Archives du blog

[Brief-Ring Saison 3 Episode 4] WWE Wrestlemania XXX

Nous y sommes ! Après plusieurs mois d’incertitude, de flottement et d’errances, la WWE va enfin lancer la 30ème édition de son Pay-Per-View phare, celui qui a permis à la fédération de de venir un phénomène culturel mondial : Wrestlemania. Cette année, l’évènement se tiendra dans l’antre des New Orleans Saints, le SuperDome de la Nouvelle-Orléans. Et le moindre qu’on puisse dire, c’est que les résultats de ce show sont très attendus, car la WWE pourrait bien emprunter une nouvelle direction à la suite de ce WrestleMania. Pour mieux comprendre ce qui se passera, je vous propose de passer en revue les huit matchs qui se tiendront Dimanche soir…

WWE-WrestleMania-301

Pre-Show Match

WWE Tag Team Championship Fatal 4-Way

The Usos (c’s) vs. Los Matadores vs. The Real Americans vs. Ryback & Curtis Axel

20140331_Fatal4Way_PreShow_LIGHT_HP

Cette année, le pré-show de Wrestlemania sera un match à quatre équipes pour le titre de la division. Il y a quelques semaines à Raw, les Usos sont parvenus à vaincre les New Age Outlaws et à devenir champions pour la première fois de leur carrière. Leur première défense de titre se fera face à trois autres équipes qui rêvent plus que tout d’accrocher le titre par équipes à leur palmarès et sur la grande scène de Wrestlemania qui plus est. Seront donc opposés aux frangins Uso les Real Americans et l’équipe Rybaxel, qui ont obtenu leur place de Kane en récompense de leur attaque sur The Shield et Les Matadores, qui ont gagné leur place en battant à de nombreuses reprises Rybaxel.

Pour moi, l’équipe qui repartira de la Nouvelle-Orléans championne ne sera autre que celle qui rentrera championne, c’est-à-dire les Usos.

Vainqueurs : The Usos

RAW_1086_Photo_025

The Shield vs. Kane & The New Age Outlaws

20140314_MatchPreview_LIGHT_HP

On vient d’en parler, le torchon brûle entre le Directeur des Opérations Kane et les Chiens de la Justice qu’est The Shield. Les trois mercenaires ont clairement fait comprendre à l’ancien Big Red Monster qu’il ne recevraient plus d’ordres de l’Autorité. Une volonté de reprendre leur liberté qui n’a pas plu au nouveau directeur des opérations puisque ce dernier a fait payer au trio leur attitude frondeuse en leur envoyant les Real Americans, Rybaxel et les New Age Outlaws. Ces derniers ont d’ailleurs été enrôlés par Kane pour Wrestlemania afin de donner une bonne fois pour toutes une leçon au trio qui a terrorisé la WWE durant ces derniers mois. Mais The Shield est toujours sur une bonne dynamique, malgré leurs défaites sur la Wyatt Family. Ils restent une menace d’autant plus qu’ils semblent plus unis que jamais. Donc je mettrais mon billet sur The Shield

Vainqueurs : The Shield

RAW_1086_Photo_168

The Andre the Giant Memorial Battle Royal

20140331_AndreCup_Match_LIGHT_HP

Vous en avez sûrement entendu parler, Wrestlemania XXX sera présenté par un hôte de choix en la personne de l’Immortel, The Hulkster, Hulk Hogan. Et l’une des premières décisions qu’il prit en tant que Guest Host du show fut de mettre en place une Battle Royale de 30 Superstars en hommage à André The Giant, le légendaire colosse Français de la WWE, qui est réputé pour avoir remporté plus d’une centaine de ces matchs. Je ne vais pas vous citer toutes les Superstars annoncées, mais je peux vous dire qu’il y aura par exemple Sheamus, Big E, Dolph Ziggler, Christian, Big Show ou encore The Miz. Il reste encore 3 places non attribuées et je pense fortement que le vainqueur se trouve parmi ces trois inconnus. Maintenant, puisqu’il faut bien donner un nom, je choisirais un homme fort mais pas un géant. Je choisirais donc Big E.

Vainqueur : Big E

RAW_1088_Photo_027

Vickie Guerrero Divas Championship Invitational

20140324_Diva_MatchPreview_LIGHT_HP

Ces dernières semaines, AJ Lee est devenue de plus en plus puante, allant même jusqu’à se laisser décompter volontairement face à Naomi à Raw. Ce comportement a eu le don de pousser Vickie Guerrero à bout et d’annoncer à la Championne des Divas qu’elle devrait affronter pas moins de 13 autres Divas dans un match où le titre sera donnée à la première Diva qui effectuera un tombé ou une soumission sur une autre Diva. Vous avez compris, AJ Lee peut perdre son titre sans même être impliquée dans le final. Et c’est justement cette subtilité qui me fait penser que l’actuelle championne saura redoubler de roublardise pour conserver son titre.

Vainqueur : AJ Lee

RAW_1088_Photo_168

Daniel Bryan vs. Triple H

(Le vainqueur de ce match fera partie du WWE World Heavyweight Championship Match)

20140306_MatchPreview_LIGHT_HP_BryanHHH

Nous arrivons enfin à l’un des, sinon le match le plus attendu de ce Wrestlemania. Depuis Summerslam, le GOAT et The Game se tournent autour sans pour autant lancer officiellement les hostilités. Mais pour Bryan, la ligne jaune a été franchie après Elimination Chamber, après une énième intervention de l’Autorité. Le leader du Yes! Movement a décidé de se payer HHH à Wrestlemania et ce une bonne fois pour toutes. Mais l’actuel COO de la WWE n’a cessé de traiter avec dédain les demandes de Bryan. Ce qui nous conduit au Raw du 10 Mars où le barbu le plus célèbre de la WWE a décidé de prendre le taureau par les cornes et de permettre à plus de 150 personnes d’envahir le ring de la WWE jusqu’à ce que HHH ne cède. Et ce dernier finit par céder, d’abord pour un match entre les deux à Wrestlemania, mais aussi à une demande de dernière minute selon laquelle si Bryan sortait victorieux du match, il serait intégré dans le match pour le titre. Le meneur de l’Autorité a, par la suite, usé de plusieurs moyens de se venger mais une nouvelle dispute entre Randy Orton et Batista au sujet de Daniel Bryan a conduit The Game à ajouter une nouvelle stipulation au match selon laquelle le vainqueur du match, peu importe de qui il s’agit, intégrera le match pour le titre.

Que d’incertitudes pour ce match ! Mais je pense que Triple H ne sortira pas vainqueur (du moins tout seul) du match, les conséquences pourraient bien être terribles pour la suite du show. Reste deux possibilités : D’abord, la plus probable, celle selon laquelle Bryan sortirait vainqueur (c’est d’ailleurs ce que je pronostiquerais) ; l’autre probabilité qui me semble plausible serait celle d’un match nul (double count-out, double DQ,…) qui nous conduirait à un Fatal 4-Way. Mais pour que ce match soit véritablement intéressant, il faudrait que ce F4W soit déclaré à élimination, et ce serait un trop-plein de stipulation pour ce match. Donc on va s’en tenir à une victoire de D-Bry nette et sans bavure…

Vainqueur :Daniel Bryan

RAW_1088_Photo_242

John Cena vs. Bray Wyatt

20140221_MatchPreview_CenaBray_LIGHT_HP

Une fois n’est pas coutume, John Cena n’est pas dans un match pour le titre cette année (bon, ça a déjà été le cas il y a deux ans quand il a affronté le Rock pour la première fois). Mais en face de lui se dresse un adversaire qui le déstabilise comme jamais un adversaire l’avait fait avant, j’ai nommé Bray Wyatt, le leader de la Wyatt Family. Avec l’aide de ses séides, le maître des charognards n’a eu de cesse de tourmenter l’ancien Champ’ un peu à la manière de l’Undertaker. C’est d’ailleurs pour moi le pronostic le plus incertain que j’ai à prononcer, parce que d’un côté, John Cena n’enchaîne pas forcément les bonnes performances ces derniers mois et je ne le vois pas vraiment perdre une fois de plus, à Wrestlemania qui plus est. Mais de l’autre côté, Bray Wyatt a le vent en poupe, il devient de plus en plus populaire et son talent au micro est unanimement salué. Donc qui doit sortir vainqueur ? Vu la proportion de favoris de la foule que j’ai pronostiqué comme vainqueur, pour garder une certaine cohérence et pour aussi permettre de lancer pour de bon Wyatt, je pronostiquerais donc le gourou au chapeau de paille.

Vainqueur : Bray Wyatt

ME_072_Photo_17

The Undertaker vs. Brock Lesnar

20140331_MatchPreview_LIGHT_HP

Ces dernières années, on s’est mis à surnommer l’Undertaker « Le Père Noël ». En effet, on ne le voit qu’une fois par an en action, mais à chaque fois c’est un vrai cadeau pour nous. Mais à Wrestlemania XXX, le Taker risque de ne pas être à la fête puisque se dresse devant lui la Bête incarnée, l’ancien Champion de la WWE et ancien Champion Poids-Lourds de l’UFC, Brock Lesnar. Et ces deux Superstars se sont déjà affrontés par le passé, notamment dans un Hell In A Cell dont Lesnar était sorti vainqueur. Mais ce soir-là, c’était un Taker en mode Motard qui affrontait The Pain et à la Nouvelle-Orléans, c’est au Deadman qu’il fera face. Et puis, n’oublions pas que nous sommes à Wrestlemania, l’écrin de la Streak, là où l’Undertaker est intouchable depuis 21 matchs. Et n’oublions pas que ce ne sont pas des débutants que le Deadman avait affronté. Alors aussi dangereux que puisse l’être Lesnar, le Taker restera invaincu à Wrestlemania.

Vainqueur : The Undertaker

RAW_1078_Photo_277

WWE World Heavyweight Championship Match

 

WWE World Heavyweight Champion Randy Orton vs. Batista vs. Vainqueur du match Daniel Bryan-Triple H

 

 

20140318_MatchPreview_LIGHT_HP_BatistaOrtonMystery

 

 

Qui dit Main-Event de Wrestlemania dit bien sûr Match pour le Titre suprême de la fédération. Et force est de constater qu’il aura fallu longtemps avant que ce match ne suscite un quelconque intérêt pour les fans de catch. N’oublions pas qu’à l’origine, nous devions assister à Randy Orton contre Batista, un match qui satisfaisait autant les fans qu’une bouteille de Villageoise puisse satisfaire un œnologue (c’est dire). C’est pourquoi nous verrons un match à trois (au minimum) avec les deux catcheurs déjà cités + Daniel Bryan ou Triple H, selon qui sortira vainqueur du match évoqué plus haut. Ici, je ne vais pas vous faire le coup du « un tel doit sortir vainqueur car a+b=c »… Non, je vais laisser parler mon cœur et parier sur Daniel Bryan car cela fait tellement longtemps qu’on attend qu’il soit enfin couronné qu’il ne peut être sacré qu’à Wrestlemania. Tout gain du titre à une autre date serait considéré comme insatisfaisant. YES! YES! YES!

Vainqueur : Daniel Bryan

SD_759_Photo_165

Et c’est sur cette note positiviste que se conclut ce Brief-Ring sur Wrestlemania XXX. On se retrouve bientôt pour Extreme Rules, un PPV qui se tiendra à Seattle et qui promet donc d’être explosif si Bryan n’y entre (et n’en sort) pas en champion…

C2J

Photos : Copyright © wwe.com

[Brief-Ring Saison 2 Episode 7] WWE SummerSlam 2013

Comme chaque année, au mois d’Août et ce depuis 1988, la WWE nous propose le show de catch le plus chaud de l’été avec SummerSlam. Ce PPV nous a proposé nombre d’affiches de légende au cours de son histoire et ce n’est pas l’édition de cette année ne dérogera pas à la règle puisque huit matchs sont prévus au programme et parmi eux, des affiches dignes d’un Wrestlemania. Examinons tout cela en détail :

 

SummerSlam_2013_Poster

 

Kickoff Match

United States Championship Match

Dean Ambrose (c) vs. Rob Van Dam

 

20130812_summerslam_Kickoff_Ambrose_RVD_LIGHT_HOMEPAGE

 

Match établi à la dernière minute, Dean Ambrose ira à SummerSlam défier l’ancien Champion de la WWE qui a fait son retour lors de Money In The Bank, Rob Van Dam qui a gagné le droit de défier le champion après avoir gagné une Battle Royale organisé lors du dernier Raw. RVD qui est d’ailleurs passé tout près de figurer dans le match pour le WHC puisqu’il était parti prenante du Triple Threat pour désigner le Challenger n°1 au titre face à Randy Orton et Christian.

 

Mon pronostic : D’un côté, nous avons un Dean Ambrose en perte de vitesse depuis que les Uso et Mark Henry sont dans ses pattes et celles du Shield. De l’autre, nous avons un RVD qui a réussi son retour et qui sort d’une victoire marquante. Mais vu que RVD, selon mes infos, n’a pas prévu de faire de vieux os à la WWE, je ne pense pas que ce soit dans les plans de lui confier une ceinture. Donc victoire Ambrose pour moi…

 

Vainqueur : Dean Ambrose

 

ME_045_Photo_15-1

 

Natalya vs. Brie Bella

 

20130812_light_summerslam_brie-natalya_C-homepage

 

C’est un peu le match « cheveu sur la soupe » de la soirée. On sait pas trop comment ce match a pu se retrouver sur la carte, mais passons…

 

Mon pronostic : A mon avis, il est peut-être temps de faire en sorte que le long chemin de croix de la Canadienne prenne fin et qu’elle puisse enfin savourer une victoire en PPV pour, pourquoi pas, nous proposer un affrontement contre AJ Lee…

 

Vainqueur : Natalya

 

RAW_1055_Photo_62

 

Cody Rhodes vs. Damien Sandow

 

20130805_summerslam_Rhodes_Sandow_HOMEPAGE

 

Depuis Money In The Bank, le torchon brûle entre les deux anciens amis. En effet, pour rappel, Damien Sandow avait « poignardé dans le dos » son ami alors que celui-ci allait pour décrocher la mallette pour tirer les marrons du feu. Dès lors, Rhodes est devenu une véritable épine dans le pied du Sauveur Intellectuel des Masses, allant même jusqu’à balancer sa précieuse mallette dans le Golfe du Mexique. Depuis, le possesseur de la mallette sa balade avec une toute nouvelle serviette (d’une classe folle, il faut le dire) attachée à sa main par une paire de menottes. Mais tout cela n’empêche pas Cody Rhodes de continuer de faire des misères à son ancien partenaire.

 

Mon pronostic : Allez, soyons fou. J’imagine une victoire de Cody Rhodes pour un match revanche à Night Of Champions avec la mallette en jeu.

 

Vainqueur : Cody Rhodes

 

SD_728_Photo_029-1

 

Mixed Tag Team Match

Dolph Ziggler & Kaitlyn vs. Big E. Langston & AJ Lee

 

20130807_LIGHT_SS_mixedtag_C

 

Le moindre qu’on puisse dire, c’est que les choses ont évolué vite concernant les quatre protagonistes de ce match. A Money In The Bank, AJ Lee a coûté la victoire à Dolph Ziggler, l’empêchant ainsi de conquérir un titre de Champion du Monde Poids Lourds qui lui tendait pourtant les bras. Pour le Show-Off, c’était l’intervention de trop et le blondinet décida dès le lendemain de larguer AJ. Depuis, s’est engagé une sorte de duel entre les deux anciens tourtereaux, avec une tendance assez lourde à tourner en faveur de l’ancien vainqueur du MitB. Mais une nouvelle personne s’est greffée à ce ménage à trois en la personne de Kaitlyn, la challenger malheureuse de l’actuelle Championne des Divas.

 

Mon pronostic : Je sais pas trop quoi pronostiquer ici. La logique me ferait pencher pour une victoire du duo AJ/Big E., mais une victoire de Kaitlyn & Ziggler serait tellement porteur d’évolutions pour la suite. Allez, on parie sur une victoire de la psychotique & du balèze à gros seins.

 

Vainqueurs : AJ Lee & Big E. Langston

 

SD_729_Photo_034

 

Ring of Fire Match

Kane vs. Bray Wyatt

 

20130815_summerslam_LIGHT_kanewyatt_C-homepage2

 

Depuis le Raw d’avant Money In The Bank, une nouvelle équipe a fait son apparition à la WWE de manière aussi intrigante qu’effrayante : la Wyatt Family. Et depuis leur arrivée, cette « Famille » semble avoir focalisé son attention sur Kane. Ces derniers n’ont de cesse d’attaquer le Big Red Monster depuis qu’ils sont arrivés d’ailleurs. Et comme il ne faut pas trop courir sur le haricot du démon préféré du Diable, ce dernier a décidé de répondre au défi de la secte de bouseux mais à sa manière, c’est-à-dire dans un Ring of Fire Match, où le ring sera entouré de feu.

 

Mon pronostic : Même si nous somme sur le terrain de Kane, je pense que c’est la Famille Wyatt qui sortira vainqueur de l’affrontement, vu que ce genre de matchs n’a jamais porté chance au Big Red Monster.

 

Vainqueur: Bray Wyatt

 

RAW_1055_Photo_96

 

World Heavyweight Championship Match

Alberto Del Rio (c) vs. Christian

 

20130731_RioChristian_summerslam_HOMEPAGE

 

Del Rio est sorti (assez miraculeusement) vainqueur de sa confrontation avec Dolph Ziggler et est ressorti de Money In The Bank toujours Champion. Au moment de désigner celui qui le défierai à SummerSlam, l’Essence de l’Excellence a pu bénéficier de la même faveur que John Cena, c’est-à-dire désigner le challenger n°1 lui-même. Il a alors choisi Ricardo Rodriguez, mais le choix n’a pas plu à la GM de Smackdown, Vickie Guerrero. Del Rio a alors choisi le Brooklyn Brawler (un loser légendaire des années 90), ce qui fut la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour la fondé de pouvoir du show bleu. Elle a alors décidé d’établir un Triple Threat entre Randy Orton, Rob Van Dam et Christian, qui sortit vainqueur de l’affrontement. A noter aussi que Bébert de la Rivière ira seul à SummerSlam puisqu’il s’est débarrassé il y a quelques jours de son fidèle acolyte Ricardo Rodriguez.

 

Mon pronostic : La destruction de Rodriguez par son parton est à mon avis le signe que le règne du Mexicain arrive à son terme. Puis Christian fera un bon champion de transition.

 

Vainqueur : Christian

 

SD_729_Photo_140

 

CM Punk vs. Brock Lesnar

 

20130729_summerslam_HOMEPAGE_punk-brock

 

« The Best vs. The Beast ». Je crois que le sous-titre de ce match veut tout dire. A Money In The Bank, Punk a été trahi par son meilleur ami, Paul Heyman, sous prétexte que celui serait incapable de vaincre Brock Lesnar. Or, pour le Best In The World, c’est devenu une affaire personnelle. Il a décidé de faire la peau à Paul Heyman et, au passage, d’éliminer son monstre de compagnie. Et au vu des échauffourées qui ont eu lieu entre les différents protagonistes ces dernières semaines, il est fort probable que ce match ne vire vite à la charcuterie.

 

Mon pronostic : Lesnar sort d’une victoire contre Triple H à Extreme Rules, et il a eu souvent le dessus sur Punk depuis le début de la rivalité. Mais si Punk perd à SummerSlam, l’intensité risque de fortement retomber. Puis il serait bien que Punk se relance un peu à la course au titre, donc victoire Punk

 

Vainqueur : CM Punk

 

RAW_1055_Photo_212

 

WWE Championship Match

Special Guest Referee Triple H

John Cena (c) vs. Daniel Bryan

 

20130812_light_summerslam_tripleh_C-homepage

 

Après un match disputé contre Mark Henry, John Cena est reparti de Money In The Bank toujours Champion de la WWE. Et le Champ’ a reçu de Brad Maddox, le GM de Raw, le privilège de désigner lui-même le catcheur qui le défiera à SummerSlam. Et Cena a choisi celui qui est littéralement intouchable auprès du public en ce moment, j’ai nommé Daniel Bryan. Dès lors, les exécutifs de la WWE, Maddox et Vince McMahon en tête, n’ont eu de cesse de remettre en question la légitimité de Bryan en tant que possible champion. Mais Bryan l’a déclaré lors du dernier Raw, ce match est le match de sa vie et rien ne l’arrêtera, même pas Cena.

 

Mon pronostic : Je vais laisser mon cœur parler. Pour moi, ce sera YES ! YES ! YES ! YES ! YES ! YES ! YES ! YES ! YES ! YES ! YES ! YES…

 

Vainqueur : Daniel Bryan

 

RAW_1055_Photo_132

 

Et c’est sous cette avalanche de Yes que se conclut ce Brief-Ring consacré à SummerSlam. On se retrouve le mois prochain pour Night Of Champions.

 

C2J

 

Photos : Copyright © wwe.com

[Brief-Ring Saison 2 : Episode 1] WWE Royal Rumble 2013

2012 n’est plus, vive 2013. La WWE reprend le manège des PPV et redémarre, comme à son habitude, en fanfare pour le premier show payant de l’année avec le sempiternel Royal Rumble, véritable coup d’envoi de la « Road to Wrestlemania », période qui est censée préparer le plus grand show de l’année.

RoyalRumbleHDWallpaperDesignedbyDigilWWE_crop_650x440

Cette année, 5 matchs sont au programme (dont le Rumble), nous allons donc regarder ça de plus près.

Pre-Show Match

United States Championship Match

Antonio Cesaro (c) vs. The Miz

20130122_LIGHT_RR_preshow_C

Depuis plusieurs mois, le catcheur Suisse porte fièrement la ceinture de Champion des Etats-Unis, multipliant les performances remarquables, notamment contre le Great Khali, auquel il a réussi à porter son Neutralizer (190 kg à la pesée, je tiens à le rappeler). Face à ce champion dominateur se dresse le Miz, ancien porteur de la ceinture, qui cherche à faire payer à Cesaro l’affront qu’il lui a fait subir il y a de cela quelques semaines, lors d’un Miz TV, où le catcheur originaire de Lucerne avait copieusement raillé l’Awesome One ainsi que son invité, l’ancien 16 fois Champion du Monde Poids Lourds, le Double Hall Of Famer de la WWE, le « Nature Boy » Ric Flair. Il n’en fallait pas plus pour que ces deux derniers ne s’allient et ne s’attaquent à l’impudent Helvète, finissant le travail d’un Figure-Four Leg Lock porté, ou devrait-je plutôt dire légué, par le Naitch himself.

Cesaro ne s’en est pas laissé compter puisque lors du dernier Main-Event, ce dernier n’a pas hésité à singer le Miz en portant plusieurs de ses prises à son adversaire du soir, Randy Orton.

Mon pronostic : Malgré l’adoubement du Miz par le Nature Boy, je ne le vois pas encore gagner le titre. La rivalité gagnerait à durer encore un peu et pour cela, rien de mieux que de permettre au Suisse de conserver son titre.

Vainqueur : Antonio Cesaro

ME_017_Photo_01

WWE Tag Team Championship Match

Team Hell No (c’s) vs. The Rhodes Scholars

20130114_LIGHT_RR_HellNo_RhodesScholars_C

Après quatre mois de règne quasiment sans partage, Kane & Daniel Bryan semblent avoir trouvé des adversaires à leur mesure. En effet, la Team Rhodes Scholars, leurs adversaires malheureux de TLC, ont haussé leur niveau, allant jusqu’à battre l’équipe championne lors du Raw du 7 Janvier dans un match où le titre n’était pas en jeu. Depuis, le barbu (Damien Sandow) et le moustachu (Cody Rhodes) s’imposent vraiment comme un danger pour l’équipe régnante.

Mon pronostic : J’avais pronostiqué un changement de titre la dernière fois (sans succès), je persiste et signe pour le Royal Rumble. La raison est simple : Il est temps pour Bryan & Kane de reprendre leur route en solo, d’autant plus que Bryan, selon les dernières informations, semble promis à un bel avenir.

Vainqueurs : Team Rhodes Scholars

RAW_1024_Photo_054

World Heavyweight Championship

Last Man Standing Match

Alberto Del Rio (c) vs. The Big Show

20130123_LIGHT_RR_delrio_show_C

Ces dernières semaines, les choses ont énormément bougé au sommet de Smackdown. Alors que le Big Show a pris un malin plaisir à démolir ce qui lui passait entre les mains, ce dernier décida de s’acharner sur Ricardo Rodriguez. Comme vous pouvez vous en douter, cela eut le don d’attirer l’ire d’Alberto Del Rio, qui est devenu ces dernières semaines un favori de la foule, ce qui conduisit le Géant à défendre son titre le 11 Janvier, à Smackdown, contre l’Essence de l’Excellence dans un Last Man Standing Match. Et contre toute attente, au terme d’un match disputé, c’est le Mexicain qui sortit vainqueur de l’affrontement en renversant la table des commentateurs sur le champion en titre, capturant ainsi son troisième titre de Champion du Monde. Mais l’Athlète le plus large au Monde n’hésita pas à prendre à parti le grand patron, Vince McMahon, pour obtenir une revanche, jugeant que ce match de championnat contrevenait aux termes de son contrat « blindé ». Del Rio ne s’en laissa pas compter et proposa une revanche au Big Show, ce qu’il accepta mais selon ses termes. Il décida donc de défier le champion au Royal Rumble dans un Last Man Standing Match.

Mon pronostic : Le passage de Del Rio du côté des favoris de la foule semble lui avoir fait un bien fou, et après deux règnes poussifs en 2011, cette troisième ceinture semble la bonne pour le Mexicain. Je le vois donc conserver son titre au terme du match. Mais attention, Ziggler a la main chaude en ce moment, et au vu de la stipulation, ça pourrait être l’occasion rêvée pour lui d’encaisser sa mallette.

Vainqueur :Alberto Del Rio

RAW_1026_Photo_163

WWE Championship Match

CM Punk (c) vs. The Rock

20130107_LIGHT_RR_match-pre_rock-punk_C-homepage2

Le moment est enfin arrivé ! Cela fait 6 mois que le WWE Universe (du moins une partie, en tout cas pas moi) attendait que le Courant d’Air le plus électrisant de l’histoire du Catch ne défie le Champion de la WWE pour le titre. Et contre toute attente, c’est celui qui lui avait décoché un GTS à la fin du Raw 1000 (et qui était déjà champion à ce moment-là) qui défendra son titre. Un titre qu’il détient maintenant depuis plus de 430 jours consécutifs, ce qui fait de lui le détenteur du règne le plus long de ces 25 dernières années (il faut remonter au règne de Hulk Hogan entre 1984 et 1988 pour retrouver un règne aussi long). Si The Rock semble déterminé à regagner ce titre qu’il a déjà capturé 6 fois par le passé, CM Punk, de son côté, est encore plus déterminé à ne pas le perdre, et surtout contre The Rock. En effet, voir ce dernier obtenir un match de championnat sur un plateau d’argent (et force est de reconnaître que ce n’est pas au mérite des résultats dans le ring qu’il l’a obtenu) rend malade le champion régnant. En tout cas, Punk semble prêt à donner le meilleur de lui-même pour enlever toute idée au Rock de tenter de redevenir champion. Mais lors du dernier Raw, une nouvelle inconnue s’est greffée à l’équation en la personne du Shield. En effet, le trio qui lutte contre l’injustice s’est (logiquement) attaqué au prétendant au titre, conduisant Vince McMahon à prendre une décision radicale : Si The Shield intervient dans le match de quelque manière que ce soit, CM Punk sera déchu de son titre. N’oublions pas non plus que Vickie Guerrero pourrait bien mettre son grain de sel dans l’affaire, puisque The Rock n’a jamais manqué une seule occasion de se moquer de l’actuelle GM de Raw, elle pourrait donc logiquement chercher à faire payer la « star » hollywoodienne.

Mon pronostic : Je vais être clair tout de suite, il me semble inconcevable de voir The Rock rafler la timbale au Royal Rumble. Par contre, il est sur que Punk va passer un sale quart d’heure lors du match. Alors comment le match pourrait se finir ? Personnellement, j’imagine bien un coup à trois bandes qui serait une attaque contre Punk durant le match, conduisant ainsi à une victoire du Rock par DQ, mais permettant ainsi au champion en titre de conserver, assurant ainsi une nouvelle chance au Rock de gagner le titre de champion, soit à Elimination Chamber, soit à Wrestlemania.

Vainqueur : The Rock (par DQ)

RAW_1026_Photo_136

30-Man Royal Rumble Match

rumble2013_preview_pic

Comme chaque année, le Royal Rumble verra s’affronter 30 catcheurs dans une bataille royale dans le but de gagner sa place à Wrestlemania pour tenter de remporter un des titres de champion du monde. Pour connaître les règles du match, référez-vous au Brief-Ring du Royal Rumble de l’an dernier. Et comme l’an dernier, avant mon pronostic, je vais m’attarder sur quatre catcheurs qui sont de potentiels vainqueurs et qui pourraient bien briller durant ce match :

  • Dolph Ziggler : Au vu de ses dernières performances, il est évident que le Show-Off verra le Royal Rumble comme une occasion de briller. Il est néanmoins fort peu probable de le voir remporter le match puisqu’il débutera le match. Mais qu’on se le dise, ce n’est pas pour autant que sa défaite sera automatique. Après tout, le nombre de vainqueurs du Royal Rumble a avoir démarré le match est assez conséquent.

  • Ryback : Même s’il a relativement fait peu parler de lui depuis sa défaite contre CM Punk lors du TLC organisé lors du Raw du 7 Janvier dernier. Le balèze affamé pourrait bien être un des gros nettoyeurs du Rumble, même si une victoire de sa part me semble improbable.

  • Daniel Bryan : C’est ma grosse cote de la soirée. On va me rétorquer qu’il participe déjà au PPV, mais c’est aussi le cas du Miz et d’Antonio Cesaro, en un sens. Donc, je vois bien Bryan débarquer en participant de dernière minute et se faire remarquer. Gagner ? Pas sûr, mais pourquoi pas…

  • John Cena : Voilà le méga-favori du Rumble de cette année. Après avoir passé près d’un an et demi sans titre, le catcheur le plus marquant de la décennie pourrait bien rafler la mise et se remettre en route vers un titre de Champion du Monde et, si l’improbable se produit, retenter sa chance contre The Rock.

Je vois donc en vainqueur du Royal Rumble…

Vainqueur : John Cena

RAW_1026_Photo_181

Ainsi se conclut donc ce premier Brief-Ring de l’année, on se retrouve bientôt pour Elimination Chamber…

C2J

Photos : Copyright © wwe.com

[Catch & Conséquences #8] Review de WWE SummerSlam 2012

Dans le club très fermé des PPV historiques de la WWE, SummerSlam occupe une place quelque peu à part. Non seulement il est le seul de ces quatre PPV légendaires (avec le Royal Rumble, Wrestlemania & les Survivor Series) à ne rien proposer de spécial dans son programme. Et pourtant, c’est sûrement l’un des Pay-Per-View ayant eu le plus de grand matchs à son actif. Alors qu’en-est-il de l’édition 2012 ? La réponse tout de suite…

 

 

On passera assez vite sur le match pour le titre US entre Santino Marella et Antonio Cesaro puisque l’action se résuma à quelques minutes de comédie avec en place centrale le Cobra de Santino qui ne pouvait s’empêcher de s’intéresser à Aksana dès lors que cette dernière était sur le ring (alors que franchement, cette demoiselle est plutôt quelconque). Par contre, on s’attardera un peu plus sur le résultat puisque c’est finalement Antonio Cesaro qui sortit vainqueur de la confrontation et devint par conséquent Champion des États-Unis. Si je porte l’attention sur ce fait, c’est tout simplement parce que le nouveau champion eut les honneurs de la presse Suisse-Allemande. En effet, Cesaro fit les manchettes de « 20 Minuten » ainsi que du « Luzerner Anzeiger » à la suite de sa victoire. Visiblement, la Superstar originaire de Lucerne semble susciter un certain intérêt chez nos amis Helvètes et il sera intéressant de voir si la récente mise en lumière de Cesaro influera sur la popularité du catch en Suisse.

 

 

Commençons le show à proprement parler avec un match d’ouverture qui promettait puisque nous eûmes droit d’entrée à l’affrontement opposant Dolph Ziggler à Chris Jericho. Un Jericho visiblement affaibli (les bandages en témoignent) suite à l’attaque qu’il subit des mains de Ziggler lors du dernier Smackdown.

La décision de faire tenir ce match en ouverture peut surprendre, mais au final cela a constitué un superbe coup d’envoi. Les deux superstars ont su faire montre de leurs qualités techniques, Ziggler a su se montrer fort intelligent en attaquant Jericho sur sa blessure et les seuls regrets viennent en fait de la durée trop courte du match et de la victoire de Jericho. Non pas que voir Y2J gagner ne me pose problème (loin de là, c’était même mon pronostic), mais au final, cela ne rend pas honneur à Ziggler. En effet, répéter à longueur de temps que son adversaire est rincé, le blesser juste avant le match pour finalement perdre contre lui à la loyale (sur un Walls of Jericho), ça fait quelque peu mal à la crédibilité.

 

 

Enchaînement en coulisses avec une interview de Paul Heyman et Brock Lesnar sur le match à venir contre HHH. Comme d’habitude, les deux rappelèrent que ce match serait un vrai combat et que l’actuel COO de la WWE serait réduit en miettes. Rien de bien nouveau donc.

 

La suite du programme nous proposa le match entre Daniel Bryan & Kane. Ce match entre les deux éléments les plus instables de la WWE à l’heure actuelle avait de quoi interloquer. Au final, nous eûmes un match de qualité tout à fait acceptable. Kane a su mettre Bryan en valeur comme il fallait et ce dernier sut montrer toutes les qualités dont on l’affuble. Rapide, technique, intelligence, tout y était. Bref, on bon petit match, bien mené, et bien conclu par un Tombstone Piledriver contré en petit paquet par celui que l’on surnomme maintenant « Goatface ». A noter aussi qu’à la suite du match, Kane s’est défoulé en coulisses, notamment en envoyant valser le pauvre Josh Matthews dans le décor.

 

 

On poursuit le film de ce SummerSlam avec le match pour le titre Intercontinental entre The Miz et Rey Mysterio (en mode Dark Knight).

Ce match ne fut pas mauvais, mais pas vraiment bon non plus. Certes, The Miz confirme qu’il est bel et bien revenu avec de la bonne volonté et un arsenal catchesque amélioré, mais on sent qu’il a toujours du mal face aux voltigeurs. Cela s’est quelque peu confirmé face à Rey car les deux ont semblé avoir eu du mal à accorder leurs violons sur la même tonalité. Mais le résultat fut correct et grâce à un Skull Crushing Finale bien placé en contre, The Miz conserva son titre. A noter que Mysterio a souffert d’une commotion cérébrale au milieu du match.

 

 

Le show enchaîna avec CM Punk qui exprima une nouvelle fois ses griefs à AJ, la nouvelle GM de Raw, lui rappelant l’injustice d’un match où le champion peut perdre son titre sans même être impliqué dans la fin du match. Griefs qui semblaient rentrer dans une oreille pour en ressortir par l’autre, si l’on en juge par la mine stoïque de la Geek Goddess.

Enchaînement avec un nouveau match, et cette fois, ce fut au tour des deux prétendants pour le World Heavyweight Championship de rentrer en scène, le temps de rappeler ce qui s’était passé ces dernières semaines entre Sheamus, le Champion en titre et Alberto Del Rio, le Challenger n°1 qui faillit bien ne pas faire partie de la fête, suite à ses agissements contre le Champion à Houston quelques semaines auparavant.

Comparé aux précédentes confrontations entre les deux, ce match fut bien plus équilibré. Les deux ont eu du temps pour s’exprimer, que ce soit dans la puissance et l’endurance pour Sheamus ou que ce soit dans la technicité et l’intelligence pour Del Rio. Sheamus a d’ailleurs été très impressionnant, j’en veux pour preuve la Powerbomb qu’il a porté avec un bras et demi pour contrer le Cross-Armbreaker du Mexicain. C’est d’autant plus dommage de voir que Sheamus ait conservé son titre par un coup du destin. En effet, le fait de le voir utiliser la chaussure de Ricardo Rodriguez (que ce dernier avait envoyé à l’origine à son patron) puis de faire valider le tombé alors que Del Rio avait mis le pied dans les cordes ne profite au final ni à l’un, ni à l’autre. Néanmoins, le match fut solide dans son ensemble mais il me semble opportun que Sheamus se trouve un nouvel adversaire…

 

 

On poursuit le fil de ce SummerSlam avec le match pour le titre par équipes entre d’un côté Kofi Kingston & R-Truth et de l’autre les PrimeTime Players.

Plus le temps passe, moins Darren Young & Titus O’Neil passent pour des prétendants crédibles. Déjà que l’équipe a perdu son « plus » charisme qu’était Abraham Washington, ils semblent en plus bien inférieurs aux champions, comme l’a démontré ce match. En effet, à l’exception de quelques minutes en milieu de match, les PTP ont été clairement dominés par les champions, qui ont d’ailleurs conservé leur titre. Quant au match en lui-même, il ne restera pas dans les mémoires.

 

 

Le temps d’une petite promo sur le SummerSlam Axxess qui s’est tenu durant la semaine et l’heure du Triple Threat Match pour le WWE Championship était arrivé. Au passage, 1h20 pour deux matchs, ça fait quand même beaucoup, mais on en reparlera plus tard.*

Pour ce qui est du match pour le WWE Championship en lui-même, il ne fut pas foncièrement mauvais, loin de là, mais deux choses me turlupinent concernant ce match : D’abord, il fut beaucoup trop court. Une dizaine de minutes, pour un match de championnat majeur, c’est clairement trop peu. Et quand on sait que le PPV a fini avec 10 minutes d’avance, y’a de quoi être quelque peu circonspect. L’autre problème vient du déroulement du match en lui-même et surtout du fait qu’on ait fait du Big Show l’élément central du match. C’est bien simple, le match s’est résumé à du Show vs. Punk, puis du Show vs. Cena, puis à nouveau du Show/Punk et ainsi de suite. Non pas que ce soit mauvais en tant que tel, mais on aurait préféré voir évoluer Punk et Cena ensemble plus longtemps. Néanmoins, le final fut assez intéressant puisqu’après une double soumission portée sur Show, l’arbitre se trouvait un peu gêné pour désigner le vainqueur du match. C’est donc la sautillante GM de Raw qui se chargea de dénouer l’affaire en… redémarrant le match, tout simplement. Pas pour longtemps d’ailleurs, puisqu’après un Attitude Adjustement bien placé sur lke Big Show, c’est CM Punk, qui portait d’ailleurs des couleurs très Hitmaniennes ce soir-là (Bret Hart apprécia d’ailleurs l’hommage), qui tira les marrons du feu et conserva son titre.

 

 

Après un mini-concert complètement inutile de Kevin Rudolf (vous savez, celui qui fournit en gros les thèmes des PPV). La grande heure était venue, Brock Lesnar et HHH allaient s’affronter.

Première remarque, c’est la forme impressionnante dans laquelle s’est présenté Lesnar. Nettement plus affuté que lors d’Extreme Rules, on a eu presque l’impression de le voir dans l’état de forme qu’il arborait quand il combattait à l’UFC. On ne peut malheureusement pas en dire autant concernant Triple H. Le successeur désigné s’est présenté quelque peu enrobé (rien de trop voyant cependant), en tout cas suffisamment pour nous faire penser que The Game est maintenant plus enclin à fréquenter les grands dîners que les salles de sport.

Pour ce qui est du match, on nous l’a martelé pendant des semaines, ce match devait être un combat, et ce fut un combat. Peu de technique ici (même si je m’attendais à pire) et une véritable volonté de destruction mutuelle. En effet, alors que Lesnar s’acharnait sur le bras du Cerebral Assassin, ce dernier s’attaquait quant à lui à l’estomac fragile de l’ancien Champion Poids Lourds de l’UFC (je tiens à rappeler que Lesnar avait contracté il y a un an une grave infection intestinale qui le conduisit à subir une lourde opération). Mais comme on pouvait s’y attendre, c’est finalement l’ancien champion de MMA qui remporta la victoire en faisant abandonner Triple H grâce à sa Kimura. Finalement, il est bon de voir HHH mettre un peu son ego de côté (même si ce dernier n’a pu s’empêcher de se mettre en main-event) afin de permettre à Brock de briller et surtout de devenir une véritable menace pour les Superstars de la WWE. Et même si on ne sait pas ce que ce dernier fera dans les semaines à venir, il y a fort à parier qu’un fort challenge l’attend. Pour ce qui est de Hunter, c’est finalement penaud qu’il rentra aux vestiaires, le bras visiblement cassé, comme si c’était le signe de sa fin de carrière active.

 

 

En conclusion, on ne peut pas dire que SummerSlam était mauvais, bien au contraire. La carte était homogène et rien n’était vraiment à jeter. Mais bon sang que ce PPV fut tiède ! Car si aucun match ne fut véritablement mauvais, aucun de ces matchs ne furent véritablement exceptionnels non plus. Certes, nous avions eu de bons matchs (Ziggler/Jericho en tête), mais rien de bien transcendant. C’est un peu dommage, car on avait moyen de voir sortir quelques pépites de ce show…

 

Voilà qui conclut cette review de SummerSlam, on se retrouve dans quelques semaines pour la couverture de Night Of Champions.

 

 

C2J

 

 

Photos : copyright © wwe.com

[Brief-Ring #7] WWE Money In The Bank 2012

Il y a tout juste un an, à Chicago, s’est tenue l’édition 2011 de WWE Money In The Bank. Une édition qui rentrera à jamais dans la légende de la WWE. Outre la victoire de Daniel Bryan au MitB de Smackdown qui lui permettrait de décrocher le titre de Champion du Monde Poids-Lourds 5 mois plus tard, nous eûmes droit à un affrontement entre CM Punk & John Cena pour le WWE Championship déjà devenu mythique. Outre la très grande qualité du match (je rappelle que Dave Meltzer lui avait donné 5 étoiles, une première pour la WWE depuis 16 ans), CM Punk quitta la WWE avec la ceinture, du jamais vu pour la fédération.

Un an plus tard, le mouvement généré par ce PPV semble porter ses fruits : les catcheurs issus du circuit indépendant ont enfin droit à la confiance des huiles des grandes fédérations (Punk est champion depuis un peu moins de 9 mois, Bryan est devenu un challenger régulier pour les titres majeurs, Austin Aries est Champion du Monde de la TNA & de grands noms du circuit indépendant ont signé à la WWE, comme Claudio Castagnoli (Antonio Cesaro), Chris Hero (Kassius Ohno), ou encore Sara Del Rey).

Mais aujourd’hui, c’est l’édition 2012 qui nous intéresse et 5 matchs sont officiellement au programme. Les voici :

 

 

 

WWE Tag Team Championship Match

R-Truth & Kofi Kingston (c’s) vs. Hunico & Camacho

Ce match sera proposé gratuitement sur YouTube Dimanche soir en pré-show.

Les champions reviennent enfin en action. En effet, il y a quelques semaines, R-Truth avait été mis sur la touche suite à l’une des nombreuses attaques du Big Show, qui était alors en mode « je mets mes mains où je veux, et c’est souvent dans la gueule ». Ce match signe leur première défense de titre depuis que la paire est de nouveau opérationnelle.

Normalement, la logique aurait voulu que les champions défendent leur titre contre les actuels challengers n°1, j’ai nommé les PrimeTime Players (Titus O’Neil & Darren Young). Cependant, Abraham Washington a décliné l’opportunité au nom de ses protégés, jugeant qu’être relégués en pré-show était déshonorant. C’est donc la paire composée de Hunico (l’ancien Sin Cara Noir) & Camacho qui hérite de l’opportunité de défier les champions pour les ceintures.

Mon pronostic : Même si j’avoue que le fait de voir les challengers de dernière minute récupérer le titre m’amuserait beaucoup, surtout pour les réactions que cela engendrerait du côté des challengers « officiels », je pense que les champions actuels conserveront leurs titres.

Vainqueurs : Kofi Kingston & R-Truth

 

 

Money In The Bank Ladder Match

Contrat pour le World Heavyweight Championship

Dolph Ziggler vs. Christian vs. Tensaï vs. Santino Marella vs. Damien Sandow vs. Tyson Kidd vs. Sin Cara vs. Cody Rhodes

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le principe du Money In The Bank, un petit rappel : Il s’egit d’un match de l’échelle impliquant plusieurs catcheurs. Au-dessus du ring, est suspendue une mallette. Le catcheur qui réussit à décrocher cette malette remporte une opportunité pour un titre majeur, encaissable quand il veut et où il veut. Nouveauté de cette année, les mallettes se limitent à une ceinture bien précise.

Tout au long des dernières semaines, se sont tenus à Smackdown des matchs qualificatifs pour le Money In The Bank comptant pour le World Heavyweight Championship. Les premiers matchs se sont tenus le 29 Juin et ont vus Damien Sandow, Tyson Kidd, Christian & Santino Marella ainsi que Tensaï se qualifier pour ce match en défaisant respectivement Zack Ryder, Jack Swagger, la paire composée de David Otunga & Cody Rhodes ainsi que Justin Gabriel. Lors du Smackdown du 3 Juillet, Cody Rhodes eut une nouvelle opportunité qu’il transforma face à Christian et Dolph Ziggler se qualifia aux dépens d’Alex Riley. Enfin, le dernier à se qualifier fut Sin Cara, qui valida son ticket pour ce match de prestige lors du Raw du 9 Juillet en battant Heath Slater.

Mon pronostic : Voilà un Money In The Bank bien ouvert sur le papier. Quasiment tous les catcheurs ont le profil pour décrocher la mallette et l’opportunité qu’elle contient. En analysant les choses de manière plus poussée, je pense que le vainqueur le plus propbable pour ce match est Cody Rhodes. Le fait qu’il ait été dépossédé de la ceinture Intercontinentale il y a quelques semaines devrait signifier pour lui le moment d’enfin aller chercher le titre suprême. Ce serait une évolution logique et Rhodes a montré qu’il pouvait en être digne.

Vainqueur : Cody Rhodes

 

 

Money In The Bank Ladder Match

Contrat pour le WWE Championship

Big Show vs. Kane vs. John Cena vs. Chris Jericho

 

Le cas du Money In The Bank Ladder Match pour une opportunité pour le titre WWE nous propose une problématique complètement différente de l’autre match. Ici, point de qualifications, seuls d’anciens Champions de la WWE peuvent prendre part à ce match. Quatre catcheurs ont décidé de relever le défi : Big Show, qui annonça sa participation le 22 Juin et qui participera à son premier match du genre ; John Cena, qui annonça sa participation le 25 Juin et qui participera aussi à son premier MitB Ladder Match et Kane & Chris Jericho, qui furent ajoutés au match par la General Manager par intérim du 25 Juin, Vickie Guerrero et qui sont tous les deux des habitués de ce genre de match.

Mon pronostic : Voici une configuration inédite pour un Money In The Bank Ladder Match. Seulement 4 catcheurs en lice, c’est la plus petite configuration de l’histoire de ce match. Pour ce qui est du vainqueur, un nom ressort d’entre tous les autres : je veux bien sur parler de John Cena. Ce dernier a connu un petit regain de popularité ces dernières semaines et il faut avouer que le voir avec la mallette à la main dans le rôle du chasseur pourrait être intéressant.

Vainqueur : John Cena

 

 

World Heavyweight Championship Match

Sheamus (c) vs. Alberto Del Rio

Lors du Raw du 25 Juin, Alberto Del Rio & Dolph Ziggler étaient opposés l’un à l’autre dans un « Contract-on-a-Pole Match » (un match où un contrat était accroché à un poteau et où le but était de le décrocher). Personne ne sortit vainqueur de ce match puisque Sheamus annonça aux deux Superstars qu’il les affronteraient tous les deux au Smackdown suivant. Ce match de championnat vit la victoire du Grand Rouquin Blanc, qui fit le tombé sur Dolph Ziggler.

Lors du Raw du 2 Juillet, Alberto Del Rio fit entendre son droit d’avoir une opportunité pour le titre WHC, du fait qu’il n’avait pu encaisser de précédentes opportunités suite à plusieurs blessures. Le Board of Directors fut sensible à cette requête et désignèrent le Mexicain comme Challenger n°1 pour Sheamus à Money In The Bank.

Mon pronostic : En toute honnêteté, je ne vois pas Del Rio être une quelconque menace pour Sheamus. Depuis qu’il a récupéré le titre, l’Irlandais est ultra-dominateur et Del Rio manque de consistance pour paraître dangereux. Donc pour moi, Sheamus sortira vainqueur.

Vainqueur : Sheamus

 

 

WWE Championship Match

Special Referee AJ

CM Punk (c) vs. Daniel Bryan

 

Lors du Raw du 25 Juin, la GM par intérim de la semaine, Vickie Guerrero, par ordre du Conseil d’Administration de la WWE, a désigné Daniel Bryan comme challenger contre CM Punk pour le titre WWE. Mais l’intérêt du match réside plus en fait sur l’inconnue « AJ ». En effet, la Geek Goddess a soufflé le chaud et le froid face aux deux catcheurs ces dernières semaines. Ainsi, lors du Raw du 2 Juillet, elle envoya Punk vers une table dépliée, ce dernier ne pouvant que passer à travers en embarquant avec lui Bryan. Autre exemple, lors du dernier Raw, la Diva de poche gifla Punk puis Bryan alors que ces derniers essayèrent soit de lui faire entendre raison (pour Punk), soit de la convaincre de se remettre ensemble (pour Bryan).

Or, le fait est que lors du Raw du 25 Juin, alors que Bryan avait émis le souhait de voir AJ bannie des abords du ring pour le match de Money In The Bank, Vickie Guerrero fit de la geekette l’arbitre spéciale du match pour le titre WWE.

Mon pronostic : Le fait est qu’AJ a le dénouement du match entre ses petites mains. Et comme elle est quelque peu imprévisible ces derniers temps (bonjour l’euphémisme), tout peut arriver. Une fois tout ceci bien considéré, je pense que Punk repartira de Money In The Bank avec la ceinture, mais la question qui se pose est de savoir si ce dernier gagnera le match ou non. Dans le doute, je dirais que oui, mais encore une fois, tout peut arriver…

Vainqueur : CM Punk

 

 

Il est fort probable que d’autres matchs ne viennent se greffer à ce show, mais pour en parler, il faudra attendre le Catch & Conséquences consacré à la review de ce show…

 

C2J

Photos : Copyright © wwe.com