça ne justifie pas une absence d’achat si  on ne l’a jamais fait. Effectivement, si vous l’avez déjà sur Wii, le jeu a les voix japonaises, une meilleure capacité d’affichage,etc.  donc craquer pour cette version portable ne se justifie pas à mon sens. Mais vu les notes qu’a eu le jeu lors de sortie originale, je suis tenté perso, de craquer, ne serait-ce que  pour profiter de l’aventure. Tant pis pour les voix jap, et ce d’autant que je n’ai pas de Wii chez moi.

Cet argument de  » pas de voix japonaises= pas d’achat »  se justifie encore moins que « pas de traduction en français= pas d’achat ».  Parce qu’il y a encore ne serait-ce que 10 ans,  si des RPG sortaient en plus grand nombre qu’avant, on se contentait des voix anglaises, sans possibilité de modifier le réglage. Ça faisait râler, à juste titre, mais on s’en contentait. Et si cela nuit un peu à l’immersion, et que le reproche est justifié, c’est trop peu pour transformer un RPG très bien vu en daube finie. Alors pourquoi cela changerait ?  Nous serions devenus plus exigeants avec le temps?  Pourquoi bouder un jeu s’il nous tente tout de même ?  Vous me faites rire en avançant l’argument suivant « la VO avec les voix japonaises permettrait d’en vendre plus , car pour beaucoup, cela  est la seule raison pour laquelle ils n’achèteront pas le jeu. » Arrêtons avec ce mensonge!  Il y a des tas d’autres raisons beaucoup plus valables qui peuvent justifier ce refus d’achat, mais ça, c’est juste ridicule. Personnellement je n’ai jamais fait ce jeu, donc ce n’est pas la version  en  audio english only qui va m’arrêter. Alors, à certains, je leur dis : arrêtez de vous croire plus supérieurs  que vous n’êtes,  votre mépris de classe vous empêche de profiter  de perles qui valent le détour. Dites vous bien qu’on a la chance de prouver aux éditeurs qu’il y a un marché pour le J-RPG en Europe et plus particulièrement en France. Et que si  certaines choses qui manquent peuvent faire râler, le jeu doit être avant tout sympa à jouer et si possible disposer d’une bonne histoire et d’innovations. C’est ce que j’ai lu à propos de Xenoblade Chronicles. Alors non, je ne le boycotterai pas parce que les voix japonaises son absentes.  Je sais me satisfaire de certaines concessions. 

Xenoblade 3D

* Attention, si j’ai précisé New  3DS, c’est que le titre ne sera pas compatible avec les anciennes 3DS. 

Avec le printemps naissait Noco…

Hé oui… C’était il y a un an, au petit matin du 21 mars 2014, et j’avais assisté à son lancement en direct via le forum de la chaîne Nolife. noco  ( pour Nolife Telecom) fête donc son premier anniversaire et à ce titre, le système de vidéos à la demande est gratuit tout ce week-end jusqu’à lundi 6 heures. Profitez en pour regardes plein d’émissions, de films  dans les catalogues Nolife, We Prod, LBL 42 et Toki Media  qui vous ouvrent leurs portes! Les catalogues Guardians et Olydri sont eux, gratuits de base. 

Noco

L’inscription est gratuite et si vous désirez  vous  abonner à un ou plusieurs catalogues après la période de gratuité, sachez que les prix varient entre 1,99 € et 5 € par mois. Ce sont les prix plancher, mais  vous pouvez si vous le désirez, mettre une somme plus élevée. Vous pouvez opter pour le prélèvement mensuel ou de remplir un porte monnaie d’une certaine somme, dont une partie partira chaque mois dans l’abonnement  jusqu’à son épuisement avec la carte bancaire classique, ou passer par PayPal ou une paysafecard. Et si vous voulez aider plusieurs fois, vous pouvez opter pour un renouvellement automatique.  Sachez que le visionnage des vidéos n’est pas limité dans le temps contrairement aux systèmes de VOD classiques liés aux chaines, et que Nolife met à disposition chaque semaine une sélection gratuite d’émissions pendant 7 jours. 

Pour aller voir, c’est par ici : noco.tv

N’oubliez pas cependant que Nolife reste encore très précaire financièrement…  Comme quoi en 2015, il est toujours aussi difficile de faire une chaîne de qualité tout en restant indépendante des grands groupes… 

Pas chère la démo!

Je voudrais revenir sur quelque chose qui m’a énervé durant ces derniers jours dans le monde du jeu vidéo. Non, je ne reviendrai pas sur le psychodrame qui agite les communautés de deux sites. Un nouveau Final Fantasy sort demain. Il s’agit de Final Fantasy  Type 0 HD, et les deux dernières lettres indiquent que ce jeu PSP à l’origine sort sur PS4 et Xbox One. Le jeu sera vendu avec la démo de Final Fantasy XV,  et… c’est ça qui a focalisé l’attention des sites spécialisés. J’ai vu fleurir un peu partout des vidéos « découvertes » de cette démo. Parfois même en plusieurs parties ! Sans compter qu’on nous a abreuvés de news concernant le titre… A se demander quel jeu est vendu avec l’autre… Parce que si on voulait faire les choses dans l’ordre, il aurait été plus judicieux de parler  du titre qui aura son nom sur la jaquette… D’autant qu’il n’a rien de honteux…  Mais Final Fantasy XV fait à chaque fois monter la hype à son  paroxysme qu’on a oublié que certains voudraient bien jouer à Type 0 pour Type 0 et non exclusivement pour la démo… Heureusement qu’un défenseur du jeu (At0mium, pour ne pas le citer) a fait un live  marathon hier  sur le titre pour le faire découvrir aux gens. Me concernant, ça attendra un peu étant donné que je n’ai pas la console pour y jouer. 

FF_Type-0_HD_box_art

De ce que j’en ai vu, on sent que le portage de Type 0 ne s’est pas fait sans heurts et Square Enix abuse des filtres  pour masquer le manque de textures  dans les environnements. Autrement dit, il est loin d ‘exploiter les capacités de la PS4. A ce niveau, on se dit qu’un portage sur Vita, la trop délaissée portable de Sony, aurait été plus judicieux,  mais comme Microsoft a allongé les biftons, le jeu sort aussi sur XBox One. Ceci dit, on a la possibilité de choisir entre les voix  japonaises ou américaines, et certaines  mécaniques de jeu ont l’air intéressantes, comme les phases de conquêtes de villes. 

Alors oui, on peut se demander si un ancien jeu PSP remasterisé mérite d’être vendu au prix fort sur  les nouvelles consoles, et quelle est la part  de son prix et celui de la démo. Mais ce serait idiot de laisser de côté Type 0 juste pour jouer à quelque chose qui au final aurait du être offert… D’autant plus qu’il n’est jamais sorti chez nous avant.

 

 

Le premier Mortal Kombat, ce n’était pas ça…

Je me demande encore comment la presse spécialisée de l’époque a réussi à lui donner des notes au dessus de 90%. Enfin si, j’ai mon idée ( au hasard, les pubs dans les magazines). Mais soyons honnêtes, le premier Mortal Kombat, c’était mauvais, même à l’époque de sa sortie. Mais pour une fois qu’un concurrent à Street Fighter II semblait sérieux, Acclaim n’a pas manqué de communiquer, notamment sur le côté violent et les fameuses  » fatalités » pour achever son adversaire, avec des combattants et décors « digitalisés », comprenez, on scanne une photo et on les réadapte pour les supports sur lequel le jeu tourne. Oui mais… Cela ne suffit aucunement à donner quelque chose de valable. En réalité j’ai l’impression que le jeu accumule les fausses bonnes idées lorsqu’il n’avait pas un temps de retard. Et si j’ai précisé qu’il « semblait » sérieux, le résultat final n’est franchement pas joli à voir. A l’heure où le dixième épisode va sortir dans un mois, il est bon de remettre en perspective ce qu’était vraiment le premier épisode de la franchise, sorti il y a plus de vingt ans, et comment on nous a menti.

Mortal Kombat (UE) (REV01) [c][!]000
Nombre de personnages disponibles : 7. Franchement, même le premier Street Fighter II en proposait au moins huit. Et au moment où le jeu est sorti sur Megadrive et Super Nintendo, les versions  » Turbo » et « Prime » du concurrent direct s’apprêtaient à sortir sur ces consoles, et elle allaient proposer chacune 12 combattants.Dans Mortal Kombat, tous sont typés, et ont un style particulier. Encore faut il arriver à sortir vos coups. Ce n’est pas très souple, tout ça… Quant aux manip pour les fatalités, je n’en parle même pas, il faut s’appeler Vishnu pour pouvoir faire la combinaison demandée, lorsqu’elle daigne marcher.
Du coup, je me retrouvais souvent à faire un coup de pied sauté dans un coin de l’écran, en attendant que l’adversaire daigne s’approcher. Pour certains adversaires, cette technique petit bras marchait à tous les coups. Et à propos de coups, certains ont été modifiés. Par exemple, pour ne prendre que la version Megadrive, la fatalité de Sub-Zero est … un uppercut puissant. Oui, vous avez bien lu… sur la console concurrente, en revanche elle était bien plus violente et correspondait mieux au personnage.
Le problème, c’est que le jeu n’offre aucun plaisir, même à deux. Un comble.
La version Megadrive est de plus un massacre auditif . Des voix ? A part pour le « Fight » de début, le « come here! » de Scorpion et le « Excellent » lorsqu’on place un uppercut,  il n’y en a aucune! les combattants sont muets, il y a également peu de bruitages, et la musique tape rapidement sur les nerfs avec ses rythmes répétitifs. La console niveau son, était capable du meilleur comme du pire, et MK appartient à cette deuxième catégorie. Ensuite, les graphismes… Si les combattants rendent assez bien, quoiqu’un peu petits, on voit où les programmeurs sont allés chercher leurs inspirations : Cage ressemble à JCVD ( au départ la franchise devait être basée sur l’acteur), et Shang Tsung me fait penser dans cet épisode au méchant du film Jack Burton dans Les Griffes du Mandarin de John Carpenter. Cette inspiration du septième art est peut être un des seuls points positifs du jeu. Pour les décors, certains sont trop chargés tandis que d’autres sont vides ou manquent clairement de couleurs. Ils sont de plus, assez peu nombreux. Dire qu’on nous survendait les graphismes  » digitalisés » n’est pas un vain mot. Quant à l’aspect « gore » du titre… Encore une fois un gros mensonge. Le sang, sur cette console, si vous ne connaissiez pas le cheat code, vous ne pouviez l’avoir. Inutile de chercher la même chose sur Super Nintendo, politique du constructeur de l’époque oblige.
Certes, il innovait avec son parcours particulier  en solo (combats en 1 contre 1, contre son propre perso, endurance contre deux adversaires à la suite) mais où est le plaisir quand l’ordinateur nous faisait vite savoir qu’il pouvait nous en mettre plein la tronche sans possibilité de réagir s’il décidait qu’on ne pouvait pas gagner ?
J’adore le retrogaming, mais la nostalgie ne permet pas tout, Mortal Kombat était et reste même avec le temps une mystification. Qui a marché, certes, mais mystification quand même. Les deux jeux suivants feront mieux, en même temps ce n’était pas dur, plus de personnages, de coups de  » fatalités », de décors, et plus souples à jouer,  et c’est effectivement le jour et la nuit entre ces deux épisodes  et le premier , et MK  devint ainsi une licence largement valable, avant de se perdre puis de se retrouver.  Mais revenons au premier jeu : Sur Megadrive, il a pu faire illusion l’espace d’un mois le temps que le tant attendu Street Fighter II’ arrive, faute de concurrence. Après c’est une toute autre histoire…

Mortal Kombat (UE) (REV01) [c][!]002

Avec le recul je ne comprends pas comment le jeu a pu obtenir des notes aussi élevées, notamment quand des magazines faisaient des comparatifs par rapport à Street Fighter II. Il s’avérait que MK ne tenait aucunement la comparaison sur des critères essentiels. Pire encore, à la sortie du deuxième épisode, un des testeurs du magazine Consoles+ a reconnu que le premier était une « une vieille daube puante »(SIC).  Difficile de ne pas lui donner raison, même s’il exagérait un peu.  Mais on a acheté, parce que sinon, il n’y aurait pas eu de suites et la saga ne serait pas là où elle en est…

La Mort a pris Terry Pratchett comme il est venu

La nouvelle est tombée  hier en fin d’après-midi. L’auteur britannique Terry Pratchett est mort à l’age de 66 ans.  Il était atteint d’une forme rare de la maladie d’Alzheimer . De plus, il a été anobli par la reine.  Il laisse derrière lui une oeuvre foisonnante et complexe, dont la plus grande est sans conteste la série Les Annales du Disque -monde, oeuvre de fantasy complètement barrée, avec sa galerie de personnages déjantés, ses références et parodies  évidentes et bien  assimilés dans ses histoires. On notera aussi que le traducteur français, Patrick Couton, a reçu le Grand Prix de l’Imaginaire  en 1998 pour son travail. Les Annales du Disque-Monde comportent 35 livres dans la série canonique et 5 romans. 

Qu’est-ce que le Disque-monde ? Eh bien, comme son nom l’indique, c’est un monde plat,en forme de disque, dont la capitale est Ankh-Morpork. Ce monde repose sur le dos de quatre éléphants  eux même juchés  sur la carapace d’une tortue géante qui voyage à l’infini dans l’espace. 

L’univers du Disque-monde s’est même retrouvé décliné en jeux vidéo, avec Discworld, Discworld II : mortellement vôtre!  et Discworld Noir, entre 1995 et 1999.

Outre son oeuvre principale, Pratchett  écrivait également des romans pour enfants, et a notamment collaboré avec Neil Gaiman pour écrire le roman De bons présages.  Ses œuvres se sont vendus à plus de 85 millions d’exemplaires à travers le monde. 

Malheureusement, même les gaffes de Rincevent, désormais orphelin, ne peuvent rien contre la maladie.  R.I.P. à un auteur qui a su prendre la vie comme elle vient… et sans doute la mort également.

 

tortue disque monde