[Critique Ciné] Star Trek : Into Darkness

Dans le monde la science-fiction au cinéma, il y a deux grandes écoles : les partisans de Star Trek, et les partisans de Star Wars.  Ne comptez pas sur moi pour prendre position d’autant que ce  treizième volet cinématographique a été réalisé par le futur réalisateur de Star Wars VII

Je n’ai pas vu le film avant celui-ci, réalisé par le même homme, mais je ne peux pas lui en vouloir de rajeunir une licence qui en avait besoin. Fini  les épisodes un peu  » pépères » d’avant. Ici, c’est place à l’action, et autant vous dire que vous ne serez pas déçus. D’emblée, cela commence par une scène qui nous emmène sur une autre planète, et ça démarre sur les chapeaux de roue…. Pour ne plus s’arrêter ensuite. En effet, le film  est un grand huit permanent, enchaînant les séquences sans temps morts.  D’autant que la majeure partie du film est basée sur la rivalité entre Kirk, jeune capitaine tête brûlée qui n’hésite pas à enfreindre le règlement et Spock avec son respect strict des conventions. Le film n’hésite d’ailleurs pas à le faire passer pour un salaud. Vous aurez pas mal de morceaux de bravoure, avec également un méchant  machiavélique à souhait.  Le scénario est globalement bien écrit, bien qu’il subsiste certaines zones d’ombres. La réalisation est du même tonneau,  et les effets spéciaux sont réussis,  il y a de beaux décors, en revanche, je reprocherai un abus de lens-flare  (effet de lumière) qui fait qu’on a parfois l’impression  de voir un acteur avec le soleil brillant derrière lui.  Ça gêne un peu, pour la vision… On ne voit pas le temps passer, et c’est le principal. Certains diront qu’effectivement il s’agit d’un bon film d’action… Mais pas d’un Star Trek.  Ils n’ont pas forcément tort,  et la musique tonitruante en témoigne, mais une saga ne peut pas vivre éternellement dans la naphtaline sous peine de devenir ringarde. Quoi qu’il en soit, si JJ Abrams  continue sur sa lancée,  on peut dire que le prochain Star Wars  s’annonce  plein de promesses. Reste à  savoir s’il réparera  le jouet cassé par Lucas…

Julius

affiche star trek into drakness

 

Le début :

Pour avoir enfreint le règlement, Kirk se voit retirer le commandement de l’Enterprise.  Mais une attaque terroriste visant Starfleet l’amène à reprendre  du service, face à un ennemi  redoutable. De plus, un conflit avec les Klingons menace…

Star Trek  Into Drakness

Réalisation : JJ Abrams

Genre : Science-Fiction

Avec : Chris Pine, Zacchary Quinto, Benedict Cumberbatch…

Distribution : Paramount

En salles depuis le  12 juin 2013

Publicités

Publié le 18/06/2013, dans Bonnes surprises, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :