Archives du 17/02/2012

[Brief-Ring #2] WWE Elimination Chamber 2012

Encore une fois peu de matchs au programme, un match de divas sans grand intérêt, un match motorisé où la haine et l’amour ont la place centrale et surtout une immense cage d’acier qui sera le théâtre des matchs de championnats, voici ce qui nous attend pour Elimination Chamber. Bienvenue dans le Brief-Ring.

Au programme de ce Dimanche, quatre matchs (encore) que nous allons aborder, mais avant toute chose, vu que les main-events impliquent ce qu’on a surnommé « la prison de Satan », c’est-à-dire l’Elimination Chamber, je me dois donc de vous présenter ce match.

L’Elimination Chamber est un match qui fut créé en 2002. Il implique une immense cage d’acier de 9 tonnes qui englobe tout le ring. Elle est entièrement fermée pour empêcher toute tentative de fuite et/ou d’intervention extérieure. Sur les côtés de la chambre, derrière les quatre coins, se trouvent quatre cellules de plexiglas pare-balles qui peuvent être fermées et ouvertes par les arbitres à l’extérieur.

Ce match implique six catcheurs. Deux d’entre eux commencent le match, les quatre autres sont enfermés dans les cellules précédemment citées. Toutes les 5 minutes, un catcheur est sélectionné aléatoirement pour sortir de sa cellule et donc, rentrer dans le match. Le but ici est d ‘éliminer les autres catcheurs par tombé ou soumission (pas de disqualification et pas d’armes à disposition). Le dernier survivant remporte le match.
Bon, la présentation étant faite, passons aux choses sérieuses et rentrons dans le détail des matchs…

Ambulance Match

John Cena vs. Kane

  

Depuis le match controversé du Royal Rumble, la WWE nous a proposé un scénario digne d’un film horreur à l’ancienne, avec Kane dans le rôle du tueur psychopathe (un rôle qu’il connait bien. Si vous ne me croyez pas, allez voir See No Evil), John Cena dans le rôle du héros, Eve dans le rôle de la bonnasse/centre d’attention et Zack Ryder dans le rôle du bon pote/punching-ball.

Lors du dernier Raw, Kane a tenté de piéger Eve dans une ambulance, mais cette dernière fut sauvée à la dernière minute par Super-Cena qui fut remercié de manière que je qualifierais de « buccale », au grand dam de Zack Ryder, qui assista à la scène alors qu’il souhaitait déclarer sa flamme à la demoiselle. En fin de show, alors que Cena essayait de s’expliquer, Ryder, qui venait de s’être fait « friendzoner » par Eve de manière violente, essaya tant bien que mal de défier l’ancien Champ’ qui refusa par respect pour le « Long Island Iced-Z ! » et son état de délabrement avancé. Refus qui ne fut pas du goût de Kane, qui balança Ryder, alors en fauteuil roulant, par la rampe, n’arrangeant en rien son état déjà passablement précaire.

Mon pronostic : Ici, tout semble fait pour faire évoluer Cena. Le match de Wrestlemania de John Cena contre The Rock se rapproche irrémédiablement et pour le moment, l’actuelle tête-de-gondole de la WWE ne semble toujours pas en mesure de pouvoir défier de manière crédible le courant d’air le plus électrisant de l’histoire du catch. Or, cet Ambulance Match est une des dernières occasions pour la WWE de présenter Cena comme une menace suffisante pour The Rock et rendre leur confrontation de Wrestlemania véritablement effervescente. Donc je vois bien une victoire en mode domination violente de Cena pour lancer la machine…

Vainqueur : John Cena

 WWE Divas Championship

Beth Phoenix (c) vs. Tamina Snuka

Peu de choses à dire au sujet de ce match, vu le peu de sérieux accordé par la WWE à la division féminine.

Depuis début Octobre 2011, la « Glamazon » Beth Phoenix domine la division des Divas sans partage. Elle sera opposée à sa troisième challengeuse différente sous son règne, à savoir ici la fille du Hall of Famer de la WWE Jimmy « Superfly » Snuka, Tamina Snuka.

Mon pronostic : Honnêtement, seulement 2 catcheuses semblent être en mesure d’inquiéter la « Glamazon » : Natalya (quand on aura cessé de la ridiculiser) et Kharma (quand elle sera de retour à 100%, ce qui ne devrait plus tarder, vu sa performance au Rumble). Donc pour moi, le résultat ne fait aucun doute…

Vainqueur : Beth Phoenix

 

Smackdown Elimination Chamber Match

World Heavyweight Championship

Daniel Bryan (c) vs. The Big Show vs. The Great Khali vs. Cody Rhodes vs. Wade Barrett vs. Santino Marella

  

Pour présenter le match, je vous propose un petit tour d’horizon des six catcheurs en lice.

Tout d’abord, nous allons tout de suite évacuer les cas du Great Khali et de Santino. Khali a fait son retour à la compétition lors du Rumble et connaissant son état physique, il fait quelque peu tâche dans l’affiche, surtout du fait qu’il a été amené ici comme un cheveu sur la soupe. Concernant Marella, il remporta une bataille royale lors du dernier Smackdown en vue de désigner un remplaçant à Randy Orton, qui dut déclarer forfait pour le match à cause d’une commotion cérébrale causée lors de son match contre le Big Show. Il est fort probable que l’un de ces deux catcheurs ne prenne finalement pas part à ce match, un peu à la manière de ce qui était arrivé à Kofi Kingston en 2009, où Edge l’avait attaqué avant qu’il n’entre afin de prendre sa place. On peut supposer que ce scénario ne vienne à se répéter…

Viennent ensuite les cas de Wade Barrett et de Cody Rhodes, qui font ici figure d’outsiders. Si de son côté, Rhodes continue à progresser et à rendre du prestige à sa ceinture Intercontinentale, Barrett semble un peu en perte de vitesse, sa série de victoires ayant connu son terme lors du Smackdown suivant le Rumble, où Randy Orton le vainquit dans un match sans disqualifications. Malgré leurs trajectoires quelque peu croisées, il me semble qu’ils en sont rendus au même point, c’est-à-dire qu’ils sont tout à fait légitimes de participer à ce match, mais semblent plus être des outsiders que des vainqueurs potentiels.

Reste à aborder les cas du Big Show et du champion actuel, Daniel Bryan. Le champion en titre a confirmé son statut de champion roublard (à mon grand dam, il faut l’avouer), n’hésitant pas à utiliser sa compagne AJ pour se tirer d’affaire, notamment contre le Big Show. De plus, depuis quelques semaines, il n’hésite pas à se vanter de son mode de vie « vegan » (autrement dit végétalien, ce qu’il est vraiment dans la vie), un peu à la manière de ce que CM Punk avait fait il y a deux ans avec la Straight-Edge Society (qui était aussi un usage du mode de vie réel de Punk). Cependant, le Big Show continue de graviter autour de lui, n’hésitant pas à intervenir dans ses matchs ou à se moquer de son mode de vie.

Mon pronostic : Le fait principal à retenir pour pronostiquer ce match tient en un fait : Sheamus, le vainqueur du Royal Rumble, fait partie de Smackdown. Il y a donc toutes les chances qu’il ne défie pour Wrestlemania le Champion du Monde Poids-Lourds. Or, le flamboyant guerrier celtique étant en pleine bourre avec le public, il faudrait un champion qui soit honni des foules et qui puisse lui proposer une belle rivalité. Or, pour moi, le seul à pouvoir incarner cela est l’actuel champion, Daniel Bryan. De plus, cela permettrait de laver l’affront de l’an dernier, où les deux devaient s’affronter à Wrestlemania (pour le titre US), match qui fut remplacé par une bataille royale avant le PPV…

Vainqueur :Daniel Bryan

 

Raw Elimination Chamber Match

WWE Championship

CM Punk (c) vs. Chris Jericho vs. Dolph Ziggler vs. R-Truth vs. Kofi Kingston vs. The Miz

 

Même procédé que pour Smackdown, nous allons aborder les catcheurs au cas-par-cas.

Commençons par les grosses cotes du match, j’ai nommé Kofi Kingston et The Miz. Kingston se place ici clairement comme étant « l’underdog » du match. Même si le Ghanéen est capable de nous proposer de belles performances, il se pose clairement comme étant le vainqueur potentiel le moins crédible du lot. Le Miz, de son côté est en pleine perte de vitesse. Son personnage semble stagner et l’ancien Champion de la WWE semble avoir beaucoup de mal à rehausser le niveau. Il est donc fort peu probable de le voir gagner aussi.

Abordons maintenant les cas de R-Truth et de Dolph Ziggler. Depuis quelques semaines, Truth s’est clairement positionné en mode comique, n’hésitant pas à jouer avec les traditionnels « What ? » du public. Et lors du dernier Raw, lors du débat réunissant les participants à l’Elimination Chamber, il s’est carrément pris pour un candidat à la présidence. Si le personnage semble prendre avec le public, il semble fort peu crédible de le voir avec la ceinture suprême autour des hanches. Pour ce qui est de Ziggler, il semble se heurter à un « plafond de verre » depuis le Rumble. Le retour de Jericho semble l’avoir quelque peu écarté de la liste des champions potentiels à court terme. Néanmoins, il sera de bon ton de surveiller sa performance lors du match, il pourrait bien voler un peu la vedette.

Pour finir, discutons du cas des favoris, Chris Jericho et CM Punk. Depuis le Royal Rumble, Chris Jericho est enfin sorti de son mutisme, se posant clairement en mode « Thierry Ardisson » puisqu’il clame depuis qu’il a rouvert la bouche que tout le monde lui piquait ses idées et qu’ils n’étaient que des « Jericho wannabes », CM Punk et son « Best in the World » en premier. Ce dernier n’a d’ailleurs pas laissé passer l’occasion de rendre la politesse à Jericho, tout d’abord en singeant son mutisme pré-Rumble, puis en se moquant de la participation de Y2J à « Dancing With The Stars », où ce dernier avait terminé septième.

Mon pronostic : Deux vainqueurs potentiels se dégagent vraiment de ce match : CM Punk et Chris Jericho. Ils sont clairement les deux têtes d’affiches du match et beaucoup de gens rêveraient de voir un affrontement entre les deux à Wrestlemania. Cependant, si cela doit arriver, il faudrait apporter un peu de piment à tout cela, et le meilleur moyen pour cela, ce serait de voir Jericho gagner. De plus, ce dernier a remporté il y a deux semaines un Six-Pack Challenge, ce qui lui permettra de rentrer en dernier lors du match, ce qui rend sa victoire d’autant plus possible.

Vainqueur : Chris Jericho

 

Comme pour le Rumble, il est fort probable que d’autres matchs soient ajoutés à la carte. Je pense notamment à Sheamus ou encore à Jack Swagger, l’actuel Champion US, qui mériteraient un peu d’exposition en vue de Wrestlemania.

Et c’est ainsi que se termine ce deuxième numéro du Brief-Ring, encore une fois, je ne saurais que trop vous conseiller d’aller faire un tour sur le site des Cahiers du Catch si vous cherchez de plus amples informations sur les rivalités en cours. On se retrouve la semaine prochaine pour le deuxième numéro de « Catch & Conséquences » avec la review du show, qui j’espère devrait arriver plus tôt que la dernière fois.

C2J

Photos : Copyright © wwe.com