[critique BD ] Zombillénium tome 1 et 2

Arthur de Pins est surtout connu pour  sa série  Péchés Mignons,  série de BD coquine  parue chez Fluide Glacial, avec des contenus parfois très explicites. Je dois avouer que ce qui a attiré mon attention sur Zombillénium,  c’est la couverture du premier tome, représentant le visage d’une femme avec de grandes lunettes noires  dans lesquelles ont peut voir une créature volante et une tour.  Pas de doute, il y a eu un certain travail, et cela ne peut qu’inciter le lecteur potentiel à ouvrir pour voir ce qu’il y a dedans.  Mais Arthur de Pins est il capable de faire une histoire cohérente sur une cinquantaine de planches ?  Vous aurez la réponse un peu plus tard, mais laissez-moi vous exposer la situation de départ :

Zombillénium  est un parc d’attractions  situé dans le Nord de la France, près de Valenciennes ( si j’en juge d’après l’illustration de garde  avec un panneau indiquant la direction de la ville),  basé sur la peur et les créatures fantastiques  comme  les zombies, les loups-garous et les vampires.  Pas facile de faire peur  et de savoir  ce qui  plait au public,  et Francis Von Bloodt, le directeur, vampire de son état, est bien placé pour le savoir. La fréquentation est en baisse, et insulte suprême, Zombillénium est encore moins fréquenté que Vulcania!    D’autant  l’hostilité des habitants de la région,  ravagée par le chômage, ne cesse de grandir.  De plus, même si le public croit que ce sont des humains déguisés,  le parc n’embauche aucun humain vivant… 

Blaise ( loup-garou), Gretchen et Francis  n'attendent que vous...

Blaise ( loup-garou), Gretchen et Francis n’attendent que vous…

Le premier tome met en place tout cela,  et débute au moment de l’embauche d’Aurélien Zahner  à Zombillénium, rencontré dans des circonstances  assez fortuites.  Ce dernier, voulant faire un braquage dans un bar, croise la route de Gretchen, une jeune femme  qui fera échouer son coup ( de quelle manière, à vous de le découvrir). Dépité, il repart  et  se fait renverser par la voiture de Francis Von Bloodt,  qui, à l’aide de Sirius,  ramenait Aton  la momie qui voulait partir en Egypte ( logique, me direz-vous). Ramené  » à la vie » ( si on peut dire), Aurélien se fait immédiatement embaucher en tant que vendeur de barbes à papas dans le parc. Mais son embauche ne va pas faire que des heureux.

A vous de découvrir les débuts de Zahner en tant que nouvelle recrue de Zombillénium. L’album est centré  sur Aurélien et Gretchen, qui en réalité s’avère être une sorcière. 

Dans le deuxième tome,  le parc ne fait effectivement pas que des heureux,  comme en témoigne le graffiti  retrouvé  sur le mur d’enceinte au début.  Certains habitants du village voisin projettent même d’attaquer le parc.   Dans une région rongée par le chômage, cela ne va pas sans provoquer quelques frictions. Tout se complique lorsqu’une  famille vient visiter Zombillénium, et cet album voit l’apparition d’Astaroth, le démon adolescent. 

gretchen

Verdict:

Pour le moment, il n’y a que deux tomes de sortis, et effectivement faire une histoire au long cours est autre chose que de faire une planche  de gag.  Pour la réponse à la question du début,  pour moi, c’est clair, Arthur de Pins s’en sort  vraiment très bien. C’est cohérent,  le concept est assez original ,c’est rythmé dans les deux tomes,  et les scénarios tiennent vraiment la route.  Ajoutez à cela des vannes  pleines d’humour noir,  d’anagrammes et un casting assez barré,  et vous obtenez une bande dessinée  qui semble prometteuse pour la suite, d’autant que les références culturelles sont nombreuses et pas forcément faciles à voir au premier coup d’œil.

Le parti pris graphique, en revanche pourra prêter à discuter. Si le design des personnages  est vraiment bien trouvé, comme le Michael-Jackson zombie,  les décors créés via  Illustrator  peuvent donner une impression de froideur et de vide.  Pourtant, Arthur de Pins ne change pas  sa façon de faire depuis sa précédente série… 

Si vous accrochez, comme moi, vous  voudrez bien vite connaitre la suite ,  tout en buvant un verre de sang frais…

Julius Von Bloodt

Zombiellénium tome 1 : Gretchen

zombillénium

Zombiellénium tome 2 : Ressources humaines.

Zombillenium2

Albums parus  chez Dupuis. 

Prix : 13,78 € chacun  sur Amazon.

Publicités

Publié le 14/08/2013, dans Phylactères, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :