Guns of the Kikoolols épisode #37

Amalgames

Tiens, il y avait longtemps qu’un de nos députés  n’avait pas attaqué les jeux vidéo suite à des faits de violences urbaines. 

Vous ne pouvez pas l’ignorer, vu que les chaines d’info nous en abreuvent toute la journée qu’un jeune homme de 19 ans est mort, suite à une rixe avec des Skinheads.  Voilà t-y pas que Bernard Debré s’en mêle. Ce député  de l’opposition tient un blog ( et parfois se fait entendre  sur RMC), et cherche à savoir l’origine de cette violence. Pour lui, le constat est clair, ça ne vient pas des manifs anti mariage homo, mais… des jeux vidéo.  voici l’extrait :

(…) »Il faut aussi comprendre que tous les jeux hyper violents mis à la disposition des enfants qui, lorsqu’ils deviennent adultes, ont cette culture dramatique. »(…) »Je suis révolté en entendant Pierre Bergé, comme d’autres d’ailleurs, vouloir trouver la source de cette violence dans les manifestions pacifistes des femmes, des hommes et des enfants qui ont défilé dans Paris contre le mariage pour tous. Cet amalgame est odieux « 

OH PUTAIN LA BONNE BLAGUE !!! 

Oser parler en fin d’extrait d’amalgame, alors que lui vient d’en faire un énorme sur les jeux vidéo ?  On tient un champion là les mecs! Œil, paille, poutre, voisin,  toussa... Ce n’est pas un éditeur de jeu vidéo qui a promis du sang à Hollande… Je joue aux jeux vidéo depuis les années 90.  ce n’est pas pour autant que je vais prendre une arme et aller tuer tout ce qui bouge!  Mais une fois de plus,  c’est un député qui parle sans connaitre son sujet.  Je me demande qui a bien pu voter pour lui, tiens…  c’est bien connu, les groupuscules d’extrême droite,  la violence, ça n’existait pas  avant les jeux vidéo…  Une fois d e plus ce loisir sert de bouc émissaire  à des gens, et à un député qui refuse de chercher des raisons plus loin , c’est  tellement plus facile.  Il ne peut pas reprocher à Pierre Bergé de chercher des causes plus « sérieuses ». Les seules fois où j’ai des envies d’ultraviolence, c’est contre un député qui dit, une fois encore que  » çay la faute aux jeux vidéo ».

R.I.P. Clément Méric.

Julius

Publicités

Publié le 06/06/2013, dans Guns of the Kikoolols, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :