Archives du blog

Guns of the Wise Men épisode #6

 » Si les gens ne peuvent pas se payer ta musique, offre-là »

Je vais rendre hommage à James Kent alias Perturbator, compositeur du jeu Hotline Miami ( jeu classé 18ans et plus) lors d’une interview  au magazine Canard PC daté du 15 janvier que C2J m’a prêté  parce qu’il y a un dossier sur le prochain Sim City ( qui m’intéresse grandement et qui sort le 7 mars). Il y a donc, dans ce magazine, un des rares indépendants encore vivants, soit dit en passant, une interview de ce musicien qui fait de la musique aux rythmes très 80’s.  La dernière question du journaliste  est la suivante : il lui parle du fait que Hotline Miami soit piraté et a reçu la bénédiction du créateur du jeu.  Puis il enchaîne avec ceci :  » De ton côté, tu mets tes albums à disposition sur ton site. Est-ce que cela signifie  qu’HADOPI  et son label soi-disant « pur » ne te sont d’aucun secours? Que vivre de sa musique sans en faire de la soupe est impossible en France ? « 

La réponse de Perturbator ne se fait pas attendre et est sanglante.  Il dit en effet  « qu’à mon avis, les artistes pro-HADOPI  sont de sacrés cons ».  Parce que pour lui, ce qui compte pour un musicien,  » c’est d’être écouté être reconnu pour son travail. Si les gens ne peuvent se payer ta musique, offre-la.«  Il dit ensuite que grâce à Bandcamp, il a mis un système de donation  et les gens peuvent offrir ce qu’ils veulent pour télécharger ses oeuvres. 

C’est encore  bien de trouver des musiciens qui ne pensent pas au fric. En effet, un musicien n’existe avant tout que s’il est écouté, et cela n’est aucunement lié aux nombres de zéros sur le compte en banque…

Julius

Hotline-Miami-Vita