Guns of the Kikoolols épisode #68

Danser sur un cadavre

Lundi, j’ai fait un article sur la rentrée de Nolife, disant qu’elle n’avait failli ne pas voir le jour.  Ce que je ne savais pas encore, c’est que Sébastien Ruchet, PDG de la chaîne, allait annoncer le lendemain de très mauvaises nouvelles concernant la santé financière. En clair, elle s’arrêtera à priori en décembre. Elle ne verra pas 2016. 

Vous allez me dire « encore un article sur Nolife ? mais Jul, ça en fait deux à la suite ça fait beaucoup non ? » Sans doute. Mais je ne peux passer sur ceux qui la voient déjà morte. Sébastien a bien précisé qu’il cherchait des pistes et qu’il en avait épuisé beaucoup. Trois mois pour une éventuelle fermeture, c’est à la fois très long et très court. DONC, il y a encore un mince espoir que la chaîne survive à 2015. Quant aux solutions pour sauver la chaîne, je dirais que chaque téléspectateur a la sienne…  Sur le forum de la chaine, on suppose, on pérore, on gamberge. 

Le problème c’est que d’autres sites ont repris la nouvelle et voient déjà la chaine morte. Notamment Gameblog, qui omet de dire dans son article qu’il est toujours possible de s’abonner à Noco pour 5 €/mois. Bravo les mecs… la moitié des infos en moins, c’est génial…

A vrai dire je ne sais pas vraiment ce qui pourrait la sauver. Je n’ai pas de solution miracle. Je ne m’y connais pas non plus en économie et gestion. Mais  la reprise de la mauvaise nouvelle par d’autres n’est rien par rapport aux commentaires de celles-ci.  Les haters  s’en donnent à cœur joie, entre  les  » bien fait pour leur gueule » et les « Yakafokonfallaikeu » qui connaissent mieux que les concepteurs la programmation à adopter. Ce que ces gens oublient, c’est que Nolife correspond à une vision,  voulue par Messieurs Ruchet et Pilot. Qu’elle n’ a pas vocation à devenir un clone de Game One ou J-One. Ceux qui ne voient que de la J-Music ou des Idols se trompent. Idem s’ils disent qu’il  ne fallait pas en mettre.  Nolife a ses qualités, et ses défauts, mais ne voir qu’une partie de la programmation prouve que ces gens ne s’intéressent pas à la chaîne. parce que comme ça, on y parle jeux vidéo et littérature, entre autres…  Mais messieurs-dames les haters de Nolife, si vous pensez que c’est si facile que ça, lancez-vous à votre tour. je vous souhaite bon courage pour lancer une chaîne de télé en 2015! Je n’ai jamais compris cette haine exacerbée envers l’une d’elles. 

Maintenant, admettons que Nolife survive. Admettons. L’aventure se prolonge. Pour combien de temps en 2016 je ne sais pas , mais supposons qu’elle continue. Ceux qui la voient déjà morte  vont ils se déjuger d’un coup ? Que vont ils dire pour leur défense, car je ne manquerai pas de leur rappeler au besoin ? Parce que le problème n’est pas la programmation, ni l’audience (1 million de téléspectateurs pour une chaîne de niche qui n’a pas accès à la diffusion satellite, c’est très loin d’être honteux), mais le marché publicitaire. Nolife souffre des stratégies marketing des grandes marques, qui ont recentré leur stratégie sur les chaines de la TNT et la venue de nouvelles fin 2012 n’a pas arrangé les choses. Elle n’est pas la seule à subir cela. Le problème est que Nolife n’a personne pour soutenir les pertes dues à ce déficit de publicité. Je ne peux m’empêcher de penser que sans MTV derrière, Game One et J-One ne seraient pas non plus rentables (surtout la deuxième, qui tourne à pertes). 

Alors Nolife vivra ou Nolife mourra. Mais se réjouir d’une éventuelle mort en se trompant de problème, je me dis que certains devraient apprendre à savoir lire. Quoi qu’il en soit, nous avons trois mois pour nous y faire, à une éventualité comme à l’autre. Danser sur un cadavre, très peu pour moi, notamment si le blessé vit encore. Plutôt que de lui mettre des coups de pieds alors qu’il est à terre, si nous l’aidions plutôt à se relever tant qu’il le peut ? 

Si vous voulez les aider, n’oubliez pas le service de vidéo à la demande noco où vous pouvez vous abonner au catalogue pour 5 € par mois. 

 

Publicités

Publié le 20/09/2015, dans Guns of the Kikoolols, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :