Archives du blog

L’histoire de Sonic The Hedgehog

Je me souviens encore lorsque j’ai introduit la cartouche du premier Sonic The Hedgehog  dans ma Megadrive… J’y joue toujours aujourd’hui. Ce jeu a été le début d’un saga capable de tenir tête à Mario. 

L’histoire de Sonic The Hedgehog  aura mis du temps à sortir, mais force est de constater que les éditions Pix’nLove  ont fait un travail de fourmi pour aboutir à un ouvrage extrêmement complet sur le hérisson bleu. En gros, c’est tout ce que vous avez voulu savoir sur Sonic sans avoir jamais osé le demander!  On y retrouve la genèse du hérisson,  un historique et descriptif des jeux, TOUS les jeux, ainsi que des différents protagonistes de la saga. Le livre apporte de plus des réponses à certaines questions : quelles étaient les mascottes pressenties avant Sonic ? Quelles furent les contraintes techniques de l’équipe avant de sortir le premier épisode ?  Pourquoi la Saturn est-elle la seule console Sega n’ayant pas eu droit  à  un véritable jeu le mettant en scène ? Vous saurez tout! 

La maquette, juste et sobre, à dominante bleue et blanche, elle reste lisible et a su trouver un juste équilibre entre  textes et images d’illustration,  avec images des jeux, concept-arts et artworks. J’y ai trouvé  quelques trames d’impression décalées, sur mon exemplaire, mais c’est vraiment très rare.

Extrêmement complet, cet ouvrage se doit d’être possédé par tout amoureux du hérisson bleu, ou même par ceux qui veulent en apprendre plus sur lui. En effet, il est à ce jour l’ouvrage le plus complet en langue française sur la mascotte de Sega.

Julius

L’histoire de Sonic the Hedgehog

Auteurs : Marc Pétronille et Wiliam Audureau

Editeur : éditions Pix’n Love

296 pages

Prix: 30 €

Sega France ferme ses portes

La nouvelle courait depuis plusieurs jours déjà, mais vient d’être confirmée : Sega ferme ses principales filiales européennes dont la succursale française, mais c’est également le cas de l’Espagne, de l’Allemagne, du Bénélux et , hors Europe, de sa filiale australienne.

La firme a aussi affirmé que ces fermetures étaient dues à l’échec des nouvelles licences  qui ne se sont pas très bien vendues, et investir dans le marketing sans avoir de garantie de succès était trop risqué. Sega va donc se  recentrer  sur quatre licences , c’est à dire Sonic, Total War, Football Manager ( qui marche bien sur PC) et Aliens. Et, bien entendu sur le jeu dématérialisé, notamment sur smartphones et tablettes…

Mais ne vous inquiétez pas, pour le territoire français, ainsi que pour l’Europe du sud, c’est la société allemande KOCH Média qui assurera la diffusion des jeux sur support physique.

N’empêche, pour nous qui avons connu Sega  dès l’enfance ou l’adolescence, qui a bercé nos années collège avec la Megadrive, cela fait tout de même drôle de voir où elle en est réduite…Le géant japonais s’est il vraiment remis de ses échecs hardware ( 32X, Mega-CD, Saturn) et  software ( Shenmue, notamment) ?

En tout cas ça devrait calmer une partie du public, qui réclame à cor et à cri un Shenmue 3 et cette fois traduit en français  SVP, on ne se refuse rien, hein… Je me demande d’ailleurs sur ceux-là, combien on réellement joué à l’un ou l’autre…

Julius