Guns of the Kikoolols épisode #64

Call of Publi-rédactionnel

C’est désormais une tradition dans le monde du jeu vidéo. Début novembre sort , avec une régularité meilleure que celle d’un train SNCF, un nouvel épisode de Call of Duty. Et justement, nous allons nous pencher sur le cas de Advanced Warfare, dont la presse spécialisée s’est empressée de sortir les tests la veille de sa sortie officielle (parce que le jeu, il était déjà en vente dans certains magasins, je suis sur). Cette presse spécialisée, justement. Qui sort ses reviews tranquilou, le lendemain de la fin de la Paris Games Week, ou bien entendu, un stand était dédié au jeu. Qui fait partie du SELL, qui organisait cette manifestation ? Le directeur d’Activision France. Mais passons.

Ce que j’y ai vu moi, dans ces soi-disant tests, ce sont des publicités géantes à la gloire de la dernière itération de la licence phare de Bobby Kotick.  Un bon 18/20  gagnant chez jeuxvideo.com et jeux actu, dont les sites sont saturés de pubs à la gloire du jeu, 4/5 chez les ménestrels…

Vous allez me dire : Mais Jul, on le sait que tu es un anti-COD primaire. Sauf que ce n’est pas tout à fait vrai. Je veux parler ici avant tout d’éthique journalistique et non de ce qu’est le jeu en lui-même. Ce que je demande, sérieusement, c’est de remettre ce titre à la place qui lui convient. Je ne demande pas de lui mettre une sale note s’il ne le mérite pas. Et il ne la mérite peut-être pas, d’ailleurs. Mais quand je lis les différents tests, on sent que Activision a poussé derrière. Des pubs géantes où on s’extasie sur certaines nouveautés qui n’en sont pas vraiment. L’exosquelette, il n’y avait pas ça dans Titantfall déjà ? Oh, et la «  verticalité » qui semble tant le leur plaire… vous savez que certains niveaux de Duke Nukem 3D étaient basés sur ce concept ? Et le jeu date de 1996 !

Alors perso je veux bien qu’il soit soigné, beau, immersif, mais… Il reprend des idées déjà vues ailleurs et surtout, il conserve apparemment les mêmes défauts depuis des années ! Si le premier critère est légitime, le second l’est beaucoup moins. Pourquoi les sites n’ont ils pas sanctionné le jeu pour ça ? Lisez les colonnes recensant les défauts… quand je vois « toujours aussi scripté » chez  jeuxvideo. com, c’est trop important pour ne pas en tenir compte !

Dois-je aussi parler de certains modes et maps vendus en DLC et dont le season pass coute 50 € ? Eh oui vous ne paierez que la moitié du jeu en magasin. Il vous reviendra entre 100 et 120 € si vous prenez le total. Est ce vraiment acceptable au point de passer cela sous silence ? Sur que Kotick peut s’en payer,des baignoires en or massif.

Call of Duty : Advanced Warfare pose une fois de plus l’épineuse question entre test vraiment objectif et publicité déguisée. Passez moi mon paquet de Doritos !

Mais attention ! Sur les forums du jeu de jeuxvideo.com, on a décidé de sortir les crocs. Deux modérateurs se sont ramenés, n’hésitant pas à bannir les gens s’ils grattent un peu trop là ou ça pourrait leur faire mal, preuve que le site s’attendait à ce type de réaction. Pire encore ce matin, les sujets trop polémique ont «  miraculeusement » disparu du forum ! Des intérêts à protéger,surement ? Le problème vient du site lui-même. En effet, jeuxvideo.com est le site numéro 1 français en termes de membres et de connexion quotidiennes. Cela attire les annonceurs, ce qui est logique. Mais je pense que toute note en dessous de 15 aurait été mal vue par Activision. Et ça, webédia qui édite le site le sait très bien et ne peut se permettre de se fâcher avec un des plus gros éditeurs du secteur. Alors on aide un peu… Et moi ça me met en colère. Parce que déjà, les modérateurs, si prompts à venir calmer l’agitation qui a lieu à juste titre, ils font quoi concernant les sujets bien pires de certaines autres sections du forum (par exemple, le 15/18 ans… ce n’est qu’un exemple, je vous dis !) ? RIEN. Par contre contester une note qui sent la pub à plein nez, là on y va. Ensuite parce qu’en faisant cela, leur barème de valeur et de notation perd tout crédibilité.

Quant à Gameblog, ils ne sont pas forcément plus propres. Comment expliquer qu’un membre de la rédaction proposait de gagner un exemplaire du jeu en retweetant ou favorisant son tweet qui en parlait et cela depuis mai ? Oui, 6 mois avant la sortie effective du titre qu’il nous bassinait avec ça. Ce sent à peine la promotion et le coup de pub. A peine. Le mélange des genres propre à Chièze, sans doute…

A l’heure où j’écris ses lignes, seul Gamekult s’est montré plus modéré dans son test. Résultat ? 7/10 et sélection tout de même, mais au moins, le leur est plus objectif que certains de leurs concurrents… Bizarre, non ? Sans doute parce que fidèles à leurs principes, il préfèrent juger dans des conditions optimales CHEZ EUX ce que vaut la bête et non lors d’invitations et de conventions ? Il n’y aurait donc qu’eux pour la presse internet française qui oseraient avoir du cran et de juger non pas en fonction de celui qui paie la pub ? Je crois que oui, d’autant que le rédacteur en chef du site, Yukishiro, a affirmé dans un tweet que Activision avait organisé des reviews events et qu’ils avaient refusé d’y aller. Voilà la réalité pour des tests de jeux à gros budget en 2014. Et c’est complètement navrant. Cela fausse tout.

En presse papier, je me doute bien que Canard PC va encore oser dire ce qu’ils en pensent vraiment, et je l’espère, JV le Mag. En revanche, ne comptez pas trop sur Jeux Vidéo News et Vidéo Gamer

Ah aussi, ne me parlez pas des sites américains, s’ils ont mis une bonne notre c’est que le jeu est excellent, etc. NON. Là-bas, l’éditeur peut demander à un site de virer un rédacteur trop tiède avec son jeu. Donc, idem on passe outre certains défauts, qui je le rappelle, sont présents depuis des années, et on prend le susucre (la pub) et on sourit. Kotick sera content. Pas une tête qui dépasse. Certains sites ont mis en place une charte d’éthique pour les tests de jeux, notamment en refusant d’aller aux reviews events et en testant les jeux dans leurs locaux. Il serait temps que cela devienne universel. Ou alors que les sites en question assument pleinement d’écrire du publi-rédactionnel. Le marquage de la mention est obligatoire, il arrive aussi parfois de voir «  publi-communiqué ». Au moins ce serait honnête…

Ce que j’attends, ce sont les avis de blogueurs/euses voire de certains faisant des vidéos donner leur avis. Des non-professionnels, donc. Mais si vous misez sur Cyprien et Squeezzie, c’est peut être pas chez eux qu’il faut aller. Amis joueurs, faites vous un avis par vous mêmes. Adorez-le si vous voulez, mais agissez en personnes intelligentes et objectives et fuyez ces pubs. Je me demande comment les auteurs de ces promos géantes peuvent encore se regarder dans la glace et travailler en se disant journalistes de jeux vidéo. Les leçons du Doritos Gate n’ont hélas toujours pas été retenues.

doritos

Publicités

Publié le 04/11/2014, dans Divers, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :