Archives du blog

[Marathon]Le Desert Bus de l’Espoir 2021 termine sur un record de dons

Après une année 2020 perturbée par le Covid, Le Desert Bus de l’Espoir était de retour dans les locaux de l’association Petits Princes avec une édition « hybride », avec invités en plateau et d’autres à distance. Les parrains de cette année étaient Carole Quintaine et Donald Reignoux. L’événement, qui avait lieu pendant 60 heures depuis vendredi, était organisé par Loisirs Numériques et vient de se terminer avec un record de dons, le compteur affichait 70 390 euros lors de l’arrête du stream.

Un record qui va permettre à l’Association Petits Princes de réaliser encore plus de rêves d’enfants et d’adolescents gravement malades.

Et je vais rappeler le principe de ce marathon caritatif : il s’agit de jouer à un jeu, Desert Bus, qui fait partie de la compilation Smoke & Mirrors conçue par le duo Penn and Teller et qui aurait dû sortir sur Mega-CD,l’extension de la Megadrive, mais cela ne s’est jamais produit. Le principe est simple, on conduit un bus, vide, sur une route, toute droite, entre Tucson et Las Vegas, et le voyage dure huit heures. Les seules distractions sont un mini-sapin qui tourne, quelques panneaux « stop » et un moustique qui s’écrase au bout de cinq heures environ. Et il ne faut pas s’arrêter, sinon, il est quasiment impossible de redémarrer et une dépanneuse nous ramène en temps réel à notre point de départ! Les concepteurs voulaient démontrer que si un jeu s’avérait aussi réaliste que dans la vraie vie, ben, ce serait clairement chiant. Desert Bus porte d’ailleurs le titre de « jeu le plus ennuyeux du monde ».

Mais c’est aussi un jeu qui sert pour une bonne cause: celle de permettre aux enfants malades de réaliser leurs rêves. Et ça, c’est bien. Vivement l’édition 2022 pour faire… encore mieux!

Le Desert Bus de l’espoir 2020 bat un nouveau record

Le Desert Bus de l’Espoir a encore roulé du 20 au 22 novembre et a battu un nouveau record de dons pour l’association Petits Princes, qui permet de réaliser les rêves des enfants malades. Cette édition était organisée entièrement en ligne, Covid 19 oblige. Mais c’était très bien, avec différents intervenants, dont des habitués, les parrains de cette année étant Brigitte Lecordier et Manu Lévy. Au total, ce sont 62 080 € qui ont été récoltés, et l’objectif initial était de 50 000.

Une des bonnes nouvelles de 2020, c’est que les gamers ont toujours du cœur pour les bonnes causes.

Et puisque je vous tiens, sachez que ce blog va reprendre un peu du poil de la bête en cette fin d’année. Quelques articles, dont un sur un gros jeu qui vient de sortir, devraient arriver. A bientôt.