Archives du 11/02/2012

La dichotomie du monde du jeu vidéo, quatrième partie

Les clivages vidéoludiques

En réalité, il faut bien se rendre compte que le jeu vidéo se cloisonne de plus en plus. C’est à dire qu’on compartimente les genres, mais ça, ça existait depuis longtemps. Maintenant, on compartimente aussi les joueurs ! Non seulement par sexe, parce que les éditeurs estiment qu’un garçon et une fille, maintenant, ça ne joue pas aux même jeux… Le jeu vidéo serait-il machiste ? Les filles, si elles ont envie de jouer à un jeu vidéo, savent se contenter des titres qui sortent. Par exemple, j’ai une amie qui est fan de la saga Dynasty Warriors… Et elle prendrait sans doute très mal, qu’on lui dise quelque chose comme « essaie ça ! Jeu pour femme ! »

Autre chose qui me fait dire que le jeu se compartimente de plus en plus : les plates-formes de jeu en ligne, notamment sur PC. Alors que Steam est plutôt bien installé, et fait des offres intéressantes avec bon nombre de jeux, ainsi que des fonctionnalités plutôt bien pensées, certains éditeurs ont décidé de lancer leur propre plateforme de jeu. C’est ainsi qu’Electronic Arts a mis en place Origin, qui regroupe, pour le moment, les Sims 3 et Battlefield 3. Sympa pour ceux qui ont steam et comptaient se prendre ce dernier jeu… Impossible d’être « cross-platform », c’est à dire de regrouper les joueurs des deux communautés. Activision s’apprête à faire de même concernant Modern Warfare 3, et lancera bientôt sa plate-forme ( également compatible avec Black Ops) qui sera baptisée Elite… Just LOL quoi… Allez vous y retrouver ensuite, d’autant que pour se connecter à certaines, c’est juste « chiantissime »… mais de plus en plus de jeux nécessitent d’être connectés en permanence, et avec les box et les forfaits illimités, ce n’est vraiment plus un problème,pour lutter contre le piratage, selon les discours officiels…

 

Le clivage hardcore/casual est toujours de mise avec une problématique en plus : comment considérer les gens qui jouent sur smartphones ? Vous savez, les Iphone, et autres Galaxy, Optimus, etc.? Les processeurs sont tellement puissants qu’ils dépassent en rendu les consoles des années 90.

Les smartphones, on pensait que ce serait un repaire à jeux casuals, des parties d’une dizaine de minutes, comme avec Fruit Ninja, c’est à dire des petits jeux vendus à 99 centimes l’unité… On se trompait. Le premier Sonic de la Megadrive est disponible, mais Secret of Mana a été adapté dessus. Oui je parle bien du même jeu qui est sorti en 1993 sur Super Nintendo… avec cette fois des contrôles tactiles. Difficile de classer ce RPG dans un univers casual

Quant au Move et Kinect, on en a pas entendu beaucoup parler, si ce n’est que l’excellent Child of Eden peut se jouer avec, quelques jeux sont ressortis ces dernières semaines, tentatives pour ne pas oublier que ces accessoires ont des jeux pour eux. Mais bon faudrait veiller à ne pas prendre les gens pour des imbéciles, non plus… Fruits Ninja , vendu une misère sur l’Android market devient dix fois plus cher lors de son achat sur 360… passant de 1 à 10€.Il y en a qui ne se privent de rien, tout de même…

 

Parlons-en tiens, des joueurs. En 2011 elle n’a pas tellement changé la mentalité. A l’heure où j’écris ces lignes, le jeu qui obtient le meilleur démarrage en termes de ventes, c’est..bah oui Modern Warfare 3… Étonnant non ? Je n’ai pas vu, dans les enseignes, d’opérations de rachat du jeu précédent pour réduire le prix du nouveau venu, disons à 30 €. Ca en aurait avantagé beaucoup… Remarquez ce « Kohloff » ( je l’écris comme je veux), sera aussi vendu au prix fort, comme ses prédécesseurs. Pour, je le répète, un mode solo bouclé en une soirée ! Mais beaucoup vont acheter. Et le premier qui me dit que avoir Fifa chaque année, ou le nouveau jeu d’Activision, chaque année à la même période et me dit qu’il joue aux jeux vidéos, désolé, je rigole! Ce que je reproche en fait, ce n’est pas le fait que l’un soit un jeu de foot, et l’autre un FPS, non, dans ces derniers, il y en a que j’aime. Je reproche juste que ces jeux soient otages d’éditeurs qui ont à leur tête, non pas des concepteurs, ni même des rêveurs, mais… des financiers qui ont les yeux rivés sur le cours des actions de la bourse. Je ne suis pas naïf, je sais très bien, dans la société capitaliste, que, si on sort un jeu, c’est pour gagner de l’argent avec. Mais perso, je préfère donner mes sous à un studio ou des concepteurs créatifs, plutôt qu’à des suites de suites de filons exploités jusqu’à plus soif. Mais tant que ça rapporte, hein, pourquoi se priver ? Dois-je vous rappeler le sort qu’à réservé Activision à Bizarre Creations ? Ils peuvent nous en vendre, des abonnements à WoW… Le problème, c’est qu’on mise plus sur l’effet de marque connue que de la qualité intrinsèque des jeux, en gros on essaie d’exploiter la crédulité des joueurs, qui se disent qu’une suite, ce sera forcément bien…

Tenez, Modern Warfare 3 s’est pris des notes énorme de la part de certains sites. Et j’ai du mal à comprendre comment ce jeu a pu obtenir 17/20 sur jeuxvideo.com et 5étoiles sur 5 chez Gameblog. Parce que dans les défauts des tests, il y a bien marqué que les graphismes font sérieusement dépassé, il y a des modes multijoueurs ratés et la campagne solo est ultra conventionnelle, et le jeu manque de renouvellement et d’originalité. Mais ce n’est pas grave, ce ne sont pas des défauts, c’est COD donc on pardonne presque tout. Alors qu’on ose reprocher ça et descendre la note d’autres jeux. Il faut arrêter un peu, et être honnête avec soi-même. Déjà, les COD n’ont aucunement réinventé le FPS. Ensuite, MW3, ben c’est le même fond de sauce que les précédents épisodes, et il ne serait pas sanctionné pour ça ? J’hallucine… De ce que j’ai lu, ce ne sont pas des tests, ni même des critiques , tout simplement parce que là, l’absence de sens critique est absente, mais du publi-rédactionnel déguisé. Et c’est grave de faire ça. Alors, quand on se vante de vouloir voir « le jeu vidéo autrement », désolé, je rigole…

Il est loin, le temps où la presse écrite des jeux vidéo était de qualité...

(La cinquième partie, initulée  De la confiture aux cochons ?  paraitra lundi, étant donné que je serai absent demain).