5 bonnes raisons de rebrancher sa GameCube

La GameCube de Nintendo, sortit en 2001 au Japon et aux Etats-Unis et en mai 2002 en Europe. Le marché déjà occupé par Sony qui triomphait de nouveau avec sa PlayStation 2 et Microsoft qui tentait de se faire une place, n’était pas des plus faciles  pour celle qui devait succéder à la Nintendo 64.  La console réalisa des scores de vente inférieurs à ses aînées, et pourtant,  je pense qu’elle aurait mérité un tout autre sort. En voici 5 bonnes raisons.

SONY DSC

1) Une console transportable à emporter partout

Ce qui frappe concernant la GameCube, ce sont ses dimensions. Compacte, elle forme un cube comme son nom l’indique et mieux encore, elle était dotée d’une anse pour pouvoir la transporter!  Idéale pour des soirées entre potes sur Smash Bros Melee ,  Mario Kart Double Dash!! et bien d’autres encore,  car Nintendo a inclus quatre ports manettes. De plus elle était solide et pouvait supporter sans mal les chocs. Peu encombrante, conviviale et fiable, un trio gagnant.

2) Techniquement, ça n’a pas trop mal vieilli

La puissance de la console permet un affichage de bonne qualité sur écran HD, sans trop de pertes  ni délavage de pixels. L’immense majorité des titres reste encore largement regardable. 

3) Celui qui veut découvrir Resident Evil  se doit de posséder la console.

La GameCube est celle qui possède sans doute le plus de titres de Resident Evil à l’heure actuelle, dont les  premiers épisodes ont été refaits. Un fan de la saga peut se faire pas moins de 6 titres, allant de Resident Evil Zero à Resident Evil 4, en passant bien entendu par Code Veronica X

4)Une ludothèque de qualité 

Peu d’éditeurs tiers par rapport à ses concurrentes, mais en général des jeux de qualité, et surtout le savoir faire typiquement Nintendo. On retrouve Mario et les personnages de l’univers Nintendo dans des courses de kart,  mais sur GC, le plombier est aussi footballeur, ou tennisman, entre autres. Certaines franchises évoluent de façon spectaculaire, on retiendra notamment  le F-Zero GX bien ardu  ou les Metroid Prime. Parmi les éditeurs, on peut compter SEGA qui éditera nombre de ses licences sur la console suite à l’échec de la Dreamcast, et certaines comme Super Monkey Ball commenceront leur carrière ici. Seul bémol : que Jet Set Radio Future soit resté une exclusivité Microsoft.  En revanche,  le troisième Phantasy Star Online restera exclusif à Nintendo. Capcom, outre ses Resident Evil éditera deux épisodes complètement déjantés de Viewtiful Joe.  La GameCube accueillit une curiosité ; nommée Odama. Dans ce jeu de stratégie, vous  donniez  des ordres à vos troupe via un micro.Une autre curiosité à signaler est Killer 7,  jeu conçu par Suda Goichi, dont la version est techniquement meilleure par rapport à son homologue PS2. Si toutefois vous accrochez au concept et captez comment ça se joue.

Super Smash Bros Melee est le jeu le plus vendu de la console.

Super Smash Bros Melee est le jeu le plus vendu de la console.

5) Ses RPG

Elle a peu de RPG, mais  quand ils sont là, ils sont de qualité. SEGA lui donnera ses deux premiers Phantasy Star Online, en plus du troisième déjà évoqué plus haut. L’éditeur portera dessus la version complète de Skies of Arcadia, à l’origine sur Dreamcast. Cette version, sous-titrée Legends, sacrifie la qualité sonore des musiques pour plus de quêtes, de lieux à trouver et de personnages.

Monolith Software, fondée par des anciens de chez Squaresoft, lui donnera deux jeux uniques  dans leur gameplay : Baten Kaitos. Seul le premier épisode, les ailes éternelles et l’océan perdu, arrivera en Europe. Dans ce jeu,  vous attaquez et vous défendez  ( vous gérez les deux phases) avec des cartes appelés magnus. Un système passionnant permettant des combinaisons de folie,  mais qui font que  les joutes sont souvent longues. De plus il est beau et certains principes ingame sont bien trouvés.

Namco lui donnera Tales of Symphonia qui était un des plus beaux jeu du genre à sa sortie,  il ne faut pas non plus oublier Fire Emblem : path of radiance, fidèle aux principes de la série : quand un personnage meurt, c’est définitif.

Et si la série des Zelda ne rentre pas tout à fait dans la catégorie ( bien que ce soit sujet à débat), la GameCube en accueillera deux de qualité. The Wind Waker, au début de la vie de la GameCube avec son style en cell-shading, et Twilight Princess, un épisode assez sombre qui marque avec brio le chant du cygne de la console, qui laissera ensuite place à la Wii. Le savoir-faire Nintendo, une fois de plus…

Voilà mes 5 bonnes raisons de rebrancher la GameCube, mais vous en avez peut-être d’autres…

Princess-Zelda-Twilight-Princess-the-legend-of-zelda-32057900-580-1100

Julius

 

Publicités

Publié le 04/10/2014, dans Back to the Pixels, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. La seule console capable de détrôner la gamecube c’est la dreamcast pour moi. Elle reste numéro un.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :