This is Halloween…

Comme tous les ans Halloween revient. Avant qu’elle ne soit reprise par les américains, apportée par des émigrés irlandais, cette fête était avant tout païenne et était la fête des Morts, la veille de la Toussaint. De nos jours, la période d’Halloween correspond généralement à l’heure d’hiver et aux jours qui raccourcissent. C’est un fait, elle n’a pas pris autant que dans les pays anglo-saxons en France.

Mais cela n’empêche pas que cette période m’inspire pour rejouer à des jeux vidéo ou revoir des films.

Voici trois symboles d’Halloween dans les jeux vidéo :

Le jeu : MediEvil (Playstation, 1998)

SCES_014.92_20122013_090805_0274S’il y a un jeu emblématique, c’est bien le premier MediEvil. On y trouve tout : citrouilles, sorcières, dragons, zombies, gargouilles, épouvantails, et le héros du jeu Sir Dan Fortesque, est un squelette auquel il manque un œil. Ce dernier doit partir à la poursuite de Zarok, un sorcier maléfique, qui est revenu d’entre les morts un siècle plus tard. Dan doit donc prouver qu’il est bien digne de la légende qu’on lui a attribuée. Le jeu est très bien réalisé malgré une jouabilité manquant parfois de souplesse, et je vous renvoie à la critique pour plus de détails. Il faut également noter des dialogues bien doublés en VF, permettant ainsi de se retrouver dans un véritable dessin animé. La même équipe sera recrutée par Konami pour doubler Metal Gear Solid en français. Je crois qu’ils n’auraient pas dû. Mais c’est une autre histoire.

L’endroit : Pumpkin Zone , Super Mario Land 2 ( Game Boy, 1992)Pumpkin Zone

Il faut bien avouer que le monde de la citrouille est l’endroit le plus étrange de tout le jeu. Il tranche niveau ambiance avec les autres mondes disponibles, et dispose de deux niveaux cachés au lieu d’un seul. Les ennemis sont tous assez horrifiques, on y trouve même des vampires. De plus, une sorcière fait office de boss, qui disparaît de la carte une fois vaincue. Un violent contraste avec l’ambiance plutôt naïve du jeu…

Le boss : La citrouille géante, Wiz n ‘Liz (Megadrive, 1993)

pumpkinWiz’n’Liz est un jeu très sympathique sur Megadrive et Amiga, dans lequel deux magiciens ( un homme et une femme) doivent retrouver leurs lapins perdus. Bien entendu le temps était limité et plus on progressait dans le jeu, plus les niveaux étaient longs. Il faut déjà sacrément progresser pour arriver à la citrouille, qui fait office de boss. Et comme tous les boss du jeu, elle prend la moitié de l’écran et est superbement animée. Un jeu à redécouvrir, d’autant qu’il est jouable à deux.

Maintenant, question films, il est vrai que Halloween a donné son titre à pas mal de longs-métrages, dont le célèbre film affiche Halloweend’horreur fait par John Carpenter et je ne suis pas ici pour tous les répertorier, mais pourquoi ne pas revoir quelques uns d’entre eux ? Je suis sur que les amateurs de nanars piocheront avec joie dans les films qui portent ce nom. Notez bien que tout n’est pas mauvais, les amateurs d’horreur pourront, outre regarder Halloween (le premier) aussi porter leur choix sur Shining. et continuer de nourrir des débats enflammés pour savoir lequel des deux est le meilleur film du genre jamais créé. Je ne me prononcerai pas sur la question. Mais le choix est large dans cette catégorie.

Mais en cette période, si vous n’êtes pas fans du genre, sachez qu’il y a de très bonnes comédies en rapport avec le thème. Mieux encore les exemple que je vais citer ont tous eu droit à un jeu vidéo derrière.

affiche beetlejuicePuisque c’est la période sorcières et fantômes, je ne peux que vous recommander de voir de nouveau Beetlejuice de Tim Burton, avec un Michael Keaton extraordinaire. Et si vous trouvez le scénario trop sombre, sachez que le script de départ l’était encore plus à la base, et le métrage n’aurait pas du être qu’une simple comédie macabre, mais un film d’horreur. Un jeu est sorti sur NES.

Pour toute la famille, Casper, film sorti en 1995 peut très bien convenir. Les adultes trouveront le scénario bien naïf,mais les enfants, surtout très jeunes, vont adorer. Le jeu vidéo tiré du film est sorti en même temps, notamment sur Saturn, PlayStation, 3DO (si si), les consoles dernier cri de l’époque.

Pour toute la famille également, je ne peux que vous recommander l’Étrange Noël de Monsieur Jack, réalisé par Henry affiche étrange noel de monsieur jackSelick, avec un scénario écrit par Tim Burton, encore lui. Mais trop occupé par Batman : Le Défi, il n’a pu s’occuper de la réalisation de son projet qu’il portait depuis les années 80. Tout y est, l’ambiance décors… Assez court, mais il est sans doute le métrage d’animation le plus symbolique pour moi. Et si aucun jeu vidéo n’a été fait suite à ce film, on retrouve le monde et Jack Skellington dans la série Kingdom Hearts.

affiche famille addamsEt bien entendu, je ne peux pas ne pas vous conseiller The Addams Family, une excellente comédie de Barry Sonnenfeld. Vous saurez tout sur la famille la plus étrange de la culture américaine. Elle est également mise en vedette dans les jeux vidéo, notamment celui de même nom,où Gomez doit délivrer sa famille, sur Megadrive et Super Nintendo qui est inspiré du film. On ne peut pas non plus oublier Fester’s Quest sur NES, premier jeu de la licence correct mais souffrant de défauts assez gênants.

Les possesseurs de Super Nintendo se souviennent sans doute assez douloureusement de Pugsley’s Scavenger Hunt, Addams Family - Pugsley's Scavenger Hunt_00001inspiré cette fois de la série animée, qui fait sans doute partie des jeux les plus difficiles, ou du moins des plus frustrants de la console. Pièges vicieux, level design parfois chaotique et fausses bonnes idées (arrivez donc à y voir clairement dans le niveau de la boule de cristal tant la surface est réduite!) et absence de continues y sont pour quelque chose. Dommage.

Addams Family Values (E) [T+Spa100_Darkn]_00000Puis en 1993 sort Les Valeurs de la Famille Addams au cinéma. S’il n’est pas aussi réussi que le premier film, il reste tout de même une bonne comédie. Un jeu est sorti quelques temps plus tard,portant le même nom. Cette fois, c’est sous la forme d’un Zelda -like que Fester ( ou plutôt Fétide en français) doit retrouver Puberté, le petit dernier de la famille. Bien réalisé, il est dommage qu’il souffre d’un système de santé assez mal pensé (la portée du rayon diminue si vous êtes touché), et d’un système de sauvegarde par mots de passe carrément chiant tant il y a de lettres à entrer.

Voilà, bien entendu, ce ne sont que quelques suggestions de ce que m’inspire cette période en tant qu’amateur de jeux vidéo et de cinéma. Le tout en mangeant des bonbons, ceux que les gosses n’auront pas voulu. Et les vôtres, quelles sont elles ?

Publicités

Publié le 31/10/2015, dans Divers, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :