Les 20 ans de Xenogears

Avant toute chose, je tiens à préciser que cela n’est qu’un modeste article sur un jeu complexe, et que je m’excuse auprès des puristes si jamais j’ai commis quelques erreurs.

C’est dingue de se dire que les RPG qui ont forgé ma culture vidéoludique dans le domaine ont atteint un certain âge… Et le 11 février dernier, cela faisait 20 ans que Xenogears était sorti au Japon. On ne le savait pas encore, mais on retrouvera dans les futurs jeux de Tetsuya Takahashi, initiateur du projet pour Squaresoft, des éléments récurrents, à commencer par…de gros robots. Et moi, je ne savais pas non plus que j’allais adorer ce jeu.

SLUS_006.64_03022015_160704_0081

Garçon ! Il y a du Evangelion dans mon RPG !

Xenogears gears

En effet, les robots, des méchas appelés « Gears » seront au centre de l’intrigue du jeu. Il débute d’ailleurs ainsi, avec un combat entre Gears. Au pied de l’un d’eux, un homme hurle. Vision prémonitoire…

Le joueur incarne Fei Fong-Wong, un orphelin amnésique qui a été recueilli par le chef du village de Lahan 3 ans avant que ne débute le jeu. Le bourg est en fête, en effet, le mariage entre Timothy et Alice aura lieu le lendemain. De quoi faire oublier, dans cette région reculée, les affres de la guerre entre les deux grandes puissances de ce monde, Kislev et Aveh..

Alors que Fei a passé la soirée chez Citan Uzuki, le médecin vivant aux abords du village, il voit un escadron de Gears se diriger vers Lahan. Lorsque les deux hommes arrivent, le lieu est en proie aux flammes. Plusieurs Gears sont en train de battre, lorsque Fei monte dans l’un d’eux, dont le cockpit était vide. Citan l’avertit pourtant qu’il ne doit pas le faire. Fei se débarrasse de ses adversaires. C’est alors que survient un autre Gear plus puissant, qui ordonne de tuer tous les villageois. Lorsque le jeune homme voit Timothy se faire tuer, il entre dans une rage folle et provoque la destruction de Lahan dans une formidable explosion. Lorsqu’il se réveille, les gens ont peur de lui. Il comprend ce qu’il a fait et est banni par les survivants.

En se mettant en marche vers la forêt toute proche Fei ne sait pas encore que beaucoup de monde va lui courir après…

Xenogears, c’est ça : un grand huit permanent, une course qui transporte le joueur de bout en bout. Doté d’un scénario hallucinant, mêlant thèses de Nietzsche, religion (aspect outrageusement censuré dans la trad US), et d’autres sujets philosophique et méta, le titre est une œuvre complexe qui peut s’avérer difficile à appréhender la première fois. Ajoutez à cela des personnages aux personnalités multiples pour certains, dont notre héros, des méchants très soignés aussi, et vous obtenez…Près de 1000 pages A4 de scénario.

Xenogeas combat désert

Le jeu dispose de combats aléatoires, mais le système de combos est souple et rapide. Chaque touche correspond à un coup : Croix pour fort, Carré pour un coup moyen et Triangle pour un coup faible. Chaque coup consomme des points symbolisés par une barre verticale. Rond sert à annuler une action. Le tout est de combiner les touches pour donner lieu à techniques spéciales pour chaque combattant. Le système est globalement le même lors des phases en Gears, mais cette fois, il y aura la gestion du carburant et chaque touche en consommera plus ou moins. Cette fois, se mettre en garde permettra de recharger les réserves. Le soft a su trouver un parfait équilibre entre phases à pied et phases en Gears, même si certains passages sont très pénibles. Beaucoup de joueurs se souviendront de la Tour de Babel…

Chaque personnage peut avoir un ou deux Gears durant le scénario à l’exception de Chu-Chu , car c’est un animal de compagnie. Fei pourra même aller jusqu’à trois, mais la décence et mon activité m’interdisent de vous en révéler les circonstances…

L’aventure est très longue et s’étale sur 2 CD. Il est toutefois dommage que le second disque n’ait pas bénéficié du même soin que le premier. Je vais revenir plus tard sur les causes. Sachez juste que beaucoup d’événements sont racontés, mais heureusement, le final est à la hauteur des ambitions du jeu.

Le titre n’est pas forcément extraordinaire du point de vue technique, d’autres titres de Square ont fait mieux, mais il inclut des séquences animées. Dommage que le doublage anglais soit totalement à la ramasse question synchro… Le tout reste très agréable, les personnages bénéficient de superbes artworks, et on les reconnaît bien en combat malgré une pixellisation importante. Le jeu permettait toutefois de tourner la caméra à 360 degrés avec L1 et R1 en ville ou dans les donjons. Pratique pour voir les choses cachées par le décor. 

L’ambiance est assurée par les musiques signées Yasunori Mitsuda, qui a fait une fois encore une bande-son de malade. Xenogears est ponctué de thèmes forts, qui interviennent judicieusement, et j’apprécie tout particulièrement le thème de la carte du monde ou celui de Grahf.

20 ans d’une œuvre inachevée

SLUS_006.64_03022015_231618_0119

Pour le côté visible de la chose, et même si le CD 2 a été rushé à mort, nous avons un grand, voire très grand jeu. Mais en coulisses, cela a été nettement moins drôle. Tetsuya Takahashi n’a jamais caché qu’il avait de grandes ambitions avec ce jeu. Doté au départ d’un budget assez conséquent, le titre a vu sa cagnotte diminuer petit à petit, déjà à cause des multiples reports, mais aussi parce qu’une partie de celui-ci a été dévié pour aller à la production du futur Final Fantasy VIII, alors que l’Europe résonne encore du succès du septième épisode. Cela explique les raisons du changement lorsque nous passons au second disque. Et à la fin un détail intrigue. On voit marqué «  Episode V ». En gros, Xenogears devait être le cinquième épisode d’une série de six jeux.

En réalité, tout cela devait s’inscrire dans une chronologie se déroulant sur plusieurs milliers d’années. Cependant, je préfère considérer le titre comme une oeuvre unique et vraiment à part dans le genre qu’il représente.

Malheureusement, Tetsuya Takahashi se brouillera avec Squaresoft, et quittera le développeur. Il fondera Monolith Soft. Le studio travailla un temps pour Namco, pour qui il sortit la trilogie Xenosaga, totalement orientée S-F et dont seul le deuxième épisode, Jenseits von Gute und Böse, sortira en Europe. Et comme vous pouvez le constater, là aussi on reprend des thèmes et des titres d’œuvres de Nietzsche. Mais ce fut Nintendo qui racheta finalement le studio, et pour qui Takahashi sortit Xenoblade Chronicles sur Wii, Xenoblade Chronicles X sur Wii U et Xenoblade Chronicles 2 sur Switch en fin d’année dernière. Il est toutefois amusant de constater que le studio est passé globalement de jeux avec un scénario très présent à des titres en monde ouvert laissant plus de libertés aux joueurs…

Pour en revenir à Xenogears, le jeu n’atteignit jamais l’Europe de façon officielle. Et ce bien qu’il fut un succès critique et se vendit à plus de 900 000 exemplaires au Japon, auxquels il faut ajouter les 230 000 à l’extérieur, la plupart du temps aux États-Unis.

Consoles + 083 - Page 120 (décembre 1998)

Les magazines spécialisés en France n’en font pas grand cas non plus, voire passent à côté de l’œuvre. J’en veux pour preuve le test de Consoles + daté de décembre 1998. Le jeu bénéficie d’une page, avec un «  oui mais » du testeur, et d’un 87 % d’intérêt général avec un commentaire disant « sympa sans être top ». Les captures d’écran du test montrent qu’il n’en était qu’au tout début…C’est vrai que notre ami Panda l’avait déjà testé en import japonais quelques mois plus tôt, cependant, l’a t-il vraiment fait et en a t-il saisi le vrai sens ? Mystère…

Toujours est-il que Xenogears est et reste un jeu hors-normes en 2018. Et si une réédition ou un remake se fait un jour, pourvu que cette fois, le jeu ait enfin l’intégralité des passages manquants du second disque…

À propos de Julius

Gamer aimant les jeux actuels et rétro, aimant aussi le cinéma les chats, la photo. J'écris aussi. Pour moi, ici, et aussi ailleurs.

Publié le 18/02/2018, dans Divers, Jeux vidéo, Level Up !, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :