Archives du blog

Nolife : la vie continue

Vous le savez, je vous parle souvent d’une petite chaine sur l’ADSL du nom de Nolife. Elle  jouait ces derniers jours son avenir auprès du Tribunal de commerce de Paris. En redressement judiciaire depuis 18 mois, Nolife, qui a fêté ses 10 ans le premier juin dernier devait obligatoirement en sortir. En droit français, cela se traduit par une sortie du redressement avec validation du plan de continuation ou la liquidation judiciaire.  Eh bien, bonne nouvelle, c’est la première option qui a prévalu pour le canal de Messieurs Ruchet et Pilot, la nouvelle est tombée ce matin.

Mais elle a dû lutter. Etre une chaîne indépendante n’est pas simple dans un milieu où plusieurs d’entre elles ont déjà fermé  (Montagne TV, Énorme TV, et prochainement Sport 365) et où la publicité se fait rare. Plusieurs fois, elle sera passée tout près d’une fermeture d’antenne, et elle a su rebondir. Je ne vous fais pas un résumé, et si vous avez besoin de plus d’informations, Florent Gorges résume ses 5 premières années de vie  dans Nolife Story. Mais au vu de ce qui s’est passé avec les cinq années d’après, il a de quoi écrire une trilogie, je pense.

Bref, félicitations à Nolife et ses dirigeants, pour les combats qu’ils ont menés, et il y en aura encore d’autres, et je suis impatient de voir le « nouveau » Nolife à la rentrée, le tout étant de ne pas trahir l’esprit qui fait sa force depuis ses débuts. Je rappelle que la programmation, ce n’est pas que de la J-Pop ou de la J-Music en général, et qu’elle traite aussi de choses peu vues même sur des chaines thématiques, et les jeux vidéo bénéficient également d’un traitement approfondi.

Je termine en rappelant qu’elle est dispo chez tous les opérateurs ADSL et Numéricable dans l’offre de base sans supplément de prix :

Free: canal 93

Orange (offre ADSL uniquement)  : canal 138

BBox: canal 128

SFR : canal 176

Numéricable : canal 220

Et si vous voulez les aider, n’oubliez pas qu’il y a le catalogue Noco, qui recense toutes les émissions de la chaîne ( sauf la J-Music) l’abonnement est de 5 € par mois minimum, et vous aurez ainsi accès à tout ce qu’a produit la chaîne depuis ses débuts, sans limitation de durée. N’hésitez pas.

nolife continue

 

Publicités

[médias]Nolife change de canaux

Nous devons être heureux  de revoir Nolife en cette rentrée 2016, qui s’est fait dans des conditions difficiles, de l’aveu même de son P-DG. Et le premier Point sur Nolife, a été un choc. Mais bon, il y a toujours  du jeu vidéo sur la chaîne. Je ne vais pas rentrer dans les détails. Et la chaîne change de canaux sur  Orange et Free.

Chez Orange, elle passe du canal 130 au canal 138. Pas de gros changements, mais on peut regretter qu’elle recule dans la nomenclature de l’opérateur.

En revanche, Free fait -c’est le cas de le dire- sa révolution. Après plus de 8 ans de  stabilité,  le FAI bouleverse complètement sa numérotation. En effet, voilà que le forfait de base inclura l’offre Canalsat Panorama en plus du basique ce chez free, soit 50 chaines  en plus, pour 2 € supplémentaires. Ceux qui n’en veulent pas peuvent toujours refuser et rester au tarif actuel. Toujours est-il que Nolife fait un bond dans le classement vers l’avant cette fois, passant du canal 123 au 93, en plein milieu de la thématique Divertissement entre l’Énorme TV (92) et Gong ( 94). Pour ceux qui auront les nouvelles chaines, vous pourrez découvrir J-One sur le canal 88, et le fans de Game One la retrouveront sur le canal 37. Entre autres. 

Idem, on peut penser que le mouvement chez Orange est aussi pour accueillir les chaines du bouquet CanalSat sur son offre…

Je rappelle que Nolife sera disponible quoi qu’il advienne et que le meilleur moyen de les aider est de s’abonner au catalogue Noco sur noco.tv ,  partir de 5 € par mois pour revoir plus de 9 ans d’émissions. Oui, même le premier 101% est visible et on ne peut que constater les changements depuis…

logo-nolife

 

Les 9 ans de Nolife

Selon toute vraisemblance, et à moins d’un cataclysme de dernière minute, Nolife fêtera ses 9 ans demain, le mercredi 1er juin. Et personnellement, je suis content qu’elle soit encore là. Mais il faut le reconnaître, l’année écoulée a été difficile pour elle. Au niveau économique et  sans doute aussi mental pour ses équipes. Tenter de faire comme si, rester professionnel dans un contexte difficile, il faut de la volonté. Et pourtant, Nolife m’a appris, encore plus que n’importe qui que le pire n’est jamais certain. Vouée à disparaître en décembre, sans voir 2016, elle a finalement survécu et on le sait, ce sera au moins 6 mois. Et malgré les difficultés, j’espère qu’elle a trouvé de nouveaux partenaires pour se développer, sans perdre son âme.

Alors, je me passerai des commentaires des « yakafokon », ces faux directeurs des programmes qui savent mieux que personne ce qui convient pour sauver la chaîne. Nolife ne va pas chercher les téléspectateurs, ce sont plutôt à eux de venir la chercher. Depuis toujours, c’est une volonté de  ses créateurs.  Je rappelle aussi que le problème ne se pose pas en termes d’audience, mais en terme de viabilité économique à long terme, ce qui est déjà plus complexe à gérer.

Pour ce qui est de la soirée de demain, elle impliquera les téléspectateurs via le réseau social Twitter, pour une interaction avec l’équipe de la chaîne, via @NolifeOfficiel. Une soirée pour fêter un cap, et oublier le temps de quelques heures, les soucis. En espérant, toutefois, que cet anniversaire ne soit pas celui d’une mort annoncée. Ce sera le moment de témoigner à la chaîne le soutien qu’elle mérite face à de grosses cylindrées. En route pour les 10 ans, maintenant. Est-ce que je rêve ? J’espère cependant que ce sera une réalité.Et aussi qu’un jour, elle arrête de ramer pour sa survie.

Pour rappel, le meilleur moyen de  les soutenir, si vous aimez la chaine est de s’abonner au catalogue Nolife sur Noco,  à partir de 5 € par mois. 

Nolife est disponible  sans supplément de prix sur  Freebox Tv ( canal 123), Bouygues (canal 128) SFR-Numéricable ( canal 176 ou 219) Orange ( canal 130) Zeop ( cablo-opérateur de la Réunion, canal 40). N’oublions pas non plus qu’un canal Twitch, Nolife Mugen, est ouvert et gratuit via… Twitch évidemment, et rediffuse le contenu jeux vidéo de la chaîne.

logo-nolife

Nolife ou le miracle de Noël

logo-nolife

Nous ne croyons pas vraiment sur ce blog aux miracles de Noël, mais s’il devait  y en avoir un en 2015, il est un peu en avance. Comme vous le savez, nous aimons une petite chaîne du câble et de l’ADSL du nom de Nolife. Et j’avais dit en septembre que non seulement la rentrée avait failli ne pas avoir lieu, mais en plus, qu’elle risquait de  fermer à Noel, sans voir 2016. 

Trois mois plus tard, il est désormais établi que que Nolife verra bien 2016.  Cela a été confirmé hier dans la rubrique « Le Point sur Nolife » lors du 101 Pur 100 qui avait lieu en direct. Le soulagement a été grand pour tout le monde même si une telle issue était loin d’être acquise il y a encore quelques jours.

Vous allez me dire « mais elle ne va jamais fermer! Trop facile de demander et de faire des appels aux dons via Noco!  Nolife se fout de nous! » Et je peux vous dire que j’ai vu de tels rageux sur les réseaux sociaux. Et ces gens là ne savent pas de quoi ils parlent. Si Sébastien Ruchet confirmait dans les rubriques depuis la rentrée que  la chaîne était en danger et qu’il n’était pas évident  qu’elle voit 2016, il n’a jamais lancé d’appel aux  abonnements ni de nouvelle campagne de mails pour inciter les gens pendant cette période.  

Un redressement pour mieux aller de l’avant

Mais il semblerait que maintenant les choses soient différentes. Certes, les abonnements à Noco permettent de revoir les vidéos de la chaîne mais apparemment le plan de sauvetage semble tenir la route. Nous allons  faire ici un cours de droit simplifié, mais elle a décroché  la mise sous redressement judiciaire.  Cette  spécificité du droit français  offre beaucoup d’avantages et un gros inconvénient. Elle permet de geler les dettes en cours, les comptes sont sous le contrôle d’un administrateur judiciaire, et la durée va de 6 à 18 mois. Cela permet aussi la poursuite de l’activité de l’entreprise. La seule contrainte étant que Nolife n’aura pas le droit de contracter de nouvelles dettes, et en cas de manquement, le fameux administrateur  pourra prononcer la liquidation  judiciaire, et ça, ce n’est franchement pas bon.

Mais Sébastien a annoncé d’autres bonnes nouvelles : la chaine a réussi à équilibrer ses comptes,et a trouvé des partenaires pour « ne pas faire que vivoter » selon les mots du Président.  Nous espérons tous que cela sera suffisant pour combler le manque de pubs, et  même si cela reste encore assez flou,  nous ne pouvons que souhaiter le meilleur à la chaîne d’autant que l’équipe en place gardera le contrôle de ce qu’ils ont créé. Le combat n’est pas encore gagné, il faut que les choses se mettent en place, mais la lumière n’est plus très loin. En attendant le meilleur moyen de les aider reste de s’abonner à noco.

Pourquoi  aimons-nous Nolife ?

Parce que Nolife, ce n’est pas n’importe quelle chaine de TV. C’est grâce à elle que C2J et moi nous sommes connus grâce au forum, et que nous faisons ce blog à deux.  Mais il n’est pas le seul. J’ai participé à la première IRL parisienne des membres du forum en 2008. Et au fur et à mesure, certains sont devenus de véritables amis.  J’ai toujours la bannière que les membres du staff et du forum ont signé lorsque j’étais malade.  Et je la relis régulièrement, ça me redonne du courage.De même lorsque j’étais sur Toulouse. Donc au niveau sociétal, elle m’a beaucoup apporté. Et je vais démentir tout de suite une chose, non je ne suis pas payé pour en faire la promo. Si nous en parlons c’est que nous aimons, rien de plus.

Rien que pour ça, il eut été dommage que cette chaîne singulière s’arrête.  Son traitement du jeu vidéo, c’est du jamais vu en France, et elle reste la chaîne qui passe le plus de J-Music à l’heure actuelle ( et non il n’y a pas que des idols, n’en déplaise aux mauvaises langues) et qui parle  le plus de la culture japonaise ( Japan in Motion et Esprit Japon). Oui elle apporte quelque chose de plus  dans le monde de la télévision française et je n’aimerais pas qu’elle disparaisse.

Pour ajouter aux bonnes nouvelles, Nolife Mugen déjà disponible sur Twitch, est maintenant visible via Youtube. Ce flux retransmet le contenu jeux vidéo de la chaine, sans la J-Music, mais il y a déjà largement de quoi faire. Et en plus il est totalement gratuit.

Donc, Nolife est encore là, et nous l’espérons, encore pour longtemps.

Julius

Guns of the Kikoolols épisode #68

Danser sur un cadavre

Lundi, j’ai fait un article sur la rentrée de Nolife, disant qu’elle n’avait failli ne pas voir le jour.  Ce que je ne savais pas encore, c’est que Sébastien Ruchet, PDG de la chaîne, allait annoncer le lendemain de très mauvaises nouvelles concernant la santé financière. En clair, elle s’arrêtera à priori en décembre. Elle ne verra pas 2016. 

Vous allez me dire « encore un article sur Nolife ? mais Jul, ça en fait deux à la suite ça fait beaucoup non ? » Sans doute. Mais je ne peux passer sur ceux qui la voient déjà morte. Sébastien a bien précisé qu’il cherchait des pistes et qu’il en avait épuisé beaucoup. Trois mois pour une éventuelle fermeture, c’est à la fois très long et très court. DONC, il y a encore un mince espoir que la chaîne survive à 2015. Quant aux solutions pour sauver la chaîne, je dirais que chaque téléspectateur a la sienne…  Sur le forum de la chaine, on suppose, on pérore, on gamberge. 

Le problème c’est que d’autres sites ont repris la nouvelle et voient déjà la chaine morte. Notamment Gameblog, qui omet de dire dans son article qu’il est toujours possible de s’abonner à Noco pour 5 €/mois. Bravo les mecs… la moitié des infos en moins, c’est génial…

A vrai dire je ne sais pas vraiment ce qui pourrait la sauver. Je n’ai pas de solution miracle. Je ne m’y connais pas non plus en économie et gestion. Mais  la reprise de la mauvaise nouvelle par d’autres n’est rien par rapport aux commentaires de celles-ci.  Les haters  s’en donnent à cœur joie, entre  les  » bien fait pour leur gueule » et les « Yakafokonfallaikeu » qui connaissent mieux que les concepteurs la programmation à adopter. Ce que ces gens oublient, c’est que Nolife correspond à une vision,  voulue par Messieurs Ruchet et Pilot. Qu’elle n’ a pas vocation à devenir un clone de Game One ou J-One. Ceux qui ne voient que de la J-Music ou des Idols se trompent. Idem s’ils disent qu’il  ne fallait pas en mettre.  Nolife a ses qualités, et ses défauts, mais ne voir qu’une partie de la programmation prouve que ces gens ne s’intéressent pas à la chaîne. parce que comme ça, on y parle jeux vidéo et littérature, entre autres…  Mais messieurs-dames les haters de Nolife, si vous pensez que c’est si facile que ça, lancez-vous à votre tour. je vous souhaite bon courage pour lancer une chaîne de télé en 2015! Je n’ai jamais compris cette haine exacerbée envers l’une d’elles. 

Maintenant, admettons que Nolife survive. Admettons. L’aventure se prolonge. Pour combien de temps en 2016 je ne sais pas , mais supposons qu’elle continue. Ceux qui la voient déjà morte  vont ils se déjuger d’un coup ? Que vont ils dire pour leur défense, car je ne manquerai pas de leur rappeler au besoin ? Parce que le problème n’est pas la programmation, ni l’audience (1 million de téléspectateurs pour une chaîne de niche qui n’a pas accès à la diffusion satellite, c’est très loin d’être honteux), mais le marché publicitaire. Nolife souffre des stratégies marketing des grandes marques, qui ont recentré leur stratégie sur les chaines de la TNT et la venue de nouvelles fin 2012 n’a pas arrangé les choses. Elle n’est pas la seule à subir cela. Le problème est que Nolife n’a personne pour soutenir les pertes dues à ce déficit de publicité. Je ne peux m’empêcher de penser que sans MTV derrière, Game One et J-One ne seraient pas non plus rentables (surtout la deuxième, qui tourne à pertes). 

Alors Nolife vivra ou Nolife mourra. Mais se réjouir d’une éventuelle mort en se trompant de problème, je me dis que certains devraient apprendre à savoir lire. Quoi qu’il en soit, nous avons trois mois pour nous y faire, à une éventualité comme à l’autre. Danser sur un cadavre, très peu pour moi, notamment si le blessé vit encore. Plutôt que de lui mettre des coups de pieds alors qu’il est à terre, si nous l’aidions plutôt à se relever tant qu’il le peut ? 

Si vous voulez les aider, n’oubliez pas le service de vidéo à la demande noco où vous pouvez vous abonner au catalogue pour 5 € par mois.