[cinéma] critique de Batman VS Superman : l’aube de la justice

Attention, cette critique comporte un risque majeur de spoilers.

L’affiche était alléchante. Malheureusement, le meilleur du film était déjà conté dans les bandes annonces. Que s’est il passé pour que cette réunion de deux super héros de chez DC-ça nous change de Marvel, pour une fois, soit un quasi ratage ? Je vais tenter de vous l’expliquer.

La Ligue des connards

Déjà, la scène d’ouverture nous refait le coup du meurtre et de l’enterrement des parents de Bruce Wayne. Le genre de truc qu’on a pas déjà vu PLEIN DE FOIS au cours des différents Batman. Pire, cela reprend plan pour plan celui de Batman Begins! En plus pour bien montrer que c’est un flashback, la colorimétrie de la scène est sépia. Ben oui…
Et qu’ont t ils fait du personnage de Batman ? Je veux dire, sérieusement, depuis quand le chevalier noir marque ses  » victimes » au fer rouge, utilise des armes à feu ou brise des nuques ? Transformer un des héros DC pétri de complexes et de traumatismes en un parfait connard, il fallait oser. Que Wayne, incarné par Ben Affleck, pourquoi pas, soit un philanthrope cynique, ça passe .**
Quant à Superman, c’est pareil. Le type est juste un connard. Présenté comme une figure christique, d’ailleurs on entend plusieurs fois certains personnages prier Dieu… Lois Lane, dans tout ça, se perd dans les méandres d’un scénario qui a pourtant de bonnes idées à la base, mais qui les gâche quasiment toutes. Il n’y a qu’à voir la scène en Afrique où un type tire une balle spéciale…dans un carnet. Avec une mitraillette. Bien sur bien sur…
Et bien entendu, Superman et Batman s’accusent d’être responsables de catastrophes qui s’abattent sur leurs villes respectives. Et qui profite de la situation ? Lex Luthor. Qui pour le coup n’est autre qu’une pale copie du Joker. Il est fou, c’est un fait, mais on aurait mis le méchant de The Dark Knight à la place, ça n’aurait rien changé. Autrement dit, le film recycle des idées déjà vues chez Nolan. On ne peut pas dire que DC se renouvelle…
Mais l’impression est d’autant plus prégnante qu’en réalité, Wayne obtient rapidement les preuves que Luthor est impliqué dans quelque chose de net, il pourrait l’arrêter fissa, mais non.
Et la confrontation entre les deux promis sur l’affiche, elle a lieu ? Evidemment, si non il y aurait de quoi crier à l’arnaque. Mais c’est un peu long, pas forcément bien mis en scène et surtout, ça se termine sur ce mot : « Maman« . Enfin pas tout à fait mais je ne vais pas vous spoiler. Ou peut-être que si en fait.  Keuwa ? Mais la môman de Batou portait le même nom que celle de Superman… Il faut donc aller sauver la mère du second! Voilà comment ruiner le scénario. Il ne s’agit plus de sauver des gens, mais la mère de Superman, soit tout qui tient sur un complexe oedipien. Le final se vautre dans un destruction-porn presque aussi long qu’un jour sans pain, avec la créature invoquée par Luthor, et dont la façon dont elle est fabriquée prête à discussion.. C’est le moment que choisit Wonder Woman pour apparaître, soit 10 minutes au total sur les 2h30 de film!
Et si dans un Marvel, même si ça détruit tout, au moins la chouette bande ce copains qu’il y a dans les les films n’hésite pas à se lancer des vannes. Là, il n’y a aucun humour, le film se prenant beaucoup trop au sérieux ou les tirades de Luthor sont souvent trop sibyllines pour y trouver la moindre ironie.
Batman Vs Superman a les défauts de The Dark Knight Rises mais il les accentue en core plus : mise en scène balourde, fausse bonnes idées, scénario qui part un peu dans tous les sens et peu d’idées qui sont vraiment abouties, et surtout, Snyder abuse du lens-flare comme jamais, au final les effets de lumière font mal aux yeux. Niveau musiques, Zimmer n’a encore une fois pas fait dans la musique de chambre.*
Batman Versus Superman comporte pas mal de défauts, trop peut-être pour réellement convaincre et en faire un bon film.

Bye bye, Batman Fly Fly,Superman

Tout est il si négatif dans ce film ? Peut être pas. Parce que entendons-nous bien, ce n’est pas aussi catastrophique que les 4 Fantastiques sorti l’année dernière. J’ai entre autre apprécié Jeremy Irons en Alfred, peut-être encore plus cynique que Wayne lui-même, la fin laisse aussi présager d’une suite et délivre un message assez pessimiste. Et la confrontation promise a bien lieu. Mais si suite il doit y avoir, pourvu qu’elle soit meilleure et évite le déjà-vu et la redite. 
* Vous en avez marre de cette blague qui ne sera comprise que par les amoureux de la langue allemande ? Rien à battre… Comment ça c’est lourd ?

** Mise à jour : Je n’ai pas lu les comics relatifs au chevalier noir. C’est sans doute un tort, mais un ami de Facebook m’a montré que Batman devient effectivement plus violent et cynique suite à divers échecs. Au final, le traitement de Batman n’est pas si éloigné du matériau d’origine. Ceci dit, les armes à feu et le fer rouge, je doute qu’ils y soient vraiment.

affiche batman v superman

Batman VS Superman : l’Aube de la Justice

Réalisation : Zack Snyder 

Avec : Ben Affleck, Henry Cavill, Amy Adams, Jesse Eisenberg…

Genre: Fantastique

Durée : 2h31

Distribution : Warner Bros.France

En salles depuis le 23 mars 2016.

Publicités

Publié le 02/04/2016, dans Cinéma, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Alors, je vais reprendre point par point les défauts que tu mets en lumière (je dois vraiment préciser que je vais spoiler sec?)

    Pour ce qui est de l’assassinat des Waynes, bien que déjà vue auparavant, était obligatoire pour expliquer QUI est Bruce Wayne et sert l’intrigue de façon assez original à la fin du combat (Martha?). Qui plus est la scène intervient dans le générique et assez belle…

    Parlons des personnages. Batman est âgé et ultra violent, pour commencer je ne peux que te conseiller de lire ou regarder l’animé en deux parties sorti par DC « The Dark Knight Return » qui a inspiré grandement le film sur bien des points. « En type qui inspire la peur et qui en a plus rien à faire. » C’était le but! le personnage évolue tout au long du film et arrive à la toute fin en ayant repris foi en l’humanité et en ayant pour but de rassembler la Justice League pour protéger la terre de ce qui va suivre (grâce à Flash qui l’a prévenu du futur)

    J’ai adoré Superman dans ce film, Superman n’est qu’un « bouseux » du Kansas qui essaie de suivre les traces que son père lui a tracé en « essayant » de faire le bien autour de lui, mais perd la « foi » tout au long du film (c’est ironique, c’est tout l’inverse de Batman). Il n’est absolument pas le Superman parfait et iconique que tout le monde connait et c’est bien mieux comme ça.

    Un peu facile de les traiter de « connard » aussi vite, n’est ce pas?

    Donc oui, Martha semble un peu facile voir comique. Mais ce n’est pas pour autant que la mécanique n’est pas intelligente! Bruce se rend compte à ce moment que Superman n’est pas le monstre qu’il pensait ( « tu n’es pas un héros! tu n’es même pas humain! ») et pire, se retrouve projeté à la place de l’assassin de ses parents, prêt à enlever un fils à sa mère…
    Au final Martha n’est pas la finalité, mais le déclic dans l’esprit de Batman, oui il a été manipulé, non Superman n’est pas un monstre (même si il reste dangereux hein , tousse tousse). Faut rappeler que c’est un divertissement, pas le temps de faire assoir Batman pour qu’il réfléchisse à sa vie, à ses actes. C’est pour cela que ça semble aller « vite ».

    Wonder Woman apparaît 10 minutes, et quel 10 minutes! Elle vole la vedette au deux héros dont le nom est dans le titre! et Rhino fait pire dans Amazing Spider Man 2.

    Pour finir je dirai que Batman V Superman avait la tâche impossible, dès le départ.
    Ce que Marvel avait construit en un dizaine de films, lui devait le faire en 2h30 (3? merci Warner). Et malgré de gros défauts (bordel scénaristique, s’adresse presque uniquement aux lecteurs de comics) le film le fait plutôt bien. La suite est bien mise en place (Merci Flash ❤ ), les instants épiques et émotions font leurs taffe (une petite larme à la fin x) et la réalisation de Snyder (Watchmen, le meilleur film de super héros?) redevient enfin du Snyder et non du Nolan à l'eau….

    Pas parfait, meilleur que Man of Steel et une bonne entrée pour Justice League

    Maintenant attendons la nouvelle trilogie Batman de Afleck, et autre Wonder Woman et Flash pour voir si l'univers DC marche.

  2. C’était inévitable qu’il y ait des défauts dans ce film, mais le projet de base était énorme. Perso, j’ai passé un bon moment devant ce film et j’attends l’ultimate cut avec impatience. N’hésitez pas à venir faire un petit tour sur notre blog =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :