TFGA 10 : Les méchants que j’ai adoré détester ( Julius)

«Plus le méchant est méchant, meilleur est le film » disait Alfred Hitchcock. Ce qui est vrai pour le cinéma se vérifie t-il en jeux vidéo ? Je ne sais pas , mais on peut dire que certains d’entre eux marquent aussi les titres dans lesquels ils apparaissent. D’ailleurs pourquoi le sont-ils, aussi méchants ? Alex  pose la question pour son Top Five Game Addict mensuel.Voici les méchants emblématiques qui arrivent aux cinq premières places que j’ai adoré détester. Une fois de plus il y a eu des arrachages de cheveux, mais je suis arrivé à une sélection qui devrait vous plaire. Attention toutefois, il se peut qu’il y ait des spoilers

5- Adrian Ripburger-Full Throttle

Les Point’n’Click de Lucas Arts sur PC sont considérés pour leur immense majorité comme des merveilles et Full Throttle en fait assurément partie. Bien que facile et bien trop court,le titre qui se déroule dans l’univers des bikers dispose d’un curseur évolutif (contre des mots auparavant), et d’une ambiance unique. Mais il a sans doute un des méchants les plus marquants du genre. Adrian Ripburger est l’assistant de M . Corley, directeur de Corley Motors, le seul fabriquant de motos pour bikers restant aux Etats-Unis en 2040. Mais son boss, qui commence à être assez âgé, a raison de se méfier de ce qui se trouve entre ses deux oreilles… Trop tard pourtant, le vieux se fait assassiner. Loin d’être aussi con que de bouffer de la poussière, Ripburger est machiavélique, refuser ses offres est très mal vu, et les designers lui ont fait un regard qui n’inspire pas confiance, à raison… On notera aussi l’excellent doublage, aussi bien en VO ( Mark Hamill) qu’en VF ( Jean-Claude Donda, qui réussit à lui donner une noirceur peu commune). Ce sera au joueur, dans la peau de Ben, leader du gang des Putois, de prouver que Ripburger est responsable du meurtre de Corley.

ripburger

Je dois vous avouer que j’ai vraiment hésité entre Ripburger, Tentacule Pourpre et LeChuck, mais au final c’est bien celui dans le jeu désormais culte de Tim Schafer qui a eu ma préférence. Perso j’aurais bien aimé une suite, mais elle ne vit jamais le jour, bien qu’évoquée un temps.

4-Albert Wesker-Resident Evil

Wesker est LE méchant de la série Resident Evil. S’il n’apparaît pas dans tous, on sait toutefois qu’il tire les ficelles dans pas mal d’entre eux. Wesker préfère agir dans l’ombre que de se montrer vraiment. Wesker est machiavélique, manipulateur, et sait flairer une affaire. Ce type n’hésite pas à sacrifier ses subordonnés si besoin. Et parfois, il prend aussi d’énormes risques (injection de virus). Mais si on le croit mort, c’est pour mieux revenir. Un coriace. Mais il pue aussi la classe, le Wesker. Il n’y a qu’à le voir avec son look impeccable avec son imperméable et ses lunettes. Détestable, certes, mais tellement emblématique.

UC_Wesker3

3-Liquid Snake- Metal Gear Solid

Comment oublier Liquid Snake, le frère jumeau de Solid Snake ? C’est lui qui est à la tête du commando rebelle de Fox Hound et qui en voudra à son alter ego Solid, venu pour l’arrêter dans sa folie. Liquid est un pro du camouflage et ne vous fera pas de cadeau. Mais il mourra du virus Fox DIE qui se réveille alors qu’il était sur le point de prendre le dessus sur son frère, après une poursuite éprouvante. Personnage très travaillé et issu du même projet que Solid (le projet « enfants terribles »), Kojima en a fait un des meilleurs méchants de la série, voire du monde des jeux vidéo. Dommage toutefois que la VF du jeu (sur PS 1), « nanardise » son rôle…

Liquid

2-Robotnik/Eggman-Sonic

Ayant été élevé à grands coups de Sega durant ma jeunesse, le docteur Eggman ( que j’ai connu sous le nom de Robotnik jusqu’aux épisodes Dreamcast) l’ennemi juré de Sonic, ne pouvait pas être absent de ce classement. Savant fou au QI supérieur à Einstein, je doute toutefois que vouloir tuer un hérisson, aussi rapide soit-il, à coup de gros boulet attaché à une chaîne soit judicieux, m’enfin… Et pourtant c’est comme ça qu’il cherche à le tuer lors de sa première apparition à la fin de Green Hill Zone ! Toujours est-il que c’est lui qui apparaît en personne à la fin de chaque zone des épisodes Megadrive, et qu’il était toujours dans son vaisseau aussi rond que lui mais flanqué d’une nouvelle invention. C’est en ça que Robotnik est drôle. Ses machines et ses inventions m’ont toujours fait rire. Et je l’ai aussi détesté, car il se marre si vous vous prenez un coup. Et la fois où je l’ai vraiment détesté, parce que la plupart du temps assez simple à battre, c’était à la fin de Sonic 2 où vous l’affrontez dans son robot géant sans anneau, ce qui implique des sauts précis et pas le droit à l’erreur. Au départ, je le trouvais sacrément dur. Mais heureusement, le bien triomphe toujours… Robotnik, en réalité, est un paradoxe : Capable d’inventer des objets et des choses à la pointe de la technologie, il s’avère incapable de tuer un hérisson ou un renard ! Imaginez s’il mettait son génie au service du bien, ce qu’il aurait pu faire !

Eggman_robotnik

1-Kefka et Luca Blight- Final Fantasy VI et Suikoden II

Comment ? Deux méchants en place de numéro 1 ? Ben voui parce qu’en fait je n’arrive pas à les départager. Et ils partagent un trait en commun : la folie. Différente, certes , mais folie quand même. Et comme ce TFGA est un poil en retard et que beaucoup d’entre vous ont déjà proposé Sephiroth, je décide de faire dans l’originalité.

S’il y a bien deux méchants à retenir de tout RPG en général, ce sont eux.

DissidiaKefkaArtworkKefka, c’est la folie dans toute sa splendeur. Ayant perdu la tête suite à des expériences Magitek ratées, il n’en demeure pas moins le bras droit de l’Empereur dans la première partie du jeu… avant de devenir un être régnant à la fois sur la vie et la mort dans un monde en ruines dans la deuxième.

Kefka ne vit que pour détruire. La vie ne signifie rien pour lui. Un nihiliste qui a bien failli voir son rêve se réaliser. Chez le joueur, le sentiment est ambivalent : On l’aime parce qu’il marque le jeu de sa présence, mais on le déteste par ses actes (l’empoisonnement de Doma, entre autres). Et c’est peut être la marque d’un méchant réussi.

Luca Blight est le méchant principal de Suikoden II pendant une bonne partie du jeu. Il Lucablightest le prince héritier du Royaume de Highland et responsable de l’attaque de la brigade des jeunes, il a de plus tout fait pour faire croire à la rupture du traité de Paix par la ville-état de Muse alors qu’il est à peine signé. Et le héros du jeu le découvre dès le début du jeu. Pour échapper à la mort, lui et son ami Jowy n’ont d’autres choix que de se jeter dans la cascade toute proche…

Luca en veut à la ville-état parce qu’elle a embauché des brigands qui l’ont kidnappé, lui et sa mère, et cette dernière a d’ailleurs été violée. De cela est née Jilia, sa demi-sœur, qu’il n’a jamais aimée. Luca, traumatisé par ces événements, ne jure depuis que par la destruction du pays voisin.Luca est tellement fou qu’il tue son propre père, l’accusant d’avoir fait la paix avec « un pays de chiens ». Le problème, c’est que le prince ne se rend pas compte que sa folie risque aussi de détruire Highland., contrairement à ses généraux, qui en ont conscience…

Personnage complexe et complexé,Luca est le méchant emblématique de la série. Oui ça méritait bien un partage de la première place.

Voilà, j’espère que cela vous aura plu, et je vous donne rendez-vous pour le prochain TFGA qui sera sans doute publié plus tôt, mais là j’avais décidé d’aller un peu en vacances…

À propos de Julius

Gamer aimant les jeux actuels et rétro, aimant aussi le cinéma les chats, la photo. J'écris aussi. Pour moi, ici, et aussi ailleurs.

Publié le 02/08/2015, dans TFGA, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Et bien j’ai bien fait de prendre mon temps pour lire ton top, j’ai une nouvelle fois appris beaucoup de choses, merci à toi d’avoir souvent développé tant sur les personnages dont il est question, que les jeux dont ils sont issus 🙂

    Pour Kefka, et bien tu vois je pensais comme toi que Sephiroth allait avoir la part belle, mais finalement Kefka a dû être au moins autant citer. C’est fou comme ce méchant a marqué … ça me donnerait presque envie de faire le 6, que je n’ai finalement fait « que » 2 fois !

    Sinon avec ton n°3, tu m’as définitivement donné envie d’en savoir plus sur l’histoire des MGS. Autant les jeux en eux-mêmes ne me tente pas (et puis, la plupart sont très/trop vieux pour être prenant à mon sens) majoritairement parce que je n’aime pas les jeux d’infiltration, mais l’histoire a l’air extrêmement riche et dense.

    Bref, encore merci et bravo pour ce classement ! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :