Archives du blog

[article spécial] Les VII lieux emblématiques de Final Fantasy VII

Bonjour à tous, dans une semaine, Final Fantasy VII fêtera ses 20 ans au Japon. C’est en effet le 31 janvier 1997 qu’il vit le jour sur l’Archipel. L’Europe attendra, elle, le 15 novembre de la même année pour l’avoir. Le jeu fut le premier Final Fantasy à atteindre le continent européen de façon officielle. Je ne reviendrai pas sur son histoire de développement, ni sur sa mauvaise traduction. Parce qu’il n’en reste pas moins que ce titre est pour moi culte, que je lui dois mon amour du RPG japonais, alors, sur le blog, vous aurez droit à une série d’articles spéciaux. Voici le premier d’entre eux, qui parle des 7 lieux emblématiques du jeu.

VII-Utaï

sces_108-68_24012017_125237_0730

 

Le village de Youffie. Il n’est pas obligatoire, et la jeune femme vous promet une partie de cache-cache mémorable, qui se terminera avec une alliance temporaire avec les Turks pour la retrouver ainsi qu’Eléna,  toutes deux kidnapées par Don Cornéo. Tout ça pour de la matéria. Cependant, le lieu se démarque. Alors que la plupart des villes sont plus sous l’influence occidentale, Utaï est un village qui rend hommage aux cultures asiatiques. Même au niveau du thème principal. Un lieu très singulier. 

VI-La forêt des anciens

sces_108-68_24012017_124737_0077

Accessible au dernier disque une fois la Dernière Arme battue au dessus de Cosmo Canyon, ce donjon optionnel est sans doute un des plus étranges du jeu. Pour avancer, vous devez nourrir les plantes, et il faut avouer qu’on ne comprend pas tout de suite ce qu’il faut y faire. Mais les récompenses valent le coup, notamment au niveau des armes. On y trouve aussi une matéria d’invocation.

V-Mideel

sces_108-68_24012017_125649_0340

La ville de Mideel est une station balnéaire au sud de la carte. Elle a un rôle essentiel dans l’histoire, sera détruite par la Rivière de la Vie, et les joueurs y affrontent une Arme. C’est ici que Cloud est retrouvé après l’effondrement du cratère Nord, où dort Sephiroth. Tifa va l’aider à se rétablir en lui rafraîchissant littéralement la mémoire.

IV-Gongaga

sces_108-68_24012017_130641_0571

Le village de Gongaga peut facilement être évité. Cependant, y faire un arrêt s’avère instructif à plusieurs niveaux. On y trouve une ville ravagée à cause de l’explosion d’un réacteur visible non loin de là. La référence à l’histoire contemporaine notamment la catastrophe de Tchernobyl, est évidente (celle de Fukushima n’ayant pas encore eu lieu lorsque le jeu est sorti). De plus, c’est là que résident les parents de Zack, et c’est la première fois que ce dernier est mentionné. Si vous vous y rendez avec Tifa dans l’équipe, vous assisterez à une scène assez intrigante, dont les aboutissants n’y seront révélés que bien plus tard.

III-Le Gold Saucer

sces_108-68_24012017_131054_0530

Final Fantasy VI avait déjà deux lieux qui permettaient de rompre avec le déroulement normal du jeu : l’opéra et le Colisée dans sa deuxième partie. Final Fantasy VII va plus loin en ayant inclus un véritable parc d’attractions virtuel. Vous visiterez le lieux deux fois au premier disque de façon obligatoire, la première après les événements de Corel, et la seconde avant de partir pour le Temple des Anciens. Il est dirigé par Dio, et propose 7 pôles principaux. Il est toutefois dommage que certaines attractions ne servent qu’une seule fois. Mais vous y retournerez, car l’arène de combat, appelée Battle Square, est un passage obligé pour avoir la dernière limite de Cloud. Ensuite, si vous voulez les matérias ultimes, vous devrez faire courir vos chocobos dans la zone de courses…

Le Gold Saucer permet de faire oublier un temps la fureur des combats, d’autant que son thème très « catchy » rend le lieu vraiment festif.. Le météore attendra.

II-Nibelheim

sces_108-68_24012017_124857_0142

Le village d’origine de Cloud et Tifa. Et il cache bien des mystères. En effet, le village est censé avoir été incendié par Sephiroth,  mais lorsqu’on y arrive… tout est intact. C’est à partir de là qu’on commence à se rendre compte que Cloud a peut-être vraiment menti sur son histoire. Pourtant Tifa le croit. la vérité, nous l’apprenons plus tard. Le village a bien été incendié, mais la Shinra l’a fait reconstruire immédiatement après. Mais ce n’est pas la seule chose cachée dans ce lieu.  Les réponses arriveront au fil du jeu. 

I-La cité des Anciens

sces_008-68_09022013_182017_0043

Ou, dans la VF, la «  cité perdue ». Lieu rempli de mystère, c’est ici que se termine le premier disque sur une séquence qui surprend le joueur qui s’y aventure. On y affronte un boss qui dispose d’un pouvoir ravageur, et lorsque qu’on insère le second disque,on repart de cet endroit pour aller ensuite dans les plaines enneigées. Mais vous retournerez dans ce lieu, pour découvrir quel était le vrai but d’Aerith, le fait que sa mort n’est pas vaine et que désormais, la nature sera seule juge de vos actes. Un lieu essentiel pour l’histoire, qui aura à n’en pas douter marqué les joueurs qui y seront passés.

Voilà pour mes VII lieux préférés dans le jeu. Et vous, quels sont les vôtres ? Le prochain article sera consacré aux séquences marquantes, qui font de lui un jeu culte.

Publicités