[critique film] 9 mois ferme

Oh, tiens, une Comédie Française© qui est drôle et pas pompeuse, et pas recommandées par l’intelligentsia des critiques journalistiques ou ne s’adressant pas exclusivement aux beaufs comme on en a trop vu ces dernières années, c’est possible en 2013 ? Réponse : Oui, grâce à Albert Dupontel. Cette fois, il est devant et derrière la caméra. Ce film est approuvé à la fois par les 2 associations suivantes, l’ AACPBPPPHQLC ( Association Anti-Critiques Pseudo Bobos Pédants Pétant Plus Haut Que Leur Cul) et le CCMM ( Comité Contre la Mentalité Montargoise).

Sandrine Kiberlain joue le rôle d’Ariane, une juge du barreau de Paris qui se voue au célibat et se consacre sa vie à sa carrière dans la profession. Quel n’est pas son désarroi lorsqu’elle apprend qu’elle est enceinte de 6 mois ! Elle se met alors à chercher le père. Est-ce son collègue relou qui la drague depuis le réveillon du 31 décembre ? La vérité sera toute autre. Il s’agira du criminel Albert  » Bob » Nolan, en attente de jugement pour avoir gobé les yeux et démembré le vieillard qu’il cambriolait. Bien évidemment, Bob est joué par Dupontel.

la belle et la bête...

la belle et la bête…

Et c’est parti pour un festival burlesque où tout ou presque, est permis. le film tient beaucoup là dessus, mais aussi de ses dialogues savoureux. Dupontel réussit à rendre les scènes trash hilarantes. C’est un peu surjoué parfois, mais tout réussit à passer niveau humour. Sandrine Kiberlain assume son rôle avec une grande justesse, en future mère désespérée et le duel entre les deux est bien mené. On notera aussi des seconds rôles hilarants, comme l’avocat bègue (à se demander comment il l’ est devenu) ou le collègue obsédé, ou encore le médecin légiste complètement à la masse. Mais le film regorge de trouvailles et de références absolument délicieuses, allant du cartoon de Tex-Avery à la critique des médias avec les chaines d’info caricaturées avec non seulement des messages idiots dans les bandeaux du bas de l’écran, mais aussi sur l’une d’elles, un caméo de Jean-Dujardin juste énormissime. mais il n’est pas seul on y croise, autre autres, Yolande moreau, Jan Kounen ou encore Terry Gilliam.

Niveau réalisation pure, c’est bien rythmé et la qualité d’écriture certaine. Les musiques sont présentes aux bons moments sans êtres envahissantes.
Même s’il s’est un peu assagi depuis ses autres films ( je pense, notamment, à Bernie), et la fin en témoigne, il n’en reste pas moins que cette comédie, un peu inférieure en durée aux standards du genre, évite les pièges de la lourdeur, notamment grâce au grain de folie qui en émane. Un beau pied de nez aux autres productions du genre, à ‘n’en pas douter.

affiche 9 mois ferme

9 mois ferme 

Réalisation : Albert Dupontel

Genre : comédie

Avec : Albert Dupontel, Sandrine Kiberlain, Nicolas Marié…

Durée : 1h22

Distribution : Wild Bunch

En salles depuis le 16 octobre 2013

Julius

 

Publicités

Publié le 18/10/2013, dans Pur Film !, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :