Archives de Catégorie: Y’a un truc sur l’écran !

Articles sur la télé en général, une chaine, une émission.

Nolife : la vie continue

Vous le savez, je vous parle souvent d’une petite chaine sur l’ADSL du nom de Nolife. Elle  jouait ces derniers jours son avenir auprès du Tribunal de commerce de Paris. En redressement judiciaire depuis 18 mois, Nolife, qui a fêté ses 10 ans le premier juin dernier devait obligatoirement en sortir. En droit français, cela se traduit par une sortie du redressement avec validation du plan de continuation ou la liquidation judiciaire.  Eh bien, bonne nouvelle, c’est la première option qui a prévalu pour le canal de Messieurs Ruchet et Pilot, la nouvelle est tombée ce matin.

Mais elle a dû lutter. Etre une chaîne indépendante n’est pas simple dans un milieu où plusieurs d’entre elles ont déjà fermé  (Montagne TV, Énorme TV, et prochainement Sport 365) et où la publicité se fait rare. Plusieurs fois, elle sera passée tout près d’une fermeture d’antenne, et elle a su rebondir. Je ne vous fais pas un résumé, et si vous avez besoin de plus d’informations, Florent Gorges résume ses 5 premières années de vie  dans Nolife Story. Mais au vu de ce qui s’est passé avec les cinq années d’après, il a de quoi écrire une trilogie, je pense.

Bref, félicitations à Nolife et ses dirigeants, pour les combats qu’ils ont menés, et il y en aura encore d’autres, et je suis impatient de voir le « nouveau » Nolife à la rentrée, le tout étant de ne pas trahir l’esprit qui fait sa force depuis ses débuts. Je rappelle que la programmation, ce n’est pas que de la J-Pop ou de la J-Music en général, et qu’elle traite aussi de choses peu vues même sur des chaines thématiques, et les jeux vidéo bénéficient également d’un traitement approfondi.

Je termine en rappelant qu’elle est dispo chez tous les opérateurs ADSL et Numéricable dans l’offre de base sans supplément de prix :

Free: canal 93

Orange (offre ADSL uniquement)  : canal 138

BBox: canal 128

SFR : canal 176

Numéricable : canal 220

Et si vous voulez les aider, n’oubliez pas qu’il y a le catalogue Noco, qui recense toutes les émissions de la chaîne ( sauf la J-Music) l’abonnement est de 5 € par mois minimum, et vous aurez ainsi accès à tout ce qu’a produit la chaîne depuis ses débuts, sans limitation de durée. N’hésitez pas.

nolife continue

 

[Spécial Halloween]Heureusement que ça n’est pas sorti chez nous!

Bonjour tout le monde, en ce moment c’est Halloween, alors nous allons parler de quelque chose qui est une horreur absolue… Je veux bien entendu parler de l’adaptation de Bubsy en dessin animé. Je sais, j’avais dit que je que je ne ferai pas dans la nécrophilie, mais bon…

Peut-être parce que je continue de penser que ce lynx roux avait tout, mais alors tout pour devenir une mascotte digne de ce nom. J’ai d’ailleurs fait la critique du premier jeu, fort sympathique,  sur le blog.  Le problème, c’est que les jeux ne sont pas allés en s’arrangeant par la suite… Si le II reste potable, je le considère en dessous du premier. Bien entendu le plantage s’est produit avec Bubsy 3D : Furrbidden Planet sur PlayStation en 1996. Ou comment faire passer une mascotte de  » respectable » à  » détestable ».  Mais qu’est ce qui pourrait la rendre encore plus antipathique ? Réponse : tenter de faire un dessin animé histoire d’exploiter encore plus sa notoriété.

C’était oublier une chose : Bubsy est un lynx crée par Accolade, un éditeur américain, et qui s’est dit que pour  rentabiliser, il fallait décliner la mascotte dans toutes ses formes possibles. Dont un dessin animé. Remarquez, c’était la période vu qu’il  y a également eu un dessin animé mettant en scène Earthworm Jim, le ver de terre mutant avec une combinaison de l’espace.

 Je ne sais pas ce que vaut l’adaptation du ver de terre en dessin animé, mais pour avoir vu celui mettant en scène Bubsy, je me dis heureusement qu’il n’y a eu qu’un pilote, et pas de suite, tant mon cerveau a du mal à se remettre de ce qu’il a vu. L’épisode, intitulé  » What could possibly go wrong ? » est présent sur Youtube, mais croyez moi,  pour tenir 25 minutes sur cette horreur  il faut vraiment avoir un mental d’acier.  Parce que comme le dit le titre, « qu’est ce qui pourrait mal tourner ? » Ma réponse : TOUT.

Et ça commence dès le générique d’ailleurs. Bubsy a un réveil à son effigie, se lève, se brosse les dents à la …PONCEUSE ( si, si vous avez bien lu), prend son petit dej, danse sur la tête et  se tape l’affiche sur le titre, marqué « Bubsy  » et où notre lynx nous fait remarquer que c’est lui. C’était sensé être drôle,alors que ça ne l’est pas du tout. Vous me direz que d’un pays à l’autre nous n’avons pas forcément la  même forme d’humour, mais je doute que les outrances du générique aient fait rire même les petits américains…  Ça annonce déjà la couleur, je reviendrai d’ailleurs  sur le sujet. Et ce n’est hélas pas fini . Nous avons ensuite droit à un écran  sur lequel Bubsy nous dit qu’il revient bientôt… Parce que oui, ils avaient prévu un espace publicitaire  JUSTE après le titre!  Je sais que les règles de publicité aux US ne sont pas les mêmes qu’en Europe, le marché étant hyper-libéralisé, mais tout de même !

bubsy01

Ce sera la seule image que vous verrez de l’anime. C’est la moins pire de toutes.

Et déjà, il y a eu que quelques secondes de voix,et notre lynx se montre déjà totalement insupportable.  Bref, pour vous résumer l’intrigue du pilote, de ce que j’ai cru comprendre de tout ce fatras de médiocrité, un savant fou a mis au point un casque de réalité virtuelle.  Bubsy a bien l’intention d’aller le tester avec ses neveux et son sidekick, un tatou peureux du nom de Arnold.  Mais ce sont aussi les plans d’une méchante femme féline, qui charge ses deux acolytes aussi stupides que méchants et l’inverse est vrai aussi, de le lui ramener l’objet… Soit dit en passant, les deux sbires font penser à Scratch et Grounder de la série Sonic X qui travaillaient pour Eggman. Copie, quand tu nous tiens… et la méchante est sans aucun doute le personnage le mieux réalisé de l’épisode.

Pour le reste, c’est « comment ruiner une licence  en moins de deux« . J’ai déjà cité le générique, mais l’épisode entier est un supplice pour les yeux. Les couleurs criardes, suintantes de mauvais gout, auront raison de vos rétines. Tenir 25 minutes c’est énorme, et on regrette de ne pas être déjà aveugle avant. Les personnages, sauf la méchante sont moches, n’ont aucun charisme. Et comme cela ne suffisait pas, déjà qu’ils vous bousillent la vue, les auteurs de cette daube  ont également décidé de s’occuper de vos oreilles. Le doublage américain est absolument horrible-heureusement qu’il n’en existe pas à ma connaissance, en français-  tant  tout le monde surjoue avec un immonde accent parfois à peine compréhensible même pour un anglophone ou quelqu’un pour qui l’anglais est sa langue maternelle.  Et ne comptez pas sur l’animation pour remonter le tout. Même le plus cheap des anime japonais ou français est largement meilleur que ce truc!  Les gags sont juste soit de très mauvais gout ( les tatous écrasés, c’est bien…ou pas!) soit déjà vu mille fois, mais cet épisode pilote arrive même à se planter lors des classiques du genre, une performance.

Vous me direz, y a t-il un intérêt à critiquer un dessin animé de plus de 20 ans, resté au stade de pilote ? Oui.  Parce que Bubsy en dessin animé, et tout pilote que ce soit, est le parfait exemple de ce qu’il ne faut pas faire : direction artistique à la rue, animation affreuse, histoire sans queue ni tête… Bref j’espère que ceux qui ont vomi cela ne travaillent plus dans le domaine de l’animation.

Ensuite, parce que peu importe l’âge ou l’année d’un dessin animé, s’il est réussi,il restera dans les mémoires. Un vieux Warner, pour rester dans l’animation américaine, ça me fera toujours marrer.  Difficile de ne pas rigoler lorsque  Vil Coyote  tombe dans ses propres pièges ou quand Daffy Duck se fait avoir en beauté par Bugs Bunny (« maquilleuse! »). Dans les années 90, on trouvait également de très bon dessins animés, et il en est de même en 2016. Heureusement que cette horreur n’a pas connu de suite. Pour vous en rendre compte, allez donc sur Youtube, l’épisode est trouvable facilement. Je ne mets pas de lien, je ne tiens pas à recevoir des tomates pourries pour vous avoir traumatisés.

Voilà, merci d’avoir lu cet article un peu spécial. J’ai voulu trouver une variante  aux articles qui fleurissent sur les blogs… Mais Halloween pourrait bien revenir dans quelques jours. 

 

 

[médias]Nolife change de canaux

Nous devons être heureux  de revoir Nolife en cette rentrée 2016, qui s’est fait dans des conditions difficiles, de l’aveu même de son P-DG. Et le premier Point sur Nolife, a été un choc. Mais bon, il y a toujours  du jeu vidéo sur la chaîne. Je ne vais pas rentrer dans les détails. Et la chaîne change de canaux sur  Orange et Free.

Chez Orange, elle passe du canal 130 au canal 138. Pas de gros changements, mais on peut regretter qu’elle recule dans la nomenclature de l’opérateur.

En revanche, Free fait -c’est le cas de le dire- sa révolution. Après plus de 8 ans de  stabilité,  le FAI bouleverse complètement sa numérotation. En effet, voilà que le forfait de base inclura l’offre Canalsat Panorama en plus du basique ce chez free, soit 50 chaines  en plus, pour 2 € supplémentaires. Ceux qui n’en veulent pas peuvent toujours refuser et rester au tarif actuel. Toujours est-il que Nolife fait un bond dans le classement vers l’avant cette fois, passant du canal 123 au 93, en plein milieu de la thématique Divertissement entre l’Énorme TV (92) et Gong ( 94). Pour ceux qui auront les nouvelles chaines, vous pourrez découvrir J-One sur le canal 88, et le fans de Game One la retrouveront sur le canal 37. Entre autres. 

Idem, on peut penser que le mouvement chez Orange est aussi pour accueillir les chaines du bouquet CanalSat sur son offre…

Je rappelle que Nolife sera disponible quoi qu’il advienne et que le meilleur moyen de les aider est de s’abonner au catalogue Noco sur noco.tv ,  partir de 5 € par mois pour revoir plus de 9 ans d’émissions. Oui, même le premier 101% est visible et on ne peut que constater les changements depuis…

logo-nolife

 

[médias]Final Fantasy à l’honneur sur D8

En général sur le blog, nous n’aimons pas trop parler de la télévision , à cause du traitement qu’elle réserve généralement aux jeux vidéo, notamment quand il s’agit de médias généralistes.  Mais, pour une fois qu’une chaîne nationale  va parler d’une saga très connue dans le milieu, on ne va pas s’en plaindre.

Donc, demain soir à 22h45, D8  va diffuser le documentaire intitulé Final Fantasy : La saga culte. Le programme durera une heure et demie,  et il y aura  entre autres, les interventions de Chloé Woitier, journaliste au Figaro et Erwan Cario de Libération.  Je n’ai pas vu le programme donc je ne jugerai pas,  et si les fans de la série  n’apprendront pas forcément quelque chose de plus, cela peut faire une ouverture au grand public,  donc pourquoi pas. Programmez vos box si vous n’êtes pas là ( quelqu’un se sert encore des magnétoscopes ?) car il serait dommage de ne pas voir un programme parlant de jeux vidéo en bien sur chaîne de la TNT…

Final_Fantasy_wordmark.svg

Les 9 ans de Nolife

Selon toute vraisemblance, et à moins d’un cataclysme de dernière minute, Nolife fêtera ses 9 ans demain, le mercredi 1er juin. Et personnellement, je suis content qu’elle soit encore là. Mais il faut le reconnaître, l’année écoulée a été difficile pour elle. Au niveau économique et  sans doute aussi mental pour ses équipes. Tenter de faire comme si, rester professionnel dans un contexte difficile, il faut de la volonté. Et pourtant, Nolife m’a appris, encore plus que n’importe qui que le pire n’est jamais certain. Vouée à disparaître en décembre, sans voir 2016, elle a finalement survécu et on le sait, ce sera au moins 6 mois. Et malgré les difficultés, j’espère qu’elle a trouvé de nouveaux partenaires pour se développer, sans perdre son âme.

Alors, je me passerai des commentaires des « yakafokon », ces faux directeurs des programmes qui savent mieux que personne ce qui convient pour sauver la chaîne. Nolife ne va pas chercher les téléspectateurs, ce sont plutôt à eux de venir la chercher. Depuis toujours, c’est une volonté de  ses créateurs.  Je rappelle aussi que le problème ne se pose pas en termes d’audience, mais en terme de viabilité économique à long terme, ce qui est déjà plus complexe à gérer.

Pour ce qui est de la soirée de demain, elle impliquera les téléspectateurs via le réseau social Twitter, pour une interaction avec l’équipe de la chaîne, via @NolifeOfficiel. Une soirée pour fêter un cap, et oublier le temps de quelques heures, les soucis. En espérant, toutefois, que cet anniversaire ne soit pas celui d’une mort annoncée. Ce sera le moment de témoigner à la chaîne le soutien qu’elle mérite face à de grosses cylindrées. En route pour les 10 ans, maintenant. Est-ce que je rêve ? J’espère cependant que ce sera une réalité.Et aussi qu’un jour, elle arrête de ramer pour sa survie.

Pour rappel, le meilleur moyen de  les soutenir, si vous aimez la chaine est de s’abonner au catalogue Nolife sur Noco,  à partir de 5 € par mois. 

Nolife est disponible  sans supplément de prix sur  Freebox Tv ( canal 123), Bouygues (canal 128) SFR-Numéricable ( canal 176 ou 219) Orange ( canal 130) Zeop ( cablo-opérateur de la Réunion, canal 40). N’oublions pas non plus qu’un canal Twitch, Nolife Mugen, est ouvert et gratuit via… Twitch évidemment, et rediffuse le contenu jeux vidéo de la chaîne.

logo-nolife