[Critique RPG culte] Valkyrie Profile

Jusqu’en 2003, Squaresoft et Enix étaient concurrents.Les deux éditeurs sont connus dans le domaine du RPG en matière de jeux-vidéo. Square avait pour licence phare Final Fantasy, et Dragon Quest était celle d’Enix. Mais à l’aube de l’an 2000, le studio Tri-Ace affilié à ce dernier et qui s’est fait connaître grâce aux deux Star Ocean déjà sortis à l’époque, nous pond une petite bombe basée sur la mythologie scandinave. Son nom : Valkyrie Profile. Le jeu sortira aux États-Unis mais ne franchira jamais l’Atlantique pour arriver en Europe, du moins pas avant son portage sur PSP en 2006.

Autant le dire tout de suite, la plupart des gens qui ont posé leurs mains dessus on eu du mal à s’en remettre. Et c’est pour cette raison que je vous propose un retour sur ce jeu assez méconnu.

SLUS_011.56_27082014_172249_0434

An Epic Poem on a Sacred Death

Dans le village de Coriander une jeune fille, Platina, découvre que ses parents ont décidé de la vendre comme esclave. Elle s’enfuit de la maison avec son amour d’enfance, Lucian. Les deux adolescents partent et arrivent dans un champs aux fleurs empoisonnées. Platina, ne pouvant plus avancer et ses mauvais souvenirs refaisant surface, meurt du pollen toxique dégagé par les fleurs. Lucian, désespéré, pousse un cri déchirant.

Le temps a passé. Le Royaume d’Asgard est en proie à de sanglantes batailles entre les Vanes de Surt et les Ases d’Odin. Ce dernier réveille la valkyrie Lenneth, une des trois déesses guerrières et lui dit que la situation est très urgente.

Odin

Sa mission sera de rassembler des âmes et de former une armée pour l’affrontement final entre Ases et Vanes, lors du Ragnarök. Odin le sait, cet événement aura lieu. Lenneth doit donc quitter Asgard pour le monde des humains, Midgard, et recueillir les âmes courageuses sur le point de mourir afin d’aider les dieux. Car les hommes, eux aussi, se font la guerre. Ils deviendront alors des Einherjars, des soldats au service d’Odin, que Lenneth devra choisir et former.

Oui, dans Valkyrie Profile, on voit des gens mourir. La mort sera d’ailleurs un thème omniprésent tout le long du jeu. Mais cette quête pourra aussi réveiller le passé de Lenneth…

Une image symbolique que vous comprendrez en jouant.

Une image symbolique que vous comprendrez en jouant.

C’est quoi un Eingérard…pardon, un Einherjar ?

Le jeu est découpé en 8 chapitres principaux de 24 périodes en mode normal. Entreprendre des actions, comme se reposer, aller dans un village ou dans un donjon entraînera une consommation de ces périodes. Une fois toutes les périodes écoulées, vous passez au chapitre suivant. Donc on sait qu’on ira inexorablement vers cet affrontement final,ce crépuscule des dieux de la mythologie nordique. Mais le chemin sera long. A la fin de chaque chapitre, vous devrez rendre des comptes à Freya, la déesse de la fécondité qui a été envoyée par Odin pour vous surveiller, lors des « Sacred Phases ».Vous devrez lui envoyer des guerriers qui devront répondre à certains critères. N’envoyez jamais un personnage avec des « traits » et une « Hero Value » trop faibles, sinon il mourra pendant la guerre.

Vous pourrez voir les Exploits de vous Einherjars au Valhalla lors des "Sacred Phases".

Vous pourrez voir les Exploits de vous Einherjars au Valhalla lors des « Sacred Phases ».

Vous pouvez parcourir la carte comme bon vous semble étant donné que Lenneth vole au dessus du monde des humains. Pour repérer un futur Einherjar, elle devra utiliser la « concentration spirituelle ». Le lieu du drame s’affichera alors et vous pourrez y aller. Vous serez témoin de la mort de la personne. C’est souvent dramatique et poignant à la fois. C’est dur de dire ce que l’on ressent lorsqu’on assiste à ces scènes, souvent assez longues, d’ailleurs.

Si vis pacem, Gerabellum. Pas d'applaudissements, merci.

Si vis pacem, Gerabellum. Pas d’applaudissements, merci.

Pour entraîner vos recrues, vous devrez aller dans des donjons, eux aussi trouvables au moyen de la concentration. La musique change selon la recherche.

Le fait d’avoir divisé le jeu en périodes demande toutefois une certaine organisation des événements, notamment dans les chapitres avancés.

SLUS_011.56_28082014_190252_0008

Les combats ne sont pas aléatoires. Vous voyez les formes des ennemis à l’écran et il faut qu’il y ait contact pour qu’un combat se déclenche. Lenneth pourra aussi les geler temporairement avec des cristaux de glace en appuyant sur la touche Carré. Ces cristaux peuvent aussi servir à grimper le long des murs, au besoin, ce qui est idéal pour aller dénicher des coffres haut perchés.

Vous devrez fouiller si vous voulez les trésors les plus précieux des donjons.

Vous devrez fouiller si vous voulez les trésors les plus précieux des donjons.

La chevauchée de la Valkyrie

Une fois au combat, chaque bouton de la manette correspond à un personnage disposé à peu près de la même manière à l’écran. Tous attaquent en même temps.Chaque coup porté remplit une jauge de combo, en bas à gauche qui une fois arrivée à 100, permet à un personnage de lâcher une furie qui laissera des traces, notamment contre les boss. Attention, certaines peuvent demander un temps de récupération faisant sauter un tour voire plus au personnage l’ayant lancée, notamment si elle est à base de magie.

Les boutons correspondent à un combattant. déclenchez-les dans le bon ordre.

Les boutons correspondent à un combattant. déclenchez-les dans le bon ordre.

 

Si vous combattez bien, les ennemis lâcheront des cristaux qui donnent 5% d’Expérience en plus à la fin du combat, et plus rarement, des orbes qui remettent de la vie et parfois, des coffres à trésor qui seront dévoilés dans le «  War Trophy ».Vous récoltez également de l’expérience lorsque que vous faites une action essentielle dans les donjons, ou lorsque vous en terminez un après avoir battu un boss : il s’agit de l’« Event EXP » ,elle est stockée dans « l’Exp Orb » et vous pourrez la redistribuer comme bon vous semble si vous désirez faire monter en niveau vos personnages plus rapidement. Vous l’avez compris, les combos sont la clé pour pouvoir se débarrasser le plus vite possible de vos adversaires. Valkyrie Profile est un jeu qui abandonne un peu le tour par tour pour proposer un système plus basé sur l’action.

Le " final blast" d'Arngrim est toujours efficace...

Le  » final blast » d’Arngrim est toujours efficace…

Pour la progression des « traits » des personnages, vous aurez des Points de Capacité, que vous récoltez en faisant des combats. L’amélioration des traits fera augmenter la « Hero Value » une valeur qui sera nécessaire pour les envoyer au Valhalla sans que cela ne se transforme en opération-suicide. Vous ne pouvez pas les envoyer si cette valeur est négative, mais c’est également inutile si elle est à +2. Donc, vous en ferez, des combats, pour parfaire leur entraînement. Et comme ce n’est pas automatique, vous devrez le faire manuellement en passant par le menu «  Skills » pour leur apprendre des compétences. Certaines d’entre elles s’obtiennent via des livres qui seront stockés dans l’inventaire, et la magie fonctionne de la même façon. Valkyrie Profile vous oblige donc à avoir un minimum de curiosité pour pouvoir optimiser le développement de vous personnages et aussi vous faciliter les combats( « Guts » et «  First Aid » étant à assimiler dès que possible).

Vous n’aurez pas d’argent de tout le jeu, mais des « Materialize Points » que vous pouvez transformer en objet ou en équipement pour vos guerriers.Vous en obtiendrez à la fin de chaque chapitre.

Vous devrez assigner manuellement les compétences à vos personnages.

Vous devrez assigner manuellement les compétences à vos personnages.

Là où le jeu se distingue de la plupart des RPG, c’est qu’une fois entré dans un village ou un donjon, le jeu se déroule… de profil, comme un jeu de plates-formes 2D. Vous évoluez donc sur un seul plan, cependant, il est possible de passer à l’arrière plan grâce aux portes ou passages en appuyant sur le haut de la croix directionnelle. Cependant les villages ont un rôle différent de ce qu’on connaît dans ce type de jeu. Ils servent à recruter les âmes des personnes qui viennent de mourir, et rien d’autre. Si vous y allez pendant une phase de temps libre, vous constaterez que les gens son bien peu bavards et qu’il n’y a aucun magasin. Cependant, on saluera l’effort de les avoir rendus tous différents les uns des autres.

Allons faire un tour à l'académie des mages...

Allons faire un tour à l’académie des mages…

 

Les donjons sont également bien construits. Certains sont facultatifs et n’apparaissent pas lors de l’histoire principale. Ce sont de vrais labyrinthes, et vous mettrez du temps avant de parvenir au boss. Une fois vaincus, ces derniers laissent derrière eux des coffres contenant des artefacts sacrés appartenant à Odin. Vous êtes libre de les lui envoyer…ou de les garder, certains pouvant avoir leur utilité. Mais dans ce cas, votre note d’évaluation baissera. Et ne soyez pas trop gourmand.

Avec les cristaux, les boss permettent d'amasser un beau paquet d'XP.

Avec les cristaux, les boss permettent d’amasser un beau paquet d’XP.

Vous l’avez vu, le jeu dispose d’innovations et d’un parti pris qui méritent déjà qu’on s’y attarde. Mais s’il n’y avait que ça…

artwork mystina

Ragnarök and Roll

Tri-Ace a fait d’énormes efforts pour rendre faire de son jeu une réussite artistique. On savait que le studio était doté de graphistes doués et les deux Star Ocean sortis avant l’ont prouvé, mais ici, le souci du détail a été extrême. Chaque décor a été fait à la main, et le résultat est magnifique, aussi bien dans les villages et les donjons. Regardez donc l’esthétisme de certains bâtiments… Mieux encore, les graphismes sont faits sur plusieurs plans, exploitant à merveille les capacités de la console. Les personnages sont également très réussis et leurs artworks 2D sont très bien rendus. En 3D on sent qu’ils ont un peu de mal à s’intégrer aux plans 2D mais rien de bien méchant. Valkyrie Profile bénéficie d’atours magnifiques, lui donnant une atmosphère unique, d’une mise en scène magistrale et d’une animation sans faille. Il n’y a qu’à voir le dessin animé d’introduction pour s’en convaincre.

N'hésitez pas à retourner dans les villages  d'une nouvelle recrue, vous y gagnerez des objets souvent utiles.

N’hésitez pas à retourner dans les villages d’une nouvelle recrue, vous y gagnerez des objets souvent utiles.

L’ambiance sonore est également à la hauteur du jeu. Motoi Sakuraba, déjà à l’origine des formidables bandes-sons des deux Star Ocean, s’est clairement lâché, et on sent tout son être dans la composition des morceaux. Celui des combats fait sentir un sentiment de puissance incroyable. Au total, en allant des morceaux les plus calmes pour les villages aux plus tonitruants (au hasard, Confidence into domination), c’est plus de 71 morceaux qu’ils nous a pondu, sur trois CD d’OST au total. Le jeu comporte des voix, mais concernant le doublage anglophone, on a souvent l’impression que les personnages parlent dans un seau. De plus, il est trop surjoué à mon goût.Ceci dit un RPG « parlant », c’était assez rare, et cela ajoute à l’immersion. Il y a également des bruitages assez nombreux.

Dommage que vous ne puissiez entendre la musique pendant cette séquence...

Dommage que vous ne puissiez entendre la musique pendant cette séquence…

Ajoutez à ça une prise ne main quasi-immédiate, bien qu’assez déroutante, et vous obtenez quelque chose qui tient techniquement très bien la route. Squaresoft avait un concurrent qui n’avait vraiment rien à lui envier. Et je n’ai pas encore fini de vous le prouver.

lezard valeth

 

Le bon Profil(e)

La durée de vie est peut être un poil limitée par le découpage du temps en périodes et certains regretteront que l’idée ne soit pas exploitée à fond. Comptez tout de même 30à 40 heures de jeu pour le boucler. Puisque j’en suis là, sachez qu’en fonction de vous actes, vous pouvez déboucher sur trois fins différentes, numérotées A,B, et C. Pour décrocher la fin C, il faut vraiment le faire exprès, et un joueur lambda aura accès à la deuxième. Mais il saura qu’il a manqué quelque chose. Il est toutefois regrettable que la fin A, la meilleure, ne soit disponible qu’à l’aide d’une solution, étant donné que certaines actions seraient impossibles à deviner par soi-même ! Terminer le jeu en mode Easy permet de faire un tour rapide du jeu, et il sera moins long à boucler, de plus certains personnages recrutables n’apparaissent pas et vous ne pourrez en aucun cas accéder à la meilleure fin. Le faire en Hard permet de débloquer un donjon secret dans sa totalité, le Seraphic Gate. De quoi ajouter à un contenu déjà conséquent. D’autant que la difficulté choisie au départ du jeu n’influe pas sur la vie et la résistance des ennemis, mais sur le nombre de périodes données par chapitre, les objets et surtout, le nombre de choses à faire, le mode Hard comprenant plus de personnages et de donjons. Il faut aussi noter que toutes vos recrues commenceront au niveau 1.

Certaines armes permettent de faciliter certains combats. Si vous avez la " Dragon Slayer" équipée, Ce dragon n'aura même pas le temps de frapper.

Certaines armes permettent de faciliter certains combats. Si vous avez la  » Dragon Slayer » équipée, Ce dragon n’aura même pas le temps de frapper.

Que serait un RPG sans un bon scénario ? Pas grand chose. Dans Valkyrie Profile, on en tient sans doute un  comme on en verra probablement jamais plus. Il est tout simplement sublime. C’est bien écrit, c’est poignant, le jeu ayant une narration simple mais efficace, et les relations entre les personnages sont bien retranscrites. Certains sont complètement tarés comme Lezard Valeth. Plus que des mots, ce sont parfois les images qui parlent. Ou la musique. Ou les deux.Quoiqu’il en soit, un amateur de RPG n’en sortira pas indemne après avoir fait le jeu et obtenu la meilleure fin. La tragédie, inexorablement, avance, jusqu’à son dénouement. On peut lui reprocher de ne pas respecter à la lettre la mythologie dont il s’inspire (parfois, il y a même de grosses confusions) mais c’est vraiment pinailler vu ce qu’il nous offre. En effet, on ne va pas se plaindre, pour une fois qu’on s’éloigne des sentiers bien trop rebattus du RPG japonais, je pense même qu’on devrait s’en réjouir.

Frei est représentée en tant que femme dans le jeu. Dans la mythologie scandinave, c'est un  homme.

Frei est représentée en tant que femme dans le jeu. Dans la mythologie scandinave, c’est un homme.

Verdict :

Les mots sont dérisoires pour arriver à décrire ce qu’est Valkyrie Profile. Plus qu’un jeu, une œuvre d’art, que tout passionné de RPG se doit de faire une fois, ne serait ce pour sa culture vidéoludique. Tant et si bien que ses qualités outrepassent largement ses quelques défauts. Une tragédie scandinave en jeu vidéo, c’est rare pour être souligné. Et si on la remettait dans la lumière ?

SLUS_011.56_28082014_093517_0058

Points Positifs :

Magnifique en tous points

Une atmosphère unique

Le scénario

Le système de jeu

La construction des donjons et des villes

Les musiques de Sakuraba…

 

Points Négatifs

Le doublage anglais

Les instructions sont parfois peu claires

Impossible d’avoir la meilleure fin sans une solution à côté

Aelia

La version PSP :

Le jeu en version PSX n’a jamais vu le jour en Europe. Pour cela, il faudra attendre le remake fait par Square-Enix, porté par TOSE en 2006 et intitulé Valkyrie Profile : Lenneth. Les séquences animées ont été remplacées par des images de synthèse, je trouve que ça enlève du charme. Pour le reste malgré les temps de chargement sur le menu du jeu, le son a été amélioré, la traduction un peu améliorée, mais le contenu est le même, donc à faire si vous n’avez pas la version d’origine.Vous passeriez à côté d’un grand jeu… Je sais, je me répète.

Julius

 

Lenneth

Valkyrie Profile

Développeur : Tri-Ace

Editeur : Enix

Genre : RPG

Année de sortie : 1999 ( Japon) 2000 (Etats-Unis)

Sorti sur : PlayStation

Format : 2 CD

Sauvegarde : 3 blocs

Existe aussi sur : PSP (2006).

Publicités

Publié le 11/09/2014, dans Level Up !, Passe la manette !, et tagué , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. C’est un de mes RPG favoris et j’ai également apprécié le volet sur Ps2. L’histoire est prenante et surtout, moi qui suis complètement dingue de la culture scandinave, je m’étais amusée du point de vu japonais sur cette culture. J’espère que nous aurons droit à l’histoire avec la troisième valkyrie. Je dois dire que je n’ai pas beaucoup accroché à covenant of the plume.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :