Guns of the Kikoolols épisode #64

Sony : le concours de l’absurdité totale.

En fin d’année dernière, j’ai poussé plusieurs coups de gueule concernant la communauté gamer. Je disais notamment qu’elle avait le pouvoir de s’auto-détruire par des comportement irresponsables.  Mais si les gens qui sont sensé nous représenter dans les médias  s’y mettent aussi, on ne va plus s’en sortir!  Mais le pire c’est que les choses paraissent dans les détails encore plus absurdes qu’elles ne le sont déjà.  Je vais tenter de faire une synthèse de tout ça.

Comme vous le savez, Sony a fêté dignement ses 20 ans de présence dans le domaine du jeu vidéo  début décembre.  Pour cela, la firme a mis en place divers concours et a sorti  une PS 4 spéciale 20ème anniversaire.  C’est dingue comme le hasard fait bien les choses, dites donc! Mais difficile de vraiment leur en vouloir, tant on se demandait si cet outsider complet allait pouvoir survivre dans un monde dominé par Nintendo et Sega en 1994. Donc objectivement, la carrière de Sony dans le domaine est une jolie réussite.

Et justement, cette PS4 spéciale que je ne trouve personnellement pas spécialement belle, est produite en quantité très limitée et les conditions pour l’acquérir sont particulières, pour ne pas dire assez discriminatoires. Mais Sony a cru bon de  faire un concours pour l’avoir. Apparemment, il y aurait eu plus de 60 000 personnes qui y auraient participé. Rien que ça. Mais d’après ce que j’ai lu, ce qui est encore plus absurde,  c’est que en gros,  on y gagnait… Un code confidentiel donnant l’autorisation d’acheter sa console collector… à 500 €.  Oui, vous avez bien lu. Déjà ça commence bien, non ?

Mais comme dans tout concours, il y a des gagnants… et des perdants. Cependant, Sony, belle joueuse (ou plutôt, voulant écouler à tout  prix les stocks, faudrait pas que ça nous reste sur les bras ce machin, on s’est fait chier à la produire),  a également organisé un concours « seconde chance ». Une session de rattrapage,  en gros, pour avoir toi aussi ton code…

Maintenant, vous connaissez sans doute l’animateur Julien Tellouck  si vous regardez régulièrement Game One.  Eh bien, le présentateur de la #Team G1 a  mis une image révélant qu’il avait été pris  parmi les gagnants de la « seconde chance » ( cf. les captures d’écran).  Suite à « un entretien téléphonique »…  Et il ne serait apparemment pas le seul à avoir été sélectionné parmi les « heureux gagnants » un tant soit peu connus  du monde du jeu vidéo. Je me demande comment a été faite la sélection…

tellouck Gate 2

Tellock Gate 3Déjà qu’être journaliste offre des privilèges, là, ça dépasse tout de même l’entendement!  Tellouck, tout comme d’autres, est censé nous « représenter » (bien que je ne me sois jamais reconnu à travers lui) auprès des éditeurs. Ce sont des professionnels, qui d’un certain côté représentent le pays pour lequel ils travaillent en tant qu’accrédités sur les salons et conférences.  Que des anonymes participent à ce concours, aussi absurde soit-il dans les faits, je peux le comprendre,  mais des journalistes ou personnalités connues qui doivent avoir les moyens ou des privilèges  pour se procurer matériel et jeux, désolé ça ne passe pas. Pour ne prendre que Julien Tellouck,  cela m’étonnerait qu’il soit payé à Game One avec un lance-pierre, depuis le temps que la chaîne existe (1998)… Pire encore, cela  alimente la défiance des joueurs envers la profession, déjà bien mise à mal par  l’affaire du Doritos Gate, dont les conséquences n’ont pas été digérées. 

Ce n’est pas demain la veille que la méfiance cessera, tant que les pratiques  dénoncées il y a déjà plus de deux ans perdureront. Mais le problème dans cette triste affaire, c’est que  les comportements irresponsables ont lieu  des deux côtés. Qui appuiera sur le bouton de destruction en premier, les joueurs anonymes ou les professionnels ?  Le monde des jeux vidéo est tombé bien bas. 

Publicités

Publié le 23/01/2015, dans Guns of the Kikoolols, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. D’ici peu, tu pourras faire un article sur les « heureux gagnants » qui revendront leur précieuse PS4 édition 20eme anniversaire plusieurs milliers d’€ sur les sites marchands…
    Comme pour toi Julius, ce genre de comportements me fait vomir.

  2. Parait il que la formule de ce courriel à été reçu par tous les « gagnants » de la seconde chance. Ce qui me paraît tout à fait aberrant réside plutôt dans le système de distribution. Qui pensait qu’en 2015, des individus seraient prêts à attendre un tirage au sort payant aux alentours de 500€? Que des querelles éclateraient non seulement par les perdants mais aussi par le fait de ne pas avoir été choisi?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :