Archives du blog

Avec le printemps naissait Noco…

Hé oui… C’était il y a un an, au petit matin du 21 mars 2014, et j’avais assisté à son lancement en direct via le forum de la chaîne Nolife. noco  ( pour Nolife Telecom) fête donc son premier anniversaire et à ce titre, le système de vidéos à la demande est gratuit tout ce week-end jusqu’à lundi 6 heures. Profitez en pour regardes plein d’émissions, de films  dans les catalogues Nolife, We Prod, LBL 42 et Toki Media  qui vous ouvrent leurs portes! Les catalogues Guardians et Olydri sont eux, gratuits de base. 

Noco

L’inscription est gratuite et si vous désirez  vous  abonner à un ou plusieurs catalogues après la période de gratuité, sachez que les prix varient entre 1,99 € et 5 € par mois. Ce sont les prix plancher, mais  vous pouvez si vous le désirez, mettre une somme plus élevée. Vous pouvez opter pour le prélèvement mensuel ou de remplir un porte monnaie d’une certaine somme, dont une partie partira chaque mois dans l’abonnement  jusqu’à son épuisement avec la carte bancaire classique, ou passer par PayPal ou une paysafecard. Et si vous voulez aider plusieurs fois, vous pouvez opter pour un renouvellement automatique.  Sachez que le visionnage des vidéos n’est pas limité dans le temps contrairement aux systèmes de VOD classiques liés aux chaines, et que Nolife met à disposition chaque semaine une sélection gratuite d’émissions pendant 7 jours. 

Pour aller voir, c’est par ici : noco.tv

N’oubliez pas cependant que Nolife reste encore très précaire financièrement…  Comme quoi en 2015, il est toujours aussi difficile de faire une chaîne de qualité tout en restant indépendante des grands groupes… 

Nolife : l’heure est grave

Bonjour, je suis Julius, blogueur,  et je vais vous faire le Point sur Nolife.

J’espère que Sébastien Ruchet, le président de la chaîne, ne m’en voudra pas d’avoir repris sa formule, mais l’émission passée hier  du Point sur Nolife était  » Le président a quelque chose à vous dire ». En général ça veut dire que ça ne va pas du tout. Il y a 6 ans, à 48 heures près, c’était ce qu’on avait eu  alors que la chaîne avait failli vraiment fermer. Cette fois, c’est la même chose.

Nolife existe depuis plus de 7 ans.  C’est très long, en temps télévisuel. Des tempêtes, elle en a passé. Mais là, alors qu’elle pensait être parée, les choses ne vont hélas pas dans le bon sens. La baisse des abonnements au service Nolife Online, devenu Noco depuis mars,  était lente mais constante depuis trois ans. La publicité tant attendue pour la chaine a permis, un temps, de pallier aux pertes des abonnements. Mais le marché publicitaire est rude pour les petites chaines. Et il se dégrade . Il y en a sur la chaîne, mais pas suffisamment pour combler les pertes. Ça me fait mal de voir que le président est une fois de plus obligé , à contrecœur, d’appeler à la générosité des gens. Mais cela n’est point une obligation et je ne vais pas non plus vous forcer à vous abonner à son service de vidéo. Même si vous vous privez de pas mal de choses en ne le faisant pas. 

J’entends de ci de là sur des forums,  dont certaines communautés douteuses  des commentaires du genre  » ils n’ont qu’à fermer définitivement, comme ça ça leur évitera de souffrir plus. » ou pire encore  » ils ne passeraient pas de la J-Music de merde, peut être que ça irait beaucoup mieux« . Ce ne sont que des exemples, j’ai vu bien pire.

Oh, je ne dis pas que Nolife est parfaite, loin de là.  Mais je vais vous raconter ce qu’elle m’a apporté.

Première chose, sachez que sans Nolife, ce blog n’existerait peut être pas. J’ai connu C2J  lors d’IRL dans la région. Et nosué tions tous deux sur le forum de la chaîne. Maintenant,  nous sommes proches et il est co-administrateur du blog et directeur « artistique », une mine d’idées à lui tout seul. Et sans lui vous ne liriez pas les articles sur le catch, qu’il prend grand soin à écrire. Et les critiques de jeux s’inspirent en partie  du modèle en place sur la chaîne. Première chose.

Deuxième chose, grâce à Nolife, j’ai rencontré aussi d’autres gens, formidables pour la plupart d’entre eux. Que dis-je, l’immense majorité d’entre eux. Et je vais vous raconter une anecdote . Pour vous ça le sera, mais pour moi, cela m’a vraiment touché. Juste après sa  » fausse mort », pour ne pas dire quasiment en même temps, j’ai un gros pépin de santé.Le genre de chose dont on pense que ça n’arrive qu’aux autres, et qu’on ne devrait pas avoir à mon âge. J’ai été opéré. J’ai du réviser mes plans et renoncer à aller à Japan Expo 2008. Je n’en ai pas fait un drame pour autant, je savais que ce ne serait pas la dernière Japan Expo qui se faisait. Pendant que je me ressourçais dans le sud-ouest, un ami a eu une initiative originale.  Il a fait faire une banderole  avec le logo de la chaîne et a invité les membres du staff et du forum à ce moment à signer ou mettre un mot d’encouragement  pour mon rétablissement. Cela a été un succès et j’ai eu ce cadeau  une dizaine de jours plus tard. Cela m’a réellement touché, merci encore Mathieu pour cette idée. J’ai toujours cette banderole et lorsque j’aurai de la place elle sera affichée en grand pour  témoigner de ma reconnaissance à tous. Je ne sais pas ce que je peux faire pour  vous remercier. Et je n’oublie pas.

Tout cela pour vous dire que grâce à la chaîne, des amitiés sont nées. Et que le jeune homme solitaire que j’étais l’est un peu moins devenu.

J’ai découvert des artistes japonais dont je ne soupçonnais pas l’existence, et assisté à des concerts avec une ambiance de fou. Qu’on pouvait parler des jeux vidéo sans prendre les gens pour des idiots ( c’est quoi une 3DS ?), que de jouer aux anciens jeux c’était tout sauf ringard, et qu’on pouvait avoir une culture encyclopédique même dans les thématiques de l’imaginaire. Certaines émissions, de jeux comme par exemple Surperplay ou EXP, ne pourraient passer nulle part ailleurs. Car trop segmentantes,  trop clivantes pour le  » grand public ». Mais avant de la juger sur ce que vous semblez connaitre (  » il n’y a que de la J-Music »),si vous jetiez réellement un œil sur ses programmes ? Seulement après, nous pourrions en discuter. Et pour cela, rien de mieux que Noco pour voir la richesse des émissions qu’elle propose. 

Ses dirigeants ne doivent pas  sous-estimer l’importance qu’elle a.  Je ne suis pas le seul a avoir  vu certaines choses ( pas toutes) changer grâce à la chaîne. Loin de là. Sans elle, pas mal de gens auraient purement et simplement abandonné la télévision « traditionnelle ». Le monde de l’audiovisuel est hélas un monde imprévisible. Plus on est petit, plus la mer parait grande. Pourtant le chemin qu’elle a parcouru semble immense.

Sans doute Nolife ne sera pas éternelle. Mais si nous pouvions prolonger son rêve, ce rêve de chaîne qui ne prend pas ses téléspectateurs pour des crétins finis sur des thématiques pointues, ce serait déjà énorme. Alors tout ce que je peux faire, c’est d’en parler, et je suppose que vous l’avez déjà vu dans certains articles. Je lui souhaite de durer, et même d’être pérenne un jour. Combien de tempêtes avant d’y parvenir ? Le moins possible j’espère.

Je souhaite un bon courage au staff, qui doit cogiter dur pour trouver de leur coté des solutions sans se renier. Car je ne peux imaginer une seule seconde qu’ils se disent en 2014  » cette fois, c’est la fin », après avoir survécu à bien des choses. En attendant je reste abonné au service de vidéos à la demande.

Julius

7 ans de Nolife : l’âge de raison ?

J’étais devant mon écran, le 1er juin 2007  pour le lancement de la chaîne. J’étais rentré du sport plus tôt pour pouvoir y assister. Si on m’avait dit ce jour qu’elle serait encore là à la même date en 2014, je ne l’aurais jamais cru. Lancer une chaîne au nom provocateur, voire péjoratif pour beaucoup en 2007, c’était déjà risqué. Notamment quand  on sait que le P-DG et le directeur d’antenne voulaient au départ pouvoir passer ce qu’ils veulent, et ce sans grand groupe pour assurer les arrières.  Mais il faut se rendre à l’évidence : même après bien des tempêtes, qu’on l’aime ou non, Nolife est toujours là. Toujours  indépendante et fidèle à ses thématiques de départ : J-Music, Indés, jeux vidéo , cinéma, culture japonaise, web-séries et shortcoms. Elle a sur créer une communauté autour d’elle et son succès lors des conventions ne se dément pas. Et elle a ouvert une brèche : des thèmes peu ou pas abordés en télévision, qui sont maintenant repris par certaines autres (GONG Base notamment). Elle est de plus, une des rares chaines indépendantes à avoir survécu pendant une aussi longue période.

L’année écoulée aura été riche, notamment en 2014 : arrivée (enfin!) sur Numéricable, et lancement de la plateforme multi-catalogues  Noco. Bon anniversaire donc à Nolife, qui je l’espère  est encore là pour longtemps. Elle prouve que les chaines indépendantes innovantes ont leur place dans les thématiques françaises. Envers et contre tout.  Mais Sébastien Ruchet et Alex Pilot peuvent être fiers du chemin parcouru. 

Une soirée anniversaire est prévue ce soir à partir de 21 heures, avec entre autres, la nuit des bandes-annonces de l’année. Bien entendu, à 19h, un compte à rebours se mettra en place…

Une fois de plus : Bon anniversaire! 

 

Nolife est disponible chez les opérateurs ADSL/Câble  sans supplément de prix sur les canaux TV suivants:

Free : canal 123

SFR : canal 176

Bouygues (ADSL et Fibre): canal 221

Orange : canal 130

Virgin : canal 74

Numéricâble :  canal 219

logo-nolife

Julius

De la nouveauté et un retour

Le monde du jeu vidéo bouge pas mal en ce moment, notamment au niveau des émissions. Je commence avec le site très connu jeuxvideo.com qui a lancé pas moins de 5 chaines de web-tv hier soir. Au programme,  du Gaming Live,  des tests,  du superplay, de l’indé, de la baston, de l’e-sport, il y en aura pour tous les goûts, et on retrouvera notamment (mais pas que) la célèbre Kayane , connue pour son expertise en jeux de combat,et  At0mium spécialisé en rétrogaming et jeux indépendants, et ce sont deux personnes que je rêve d’interviewer. J’ai hâte de voir la programmation, ça m’a l’air un peu foutraque au départ, mais je ne peux que souhaiter longue vie à cette initiative.

Maintenant,les spectateurs  de Nolife  se souviennent sans doute de Hidden Palace, une des émissions fondatrices de la chaîne. Diffusée jusqu’en 2010, son arrêt a été un coup dur pour certains. Eh bien le Docteur Lakav et son émission reviennent, cette fois-ci sur le site Wakanim. Prêts à recenser les petits détails qui font les grands jeux ?  Si vous ne savez pas ce que c’est, la première émission du retour est disponible en accès gratuit, comme celles à venir d’ailleurs. Et pour ceux qui suivaient Hidden Palace sur Nolife, sachez que Wakanim devrait rejoindre Noco sous très peu de temps, la plate-forme de VOD multi-catalogues lancée par la chaîne. Bien entendu les anciens numéros de l’émission restent dans le catalogue Nolife. La sortie des vidéos se fera un mercredi sur deux autour de 18 h. 

Julius

Noco a enfin ouvert ses portes!

Il était 6 h 27 ce matin , lorsque la nouvelle a été annoncée sur le forum de la chaine Nolife. Noco, la plateforme de vidéo qui est l’évolution de  Nolife Online, et qui est l’abréviation de Nolife Télécom, a enfin ouvert ses portes au public. Certes, il y a eu du retard. Mais l’équipe en a profité pour peaufiner le bébé  et depuis ce matin, ça fonctionne bien. La nuit a été blanche pour Sébastien Ruchet, le PDG, qui assistait aux réglages finaux et ainsi que Brian, le codeur, on peut les applaudir.

Pour le moment seul le catalogue de vidéos de Nolife est disponible.Vous pouvez transférer votre pseudo en faisant une petite manip  via Nolife Online. Je vous mets le lien de tout ça en fin d’article. Les abonnés à NO  ont leur pseudo réservé. Concernant les pseudos, sachez que le système use d’un système « canonique » et reconnait les casses. Par exemple, si  « Julius » est pris , un nouveau venu ne pourra prendre par exemple « Julius_ », le site considérant cela comme identique.

D’autres partenaires viendront ensuite  enrichir la plateforme comme Wakanim spécialisé en séries et animation japonaise, Trace, Dybex,  WEproductions… Certains demanderont un abonnement, d’autres, comme Olydri ( Noob la série)  proposeront un catalogue gratuit et d’autres, comme Nolife, feront une petite sélection libre. Ceci dit,  il vous faudra prendre plusieurs abonnements  séparés si vous voulez avoir accès à plusieurs catalogues de vidéo. Le système ,modulable et à la carte, vous permettra de composer vous même votre propre vidéothèque, et ce sans engagement de durée. Vous pourrez même soutenir certains contenus.

Sur votre page du service, vous pourrez vous faire un avatar, personnaliser le fond d’écran, et même vous faire des amis. Cette fonction permettra non seulement de vous envoyer des messages, mais également  de lancer un « simulwatch » pour regarder une émission ensemble. Niveau Paiement, le service supprime le système Allopass , dont trop peu de personnes se servaient et trop coûteux pour une rentabilité minable. Pour le catalogue de Nolife en particulier, la formule à 3 € est supprimée,  pour là aussi un manque d’utilisation.

Je suis loin de vous avoir tout décrit, le système sent encore la peinture fraîche et le neuf, donc tout n’est pas encore disponible. Le mieux, c’est de voir par vous-même… Longue vie à Noco, en espérant que le système soit viable  sur le long terme. Pour ceux qui restent sur Nolife Online, le service sera dans un premier temps plus alimenté par de nouvelles vidéos. Cela demandera quelques mois avant sa fermeture totale.

Nolife Online a évolué, vive Noco!

Noco

Julius

Liens pour tout savoir: 

Noco:

noco.tv

Wiki  sur Noco: 

http://www.nolife-wiki.fr/Noco

Topic sur le forum de Nolife :

http://forum.nolife-tv.com/showthread.php?t=24347